Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de The Beautiful Monument

Interview de The Beautiful Monument


Les Australiennes de THE BEAUTIFUL MONUMENT ont sorti leur premier album I'm The Sin en février 2016. Un excellent premier essai dans un registre rock metal accessible et entraînant. Cela valait donc bien quelques questions !




Metalship : Comment s'est formé le groupe ?

THE BEAUTIFUL MONUMENT a été créé quand on a demandé à Lizi de participer à un concert avec son groupe dans sa ville natale de Brisbane. Il n'avait pas vraiment de groupe en fait. Un peu en panique, elle a appelé Laura, Shelby et une autre amie pour l'accompagner sur scène soius le nom THE ABANDONED. Le concert a été un succès et, Lizi et Shelby ont décidé de créer un nouveau groupeà Melbourne et de voir où cela les menerait. C'est comme ça qu'est né THE BEAUTIFUL MONUMENT. Après des changements de line up et des enregistrements un peu pourris, on a trouvé le bon quatuor. Lizi a convaincu Andy de quitter son groupe et de nous rejoindre et Laura a finalement déménagé à Melbourne, après avoir été harcelée pendant des années…ah ah ah !


Metalship : THE BEAUTIFUL MONUMENT est un jeune groupe. Quel âge avez-vous ?

Tous ensemble, on a 97 ans ! Débrouille toi avec ça…ah ah …ah !


Metalship : Quelle est l'histoire derrière le nom du groupe ?

Le nom du groupe a été trouvé après une nuit au pub Durant laquelle Lizi et Shelby avaient retrouvé un ami de longue date. Il avait demandé aux filles d'être les marraines de son petit garçon appelé Memphis. Mais celui-ci est décédé avant qu'elles n'aient pu le voir. Cela nous a beaucoup affecté. Et nous avons décidé d'appeler le groupe THE BEAUTIFUL MONUMENT en sa mémoire. Car Memphis était une ancienne cité d'Egypte, aussi connu sous le nom de "The beautiful monument". D'ailleurs, notre logo représente une pyramide, partagé en deux pour former un M comme Memphis.


Metalship : Vous décrivez votre musique comme du "easycore"…pourquoi ?

Pour être honnête, cette dénomination ne vient pas vraiment de nous, on ne cherche pas vraiment à décrire notre musique. Mais de ce point de vue alors, notre premier EP était sans doute plus "easycore".L'album est beaucoup plus diversifié tant et si bien qu'il devient difficile de lui coller une étiquette. On y trouve des éléments post-hardcore, metalcore, pop. C'est dur d'en ressortir un bien précisément. On dira du "unpeu detoutmetalpopcore" ! Ah ah ah !



Metalship : Quelles sont vos influences ?

Chaque membre du groupe a ses propres influences. Pour Shelby c'est FLEETWOOD MAC, pour Laura c'est KESHA, Andy se serait GOOD CHARLOTTE et Lizi A DAY TO REMEMBER.


Metalship : Comment cela se passe sur la scène australienne. En tant que jeune groupe, recevez-vous du soutien de la part des autres ?

La scène musicale australienne est incroyable. C'est comme une grande famille. Il y a une solidarité incroyable et on travaille avec des gens supers.


Metalship : Comme sur votre premier EP, vous avez travaillé avec le producteur australien Sonny Truelove. Comment est née cette collaboration et que vous apporte-t-il ?

Avant qu'on travaille avec Sonny, notre EP avait été enregistré par Evan Lee. On a continué à travailler avec lui, avec le renfort de Sonny. Ce sont des gars talentueux, et notre album ne serait pas ce qu'il est sans eux.



Metalship : Dans le business de la musique, tout va très vite, on est vite oublié, ce qui pousse pas mal de groups à sortir des albums rapidement. Pourtant, vous avez pris votre temps pour réaliser votre album (le EP datant de 2015)…

Les bonnes choses viennent à ceux qui savent attendre. L'album était prévu pour fin 2016, mais le décès soudain de Justin notre manager a bien entendu tout remis en question. Nous étions sous le choc. Ce fut un moment très douloureux pour nous tous. Justin nous accompagnait depuis le début. Le soutien des autres groupes et des gens du milieu a été très important, une grande famille comme on disait tout à l'heure. Cal, notre ingénieur du son, nous a aidé a traversé cette nouvelle épreuve. On n'y serait pas arrivé sans lui. Justin serait probablement très fier de l'album.


Metalship : Comment a évolué votre musique depuis le premier EP ? Avez-vous le sentiment d'avoir progressé ?

Oui bien entendu. Notre EP semble être un souvenir si lointain depuis la sortie de l'album. L'accueil a été incroyable pour lui. On sent que le regard des gens sur nous a changé. On est devenu plus professionnel dans notre approche et on sent que cela crée beaucoup d'opportunités.


Metalship : Comment se passe le processus d'écriture ?

Généralement, l'une d'entre nous amène un riff, ou une chanson plus avancé, et on commence à broder autour pour arriver à quelque chose qui nous plait à tous.


Metalship : Quels sont vos objectifs avec I'm The Sin ?

Nous espérons avoir sorti un "killer album", qui pourra nous donner de plus amples possibilités sur la scène musicale. On veut montrer au monde que nous sommes plus qu'un simple "girls band".



Metalship : C'est facile de tourner en Australie, même pour un jeune groupe comme vous ?

Oui. On arrive assez facilement à trouver des concerts.


Metalship : Et venir en Europe, c'est une possibilité future ?

On l'espère. Ce serait vraiment intéressant pour nous de se confronter à des publics différents.


Metalship : Quelques questions express pour finir cette interview…Quel est le premier disque que vous avait acheté ?

Mezmerize de SYSTEM OF A DOWN


Metalship : Le dernier disque que vous avez acheté ?

Dear Youth de THE GHOST INSIDE


Metalship : Le dernier disque que vous avez adoré ?

Laugh Tracks de KNOCKED LOOSE


Metalship : Le premier concert auquel vous avez assisté ?

BEHIND CRIMSON EYES


Metalship : Et le dernier ?

YOUNG LIONS & THE BRAVES


Metalship : Vous aimeriez jouer dans quel pays en particulier ?

N'importe où en dehors de l'Australie. En Allemagne, ce serait cool. Au Japon également.


Metalship : Quelle est la question la plus bizarre qu'on vous ait posée en interview ?

On n'a pas encore assez d'expérience pour répondre à cette question ah ah ah !


Metalship : Un dernier mot pour conclure ?

On espère que vous allez apprécier l'album, on a hâte d'avoir des retours là-dessus !


Metalship : Merci à THE BEAUTIFUL MONUMENT !



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Gandalflegris, le 20 avril 2017 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

The Beautiful Monument

Albums chroniqués :
Chronique de I'm The Sin
I'm The Sin
2017

The Beautiful Monument
The Beautiful Monument
Voir la page du groupe
Création : 2014
Genre : Metal
Origine : Australie




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de VII: Sturm Und Drang
VII: Sturm Und Drang
2015

Chronique de Wrath
Wrath
2009

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Lamb Of God
Lamb Of God
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Marilyn Manson
Marilyn Manson
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dagoba
Dagoba
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de 10 000 Days
10 000 Days
2006

Chronique de Lateralus
Lateralus
2001

Chronique de Aenima
Aenima
1996

Chronique de Undertow
Undertow
1993

Tool
Tool
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Blunt Force Trauma
Blunt Force Trauma
2011

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Cavalera Conspiracy
Cavalera Conspiracy
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Paradise Lost
Paradise Lost
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Bloodsimple
Bloodsimple
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal
Origine : États-Unis