Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Gorgon

Interview de Gorgon


Les Parisiens de GORGON ont récemment sorti leur premier album Titanomachy (voir la chronique sur le site). Leur death metal épique et symphonique a fait forte impression et méritait une petite interview avec le chanteur et guitariste Paul Thureau.


Metalship : Pouvez-vous commencer par présenter un peu le groupe et son parcours ?

Nous sommes un groupe de Symphonic Death Metal parisien, fondé en 2013 par Aurel (Hamoniaux) et moi. Notre premier album “Titanomachy” est sorti il y à peine trois mois.



Metalship : Le batteur Hervé Besson est crédité sur l'album, Aurélien Joucla est crédité en tant que membre live, n'y a-t-il pas moyen chez GORGON d'avoir un batteur à plein temps ?

Hé hé, tu mets le doigt là où ça fait mal ! Effectivement le plus gros problème depuis le début pour nous, c’est de trouver LA bonne personne pour occuper ce poste définitivement. Malheureusement ce souci, nous handicape beaucoup, et est la raison principale de nos passages réduits sur scène. Mais ça va changer dans les mois à venir.


Metalship : Pourquoi avoir choisi le crownfunding pour réaliser votre projet ? Et comment cela a t'il abouti ?

Une des raisons, était évidemment le manque de fonds pour financer l’intégralité de l’album, et surtout, le manque de fanbase, en tant que nouveau groupe. En soit, investir de l’argent dans l’album n'était pas le problème (car malgré tout, le crowdfunding n’a couvert qu’une partie des frais globaux).

Le plus important dans cette campagne, était de voir si on était capables de toucher un public, de savoir, avant même de se jeter les deux pieds dedans, si des gens pouvaient être intéressés par l’album, et s' ils étaient prêts à nous soutenir.



Metalship : Pourquoi avoir choisi Christophe Brandes et Jens Borgen ? Comment s'est passé cette collaboration ?

Jens Bogren, sa réputation n’est plus à faire. C’est un pur génie, il sait exactement ce qu’il a à faire, il sait comment faire sonner chaque groupe a sa façon et leur donner une identité.

Pour Christoph, on a été mis en relation via un groupe d’amis (CRAVING) qui ont l’habitude de travailler avec lui. C’est quelqu’un de très patient et pro, le processus de mixage a été très long, il a jamais bronché!


Metalship : Vous avez tout de même gardé un certain contrôle puisque vous produisez l'album. Vous ne souhaitiez pas délégué cet aspect ?

On n’a surtout pas eu d’autres choix. Mais nous somme contents d’avoir le contrôle sur ce premier album: pour l’expérience que ça apporte, et la liberté que ça engendre aussi.


Metalship : ­Comment se construit un morceau chez GORGON ?

Je compose la quasi intégralité des morceaux seul, au piano. Je ne réfléchis pas vraiment, je suis plutôt spontanée dans mon écriture, et ça se construit et se met en place assez naturellement une fois que je suis lancé. Je n’ai pas un mode de travail en particulier, des fois mes lignes de pianos, peuvent être autant des riffs de guitare, que des trames orchestrales. Après le reste de l’arrangement se met en place tout seul au fur et à mesure.



Metalship : Vous revendiquez l'influence de grands compositeurs de cinéma comme Hans Zimmer. Seriez-vous prêts à réaliser la bande originale d'un film ?

A vrai dire (bien que ce serait génial), je ne suis pas de l’avis que le metal symphonique/épique ait sa place dans le cinéma. C’est un style qui se suffit à lui même, et ne peut pas avoir un rôle d’accompagnement. Par contre de la musique purement orchestrale, c’est quelque chose que je fais déjà ailleurs. Je travaille pour une entreprise russe de musique de trailers. Par manque de temps je ne peux pas m’y consacrer autant que je l’aimerai pour l’instant, mais c’est une branche dans laquelle je compte me développer dans le futur (et pourquoi pas le cinéma).


Metalship : D'ailleurs avec quel réalisateur rêveriez-vous de collaborer ? Et quel film vous a marqué ces derniers temps ?

Je suis un très grand fan de Nolan, c’est un des rares réalisateurs qui prends soin d’être près du compositeur, et de participer à l’écriture de ses propres BO, un mec en or.

Sinon, on a regardé récemment “Les Huits Salopards” avec Aurel, une pure merveille !


Metalship : Je vous pose les mêmes questions au niveau du métal. Quelles sont vos influences et qu'est-ce qui vous a fait décoller récemment ?

Nos influences sont assez variées, mais on nous compare souvent à des groupes tels que FLESHGOD APOCALYPSE, AMON AMARTH, EPICA… et on ne s’en cache pas hé hé. Le dernier FLESHGOD APOCALYPSE, King, est tout simplement monstrueux.

Dans un autre style Armageddon de EQUILIBRIUM est une merveille!


Metalship : Vous accordez de l'importance à l'aspect visuel, la pochette d'Alexandre Charleux est magnifique, l'artwork est très soigné…Pouvez vous nous en dire plus sur ce point précis.

On a été en contact longtemps avec Alex, avant la création de la pochette, on a beaucoup discuté.
On lui avait déjà donné des consignes assez précises sur le contenu en lui même de l’illustration,
mais on lui a laissé la liberté de l'interpréter et de le mettre en place à sa façon ! On peut pas se
plaindre du résultat. Depuis c’est devenu un très bon ami.



Metalship : Vos lyrics vidéos suivent également un raisonnement très cinéma, avec générique de fin par exemple. A quand un premier clip vidéo ?

Les tournages commencent le mois prochain ! On a longuement hésité à le faire, mais ça y est, on se lance.


Metalship : Les textes sont assez conséquent et raconte une véritable histoire. Peut-on parler de concept album ?

C’est un concept album en effet. L’album raconte les dix ans de guerre entre Dieux et Titans (Titanomachie), le tout sous un angle assez personnel du point de vue de Zeus.

D’ailleurs pour ceux que ça intéresse, un roman très touchant et intéressant a été écrit par un écrivain/historien français, Maurice Druon, “Les mémoires de Zeus”.


Metalship : C'est qui alors le féru de mythologie dans le groupe ?

C’est encore moi le fautif !


Metalship : Avez-vous des dates de concerts prévues ?

Quelques dates de prévues oui, mais pas encore annoncées, pour l’instant.


Metalship : Pas trop difficile en live de retranscrire les riches ambiances de l'album ?

L’album et le live ça ne peut pas être pareil, forcément, mais c’est ce qui fait la “magie” aussi. Après, les orchestrations, les décors de scène, nos maquillages et costumes… le tout fait qu’on a notre ambiance bien propre à nous une fois sur scène, et on essaie de retranscrire tout ça au mieux.



Metalship : Quel est votre objectif avec cet album ? Le but était-ild' attirer l'attention d'un label ?

Titanomachy, restera un album auto¬produit, et sans label. Mais c’est un produit qui va nous servir pour trouver un label pour nos prochains albums, bien sûr.


Metalship : Un dernier petit message pour conclure cette interview ?

Merci à toi et à l’équipe de Metalship pour cette interview ! Et un grand merci a tous ceux qui nous
ont soutenu et continuent à nous soutenir au quotidien. Stay Olympian!


Metalship : Merci à Paul et à GORGON !


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Gandalflegris, le 14 août 2016 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Gorgon

Albums chroniqués :
Chronique de Titanomachy
Titanomachy
2016

Gorgon
Gorgon
Voir la page du groupe
Création : 2013
Genre : Death Metal
Origine : France




Groupes en rapport


Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Death
Death
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis


Mithridatic
Mithridatic
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts: