Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Murashita

Interview de Murashita



Le guitariste Masaki Marushita a débuté avec le groupe HEMOPTYSIS avant de voler de ses propres ailes avec son projet solo, sobrement baptisé MURASHITA. Il vient de sortir son premier EP Inescapable damnation, auquel a notamment participé Dave Ellefson de MEGADETH. A cette occasion, il a accepté de réponde à nos questions.


Metalship : 1-Salut, peux-tu commencer par te présenter.

Je suis un guitariste japonais basé à Los Angeles. J'étais auparavant le chanteur / guitariste d groupe HEMOPTYSIS, basé à Phoenix en Arizona, de 2007 à 2014. Et j'ai réalisé un album Misanthropic slaughter, sorti en 2011. Je suis également ingénieur du son et j'ai bossé avec FLOTSAM AND JETSAM, MEGADETH et beaucoup d'autres groupes. Je viens de démarrer mon projet solo MURASHITA et de sortir un premier EP Inescapable damnation, auquel ont participé Dave Ellefson (MEGADETH), Kelly Conlon (MONSTROSITY), Rodney McGlothlin (VOICE OF DISSENT) et Kevin Talley (SUFFOCATION entre autres).


Metalship : 2-Ce fut une surprise de voir ton ancien groupe HEMOPTYSIS se séparer après un album aussi bon et bien accueilli que "Misanthropic Slaughter". Peux tu nous expliquer les raisons de ce choix ?

Pour faire court, nous étions entré dans le processus de pré-production d'un nouvel EP d'HEMOPTYSIS. Mais nous étions en conflit avec le producteur sur la direction à suivre. Personne ne réussissait à se mettre d'accord. J'ai donc décidé de quitter le groupe. Les autres ne se voyant pas continuer sans moi, ont décidé de dissoudre le groupe. Je ne voulais pas sortir quelque chose dont je n'aurais pas été fier, une chose que j'avais expérimenté au début du groupe. Je n'accepterais plus de compromis là dessus. Si ça ne me plaît pas, je préfère ne rien sortir.
Ce fut une décision difficile à prendre pour moi car HEMOPTYSIS était mon bébé depuis 8 ans et j'avais mis beaucoup de temps et d'efforts dedans. Mais il était temps de changer car je me sentais frustré de ne pas avoir la liberté que je voulais. Mais je suis fier de ce qu'on a accompli et j'éprouve beaucoup de respect pour les gars


Metalship : 3-Y a t-il du matériel inédit d' HEMOPTYSIS et si oui, avons nous une chance de l'entendre un jour ?

Il existe 5 titres inédits qui devaient figurer sur le EP. Mais ils ne seront pas édités. Comme je l'ai dit, je préfère ne pas sortir du matériel dont je ne serais pas satisfait et je préfère me concentrer désormais sur la musique de MURASHITA.


Metalship : 4-Tu es donc reparti avec un nouveau projet solo plutôt qu'avec un nouveau groupe. Pourquoi ?

Parce que c'est plus flexible et que je peux avoir un contrôle total. Je peux travailler avec les personnes que je veux et j'aime ça. Chaque musicien a son style, ses influences, son background. Cela enrichit ma musique et crée de bonnes vibrations. C'est comme dans un jazz band, chacun apporte son écot. Je voulais travailler avec différents artistes pour progresser moi même en tant que compositeur, musicien et producteur. J'ai beaucoup appris avec les personnes qui ont participé à ce disque. J'ai pris plaisir et j'en suis heureux.
Ce projet solo deviendra peut être un groupe un jour. Je suis ouvert à tout, on verra bien ce qui se passera.


Metalship : 5-Comment as tu rassembler autant de musiciens prestigieux sur cet EP ?

C'est un honneur de tous les avoir eu effectivement.
Je connais Dave Ellefson depuis 8 ans. Je l'ai toujours respecté, pas seulement en tant que bassiste de MEGADETH (dont je suis grand fan), mais aussi en tant que personne. C'est quelqu'un qui m'inspire et quand j'ai écrit la chanson "Inescapable damnation", j me suis dit immédiatement que ce serait cool s'il pouvait jouer la basse dessus. Et le rêve est devenu réalité. J'ai toujours du mal à y croire !
Kelly Conlon (MONSTROSITY) jouait de la base dans un groupe nommé SARGO quand j'étais en Arizona. J'ai toujours aimé son authentique style death metal, avec son jeu au doigt très rapide, ainsi que sa présence scénique. Un jour où j'écoutais la démo de l'EP dans ma voiture, j'ai décidé de lui demander de participer ! Et il a accepté.
Rodney McGlothlin est un de mes meilleurs amis. Il m' accompagne également sur scène. Intéressez-vous à son groupe VOICE OF DISSENT, vous ne serez pas déçus !
Quant à Kevin Talley (SUFFOCATION), c'est un monstre. Ce n'est pas seulement un excellent batteur, mais aussi un très bon compositeur. Il a écrit des parties de batterie étonnantes dont je n'aurais même pas eu l'idée ! Ca a d'ailleurs été dur de trouver un batteur qui pouvait les jouer comme lui pour les concerts !


Metalship : 6-Comment as-tu travailler avec eux ? As-tu ressenti une pression particulière ?

Aucune pression ! Que des bons moments.
J'ai envoyé les démos de guitare à Kevin Talley afin qu'il puisse enregistrer la batterie. Je lui a donné une liberté totale et j'ai été scotché par son travail. Une fois la batterie ok, j'ai enregistré la guitare, puis j'ai envoyé les titres à Dave Ellefson, qui a effectué du super boulot. J'ai enregistré ensuite les parties de basse de Kelly Conlon et Rodney McGlothlin en studio. On a beaucoup échangé et j'ai beaucoup appris. Créativité et respect, rien de mieux.


Metalship : 7-Parlons un peu de ton travail de composition. Les titres sont plus courts et plus nerveux que chez HEMOPTYSIS. Etait-ce une volonté de ta part ?

Effectivement, les chansons sont plus rapides. Et comme il n'y a pas de deuxième guitare, pas de deuxième solo, donc elles sont plus courtes. Je ne souhaitais pas faire des titres trop complexes, ça c'est fait comme ça. Il y aura peut être des chansons plus longues à l'avenir.


Metalship : 8-Tu as travaillé avec Ryan Greene pour la production, n'avais tu pas envie de produire tout seul, comme il t'arrive de produire d'autres artistes ?

En fait, Ryan Greene (MEGADETH, NOFX) a mixé les titres et je les ai produit. Ryan m'a également aidé pour l'élocution et les harmonies vocales. C'est toujours bien de collaborer avec quelqu'un en qui tu as confiance à 120 %. En tant que compositeur et producteur, je dois parfois prendre des décisions difficiles. Mais c'est dur de se détacher et d'être objectif sur ton travail. Si je devais mixer mon disque, cela serait sans fin. C'est pour cela que je voulais Ryan Greene parce c'est un grand professionnel, mais aussi un ami et un mentor. Gene Grimaldi a également fait un gros job sur le mastering.


Metalship : 9-Tu t'occupes une nouvelle fois du chant, as-tu envisagé de collaborer avec un autre vocaliste ?

Je suis totalement ouvert à cette idée. C'était déjà prévu avec HEMOPTYSIS. Je préfère me consacrer à la guitare, notamment sur scène pour communier avec le public, headbanger. En fait, ce serait cool qu'un autre chante mes morceaux. Donc pourquoi pas collaborer avec d'autres interprètes !


Metalship : 10-L'artwork est très réussi. Peux-tu nous en dire plus à ce sujet ?


Il a été réalisé par Remy d'Headsplit Design. Je lui ai donné les grandes lignes, les thèmes et quelques semaines plus tard, il m'a fait parvenir la cover et j'ai été impressionné. L'idée principale était d'en finir avec la frustration, la souffrance, les durs moments traversés, le passé sombre, pour aller vers un futur meilleur. C'est incroyable de voir comment quelqu'un peut être à ce point inspiré par un concept si général ! Je ne sais pas dessiner et j'aurais aimé avoir ce talent !


Metalship : 11-As-tu des projets de tournée ?

Je reviens juste d'une tournée au Japon. J'explose un peu là bas. Je suis en train de planifier d'autres shows pour 2016. Faire des concerts, être sur la route, c' est ce que j'aime. Et j'escompte vraiment jouer en Europe bientôt.


Metalship : 12-Qu'espères-tu pour le futur avec cet EP ?

Le disque vient de sortir et je me concentre sur sa promotion. Je n'avais rien sorti depuis 4 ans donc je voulais absolument sortir quelque chose de neuf pour les fans qui me suivent depuis l'époque d'HEMOPTYSIS. J'espère qu'ils apprécieront.
Mais je travaille déjà sur de nouveaux titres. Et j'espère pouvoir continuer à les enregistrer et à faire des concerts partout dans le monde !


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Gandalflegris, le 19 octobre 2015 pour Metalship

(2)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires




Murashita

Albums chroniqués :
Chronique de Inescapable damnation
Inescapable damnation
2015

Murashita
Murashita
Voir la page du groupe
Création : 2014
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis




Groupes en rapport


Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slayer
Slayer
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Seven Years...
Seven Years...
2009

Chronique de Beyond the Mirrors
Beyond the Mirrors
2008

Broken Mirrors
Broken Mirrors
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : France


Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Blunt Force Trauma
Blunt Force Trauma
2011

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Cavalera Conspiracy
Cavalera Conspiracy
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Omen
Omen
2010

Chronique de Conquer
Conquer
2008

Chronique de Dark Ages
Dark Ages
2005

Chronique de 3
3
2002

Soulfly
Soulfly
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: