Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Regarde Les Hommes Tomber

Interview de Regarde Les Hommes Tomber


Après avoir encore sortie une belle claque à la rentrée, le guitariste de REGARDE LES HOMMES TOMBER, JJS, a accordé une interview à Metalship pour aborder les thèmes du nouvel album de la formation nantaise "Exile", l´intégration du nouveau chanteur, des retours sur leur début tonitruant et de l´avenir du groupe.


Un grand merci aux Acteurs de l´Ombre.
http://www.lesacteursdelombre.net/productions/v2/?post_type=product
https://www.facebook.com/LADLOproductions


Metalship : 1- Salut. Avant de commencer à parler d´"Exile", est-ce que vous pouvez nous éclairer concernant le départ de Dagoth. Que s´est-il passé? Comment avez-vous pris la nouvelle?

JJS :Salut ! Ulrich est parti après avoir, semble-t-il , mûrement réfléchi sa décision, mais sans pour autant nous en avoir parlé au préalable... C’est quelqu’un qui a le contrôle total sur son groupe d’origine, Otargos. Le fait que ce ne soit pas le cas avec nous a dû le peser. De même, il ne s’attendait pas forcement à ce que REGARDE LES HOMMES TOMBER gagne aussi rapidement en notoriété, ce qui a crée un conflit entre l’agenda d’Otargos et le notre. Il a donc préféré se concentrer uniquement sur Otargos. Mais ce départ n’a pas eu une grande influence dans le sens où il n’est jamais intervenu dans la composition des morceaux et sur l’écriture des paroles. Il nous a beaucoup apporté au niveau rigueur et professionnalisme, il a également beaucoup travaillé sur nos light. Sa voix était bien adaptée, mais pour le reste, son apport était mineur. Nous avons continué à composer en sachant pertinement qu’on trouverait quelqu’un pour le remplacer rapidement.


Metalship : 2- Qu´est-ce que vous retenez de la période qui a suivie la sortie de votre opus éponyme? Vous vous attendiez à un tel succès?

JJS : Nous savions que les morceaux étaient bons, mais nous ne nous attendions pas à un tel accueil. Donc oui, c’était une surprise. On le doit aussi certainement au gros travail de promo réalisé par Les Acteurs de L’Ombre, notre label, qui a réussi à nous mettre en avant. Ça a été une période vraiment cool pour nous. On a enchainé les concerts, les retours étaient positifs, on a rencontrer pas mal de monde et pris pas mal d’expérience.


Metalship : 3- Parlons du nouvel album, "Exile". Vous parlez de thèmes bibliques, comment avez-vous choisi de les aborder?

JJS : La thématique reste dans la continuité de celle du première album. Le groupe en lui même et basé sur un concept qui nous ferons perdurer au fil des albums : les érrances de l’humanité, la chute des civilisations, l’opposition entre les Hommes et Dieu, la soif de pouvoir et l’auto destruction. On continue à piocher dans l’univers de la Bible et de l’Ancien Testament pour illustrer nos propos. Sur cet album on relate comment l’humanité, trompée par des dieux méprisants, se voit poussée à l’Exil puis préparer sa révolte. Le premier album était plus basé sur le début de la discorde entre Dieu et les Hommes. Exil est donc la suite directe des évènements.


Metalship : 4- Qui a composé les paroles de l´album? Est-ce toujours un de vos amis, Henoch?

JJS : Encore une fois, c’est Henoch qui a fait un long travail de recherche et de compilation de textes anciens en fonction de l’orientation qu’on lui a proposé. Il a rédigé ensuite les paroles. Et une fois encore, on ne peut que louer la qualité de son travail.


Metalship : 5- Musicalement, on reste très proche de "Regarde les Hommes Tomber". Est-ce intentionnel? Est-ce une suite à proprement parlé?

JJS : Oui, c’est intentionnel. Nous souhaitons avant tout rester cohérent dans notre démarche. Et comme, je l’ai précisé, cet album est la suite directe du premier. Mais il est important pour nous que notre musique évolue avec le temps. Cependant, cette évolution ne doit pas se faire de manière brutale, au risque de perdre tout le monde en route. On note tout de même que sur Exile, l’orientation est plus black, plus sombre encore. Les ambiances sont plus travaillées, les tempo s’accelèrent, certaines parties sont plus mélodiques ou à l’inverse plus lourdes. On a vraiment travaillé pour donner plus de profondeur et d’unité à l’ensemble.


Metalship : 6- Thomas fait son arrivée dans le groupe, présentez-le. Comment s´est passé son intégration?

JJS : Son arrivée s’est faite tout à fait naturellement. En vérité, c’est le premier chanteur que nous avions testé pour le groupe. On avait vraiment été satisfaits de la répétition que nous avions faite ensemble. Puis dans la foulée, Ulrich nous a contacté. On a beaucoup hésité puis finalement, on a dit oui à Ulrich. Quand celui-ci est parti, on a logiquement appelé Thomas qui est revenu avec beaucoup de plaisir ! On le connaissait déjà depuis pas mal de temps et on appréciait bien son chant dans son groupe, War Inside. Depuis qu’il est avec nous, tout se passe très bien. Il s’est tout de suite impliqué dans la vie du groupe et dans le processus qui a conduit à la sortie d’Exil. Il est très pro et exigeant avec lui même. Sur scène il apporte une nouvelle dimension au groupe avec sa forte présence. Et humainement, c’est un réel plaisir de le cotoyer au quotidien ! Bref, son arrivée a été un vrai bol d’air pour nous.


Metalship : 7- Vous semblez attacher une importance particulière à votre visuel. Pouvez-nous nous parler de cette pochette splendide (tout comme la précédente) et de son créateur? Avez-vous guider son auteur pour sa création?

JJS : L’image est pour nous aussi importante que la musique. On y apporte autant de soin. Ça fait entièrement parti du concept qu’on a souhaité mettre en place dès le premier album. On a naturellement fait encore appel à Adrien et Jessica de Fortifem pour nous épauler. Pour le premier LP, nous avions travaillé sur les oeuvres de Gustave Doré. Pour le second, nous nous sommes orientés vers les peintures de John Martin, peintre anglais du XIXème siècle qui a illustré la bible et l’apocalypse. Nous avons fait une selection que nous avons soumis à fortifem et nous avons avancé main dans la main pour aboutir au résultat final. On voulait marquer cette idée d’humanité chassée du royaume de Dieu et livrée à elle même sur la route de l’exil. Nous voulions également marquer la continuité avec le premier album. Nous avons donc repris l’élément central de la pochette du premier LP : la tour de Babel. Mais cette fois ci, elle est en feu, détruite par la colère de Dieu. Au delà de ça, la pochette fourmille de détails et de symbolique qu’on vous laisse le soins de découvrir !



Metalship : 8- Une fois encore, vous travaillez avec Les Acteurs de l´Ombre pour la sortie du disque. Comment ca se passe chez eux? Vous avez l´air de bénéficier d´une énorme confiance de leur part.

JJS : Le travail qu’ils ont réalisé sur le premier LP était énorme. C’est notamment grâce à leur promo que nous avons acquis une bonne notoriété aussi rapidement. Et c’est grâce à leur réseau qu’on a pu commencé à tourner et se faire remarquer par Kongfuzi Booking. On leur doit énormément et c’est tout naturellement qu’on a rempilé avec eux pour le second album. Gérald a une approche un peu paternaliste et aime donner le maximum pour les groupes qu’il prend sous son aile.


Metalship : 9- Vous avez fait énormément de belles dates grâce au premier disque, quelles sont vos ambitions scéniquement cette fois-ci? Vous commencez déjà avec AMERA. Avez-vous d´autres plans?

JJS : Depuis que nous collaborons avec Kongfuzi pour le booking, nous avons la chance d’apparaitre sur de belles affiches. Là encore, c’est une belle opportunité pour nous. Nous remercions Thibaud qui donne beaucoup pour nous et qui a repris le travail initié par Christophe qui nous a malheureusement quitté trop vite… RIP. C’est notamment grâce à eux que nous avons suivi Amenra sur deux dates. A ce jour, nous avons une dizaine de dates de prévues jusqu’à la fin 2015. Nous travaillons actuellement sur 2016 et la période des Festivals.


Metalship : 10- Est-ce que vous ambitionnez d´apparaitre au Hellfest 2016 ? Je veux dire, pas en tant que dernière roue du carrosse.

JJS : On jouera là où on voudra bien de nous !


Metalship : 11- Est-ce qu´un éventuel troisième album poursuivra thématiquement et musicalement le chemin emprunté?

JJS : C’est encore prématuré pour parler d’un troisième album. Mais nous sommes sur une dynamique positive et c’est envisageable. Une chose est sûre, nous poursuivrons cette thématique car c’est l’essence même du groupe. L’histoire que nous conterons sera dans la suite directe des deux premiers LP. Musicalement, on fourmille sans cesse d’idée, donc aujourd’hui, il est trop tôt pour savoir quels chemins nous emprunterons sur cet éventuel troisième album !


Metalship : 12- Je vous laisse clôturer cette interview et encore merci d´avoir pris le temps de répondre à mes questions.

JJS : Merci pour cette interview et continuez de soutenir la scène ! A bientôt !


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Choko, le 11 octobre 2015 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires




Regarde Les Hommes Tomber

Albums chroniqués :
Chronique de Exile
Exile
2015

Regarde Les Hommes Tomber
Regarde Les Hommes Tomber
Voir la page du groupe
Création : 2011
Genre : Sludge Metal
Origine : France




Groupes en rapport


Testament
Testament
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Down II: A Bustle In Your Hedgerow
Down II: A Bustle In Your Hedgerow
2002

Chronique de NOLA
NOLA
1995

Down
Down
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Era Vulgaris
Era Vulgaris
2005

Queens Of The Stone Age
Queens Of The Stone Age
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Mastodon
Mastodon
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Eyehategod
Eyehategod
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Kylesa
Kylesa
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Panopticon
Panopticon
2004

Chronique de Oceanic
Oceanic
2002

Isis
Isis
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:
  • Isis - 2 déc. 09 (Bègles)