Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Insomnium

Interview de Insomnium


Quand l'un des meilleurs groupes de Death Mélodique finlandais sort son nouvel album, Metalship ne peut passer à côté! Avec Shadows of the Dying Sun, Insomnium fait preuve d'une sacrée forme et prouve avec classe tout son savoir-faire et son talent!

Nous avons discuté de ce nouvel album avec Markus Vanhala, nouveau guitariste et également membre d'Omnium Gatherum!


Metalship : Salut Markus!
Comment te sens-tu à quelques jours de la sortie de Shadows of the Dying Sun?

Salut! Ça va super! Nous sommes vraiment satisfaits de ce nouvel album, surtout après le temps qu'on a passé dessus, avec son lot de pression et de deadlines à respecter... Pour autant, tout n'est pas terminé puisque nous sommes actuellement en pleine promotion: chacun enchaîne les interviews et nous préparons la sortie avec beaucoup de soin. Ensuite, nous partirons sur les routes pour défendre cet opus... Il ne me tarde que ça d'ailleurs, tant j'adore cette partie du boulot!


Metalship : C'est donc ton premier album avec Insomnium, que tu as rejoint juste après la sortie de One for Sorrow. Qu'as-tu apporté au groupe en terme de composition et d'arrangements?

J'ai beaucoup travaillé sur cet album, que ce soit dans le processus de création comme au niveau des arrangements. Nous avons énormément échangé avec les autres pour que je puisse apporter ma touche sans pour autant dénaturer la marque de fabrique du groupe.
A mon goût, Shadows of the Dying Sun est notre album le plus diversifié, pourtant il reste du pur Insomnium... Même si nous avons ajouté quelques nouveautés, les fans ne seront pas perdus!


Metalship : Êtes-vous toujours en bons termes avec l'ancien guitariste Ville Vänni?

Il n'y a aucun problème avec Ville, tout est cool. S'il a pris la décision de quitter le groupe, c'est parce qu'il ne pouvait tout simplement plus concilier Insomnium à sa vie professionnelle et à sa famille.


Metalship : Parlons de ce nouvel album maintenant. Quand avez-vous commencé le travail de composition?

L'an dernier. Nous avons commencé par rassembler quelques idées, beaucoup d'échanges... Après les tournées, nous avons passé deux mois de travail intensif en fin d'année, juste avant d'entrer en studio... Tout était quasiment composé à ce moment-là.
Puis nous avons pris deux semaines dans un chalet au milieu de la forêt pour répéter, le but était alors de s'isoler dans un endroit calme pour stimuler notre créativité... D'ailleurs, ce séjour a failli causer la perte du groupe: j'ai eu un accident de voiture et tout le groupe a bien failli y passer! Par chance, nous n'avons rien eu, juste ma voiture qui était bonne pour la casse!


Metalship : Comment se sont déroulées les sessions d'enregistrement?

Nous avons utilisé plusieurs studios pour les batteries, principalement le SF-studio à Joensuu, où notre batteur Markus vit. Aleksi Munter (tu dois le connaître, il joue dans Swallow the Sun) a enregistré dans un autre studio et tout le reste a été fait au Studio Korkeakoski à Kotka, où Niilo (chant, basse) et moi vivons.
Nous avons travaillé dur pour boucler à temps l'enregistrement car nous avions une deadline imposée... Les sessions d'enregistrement ont débuté juste après Noël, Ville (guitare) vivait d'ailleurs chez moi pendant toutes les vacances de fin d'année pour avancer au plus vite sur l'album. On a eu pas mal de stress, mais aussi de bons moments de créativité et quelques fous rires! En studio, nous étions vraiment soudés et je suis persuadé que ça s'entend sur l'album.


Metalship : As-tu un titre préféré, un qui sort du lot selon toi?

Je vois vraiment Shadows of the Dying Sun comme une collection de morceaux, nous en avons composé un paquet et ceux-là ont gagné leur place sur cet album parce qu'ils faisaient partie des meilleurs. Mais puisque tu me le demandes, je te dirais que mes préférés sont "Primeval Dark", "Promethean Song" et "While We Sleep".


Metalship : Comment se déroule la composition chez Insomnium? Tout le monde apporte ses idées?

Ville a une fois de plus accompli la plus grosse part du travail. J'ai de mon côté composé trois titres et Niilo en a co-composé un avec moi. Pour les textes, Ville et Niilo écrivent et arrangent le tout ensemble. Vu que nous vivons tous loin les uns des autres (à part Niilo et moi, nous sommes presque voisins!), chacun travaille de son côté et nous utilisons énormément internet, pour s'envoyer des idées... C'est vraiment là que la magie démarre!


Metalship : Sur cet album, j'ai l'impression que le chant clair prend une part de plus en plus importante...

Un peu oui... Mais nous gardons toujours les growls au premier plan et nous sommes toujours un groupe de Death Mélodique! Il y a aussi quelques nouveautés bien brutales pour Insomnium, comme les blast-beats et le côté presque Black Metal sur quelques morceaux...
Nous utilisons le chant clair pour apporter un peu de profondeur aux compositions, c'est pourquoi trois de nos morceaux en possèdent. Par contre nous avons beaucoup travaillé sur ces voix, plus que d'habitude. Teemu Aalto (notre producteur) a consacré énormément de temps sur le chant de Ville.


Metalship : Une fois de plus, l'artwork a été réalisé par Wille Naukkarinen de Ghost Brigade. Comment a-t-il travaillé et que penses-tu de son groupe?

Wille est un mec bourré de talents, tant dans la musique qu'au niveau de ses visuels. Il est un peu notre Niklas Sundin (Dark Tranquillity) finlandais! Nous ne l'avons quasiment pas aiguillé, il s'est inspiré des titres de nos morceaux et des paroles... Avec le nom de notre album, un grand soleil noir était immanquable!
Ghost Brigade est vraiment un super groupe, j'ai énormément écouté leur deuxième album Isolation Song, qui est devenu l'un des classiques du Metal mélancolique à la finlandaise!


Metalship : Comment vois-tu les débuts d'Insomnium? Quels sont tes titres préférés dans chacun des albums?

Tu sais, je suis un gros fan du groupe depuis ses débuts, c'est assez simple pour moi de te répondre vu que j'ai un regard extérieur sur la carrière d'Insomnium. Je connais les gars depuis les débuts, nous avions l'habitude de nous échanger les albums avec Omnium Gatherum...
L'album qui m'a le plus botté... Above the Weeping World, il est sorti au bon moment et l'évolution était vraiment impressionnante, je l'ai d'ailleurs baptisé LE classique d'Insomnium! Avant ça, je dirais que les deux albums précédents ont souffert d'une production pauvre, même s'ils ont eux aussi leurs grands moments.
Across the Dark est le successeur parfait d'Above the Weeping World, sa production comme ses ambiances sont tout simplement parfaits. Pour One for Sorrow, je ne suis pas fan de sa production en mode 'Loudness War', avec un son trop compressé à mon goût...

Mes titres préférés:
Halls of Awaiting: "Elder", "Halls Of Awaiting"
Since the Day it All Came Down: "Song of the Forlorn Son", "Bereavement"
Above the Weeping World: "Killjoy", "Devoid Of Caring"
Across The Dark: "Weighed Down With Sorrow", "Against The Stream"
One For Sorrow: "Unsung", "One For Sorrow", "Only One Who Awaits"


Metalship : Insomnium existe depuis 1997, et pourtant vous n'avez jamais sorti de DVD... Est-ce un projet réalisable aujourd'hui?

C'est une idée intéressante que de filmer quelques concerts en qualité HD, mais ce n'est pas encore en projet pour le moment. Nous avons évidemment filmé quelques shows par le passé, mais la qualité visuelle était rarement au rendez-vous, et le tout est déjà disponible via des 'bonus footage'. Mais ce serait bien qu'on y pense avant qu'on soit vraiment vieux!


Metalship : Insomnium tourne beaucoup et un peu partout... Quel est l'incident qui t'as le plus marqué sur les routes?

Tu sais on voit beaucoup de trucs bizarres en tournée! Mais ceci a eu lieu dans votre beau pays qu'est la France: la dernière fois que nous sommes venus jouer à Paris, notre bus s'est encastré dans un pont trop étroit! Heureusement, personne n'a été blessé, juste le toit du bus qui était complètement enfoncé et qui fuyait dès les premières pluies! Très sympa je te l'assure!


Metalship : Quelles sont les nouvelles de ton autre groupe Omnium Gatherum?

J'aime faire les interviews d'Insomnium car je parviens toujours à placer Omnium Gatherum dedans, c'est un peu deux interviews en une haha! Nous avons sorti notre album Beyond l'an dernier, les retours ont été excellents! Puis nous avons beaucoup joué en Europe, Amérique du Nord et en Asie... Pour l'instant, nous faisons un petit break, nous nous posons quelques semaines avant de reprendre la composition et les tournées.


Metalship : Que penses-tu de la scène Metal française?

J'adore Gojira et le Hellfest est l'un de mes festivals préférés! Voilà deux bonnes raisons d'apprécier le Metal chez vous! Sinon, nos concerts ont toujours été très bons en France, le public est toujours chaleureux... Que des bonnes choses!


Metalship : Quelles sont tes dernières écoutes?

Dans le Metal j'écoute beaucoup de Death Metal old-school ces derniers temps... Des groupes comme Entombed, Carcass, Death, Obituary, Paradise Lost et Dismember. Vallenfyre est aussi un bon groupe qui commence à faire parler de lui, avec un line-up à tomber par terre, comme ma dernière découverte, Night Flight Orchestra...
J'ai récemment acheté un lecteur vinyle, du coup je redécouvre quelques-uns de mes classiques comme Journey, Yes, Genesis, Moody Blues, The Beatles, John Mayer... De la musique de vieux je sais!


Metalship : Étant un grand fan de Metal finlandais, quels groupes me conseillerais-tu?

Je viens d'écouter les derniers Hanging Garden et Shear, très bons tous les deux. Je suis un peu fainéant pour découvrir de nouveaux groupes maintenant, alors je vais plutôt te conseiller des classiques de chez nous qui n'ont pas eu le succès international qu'ils méritent. Rapture évidemment, avec leur excellent album Futile, mais aussi les albums Pervertigo de Throne of Chaos et Spirit of Ukko de Kiuas.


Metalship : Merci beaucoup pour tes réponses Markus! Tu as la lourde tâche de conclure cet entretien!

Merci à toi et à tes lecteurs! On espère vous voir nombreux dans votre beau pays! Peace & love & misery!



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par kumelia, le 14 avril 2014 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Insomnium

Insomnium
Insomnium
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Swallow the Sun
Swallow the Sun
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Doom Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Clandestine
Clandestine
1991

Chronique de Left Hand Path
Left Hand Path
1990

Entombed
Entombed
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Surgical Steel (Complete Edition)
Surgical Steel (Complete Edition)
2015

Chronique de Heartwork
Heartwork
1993

Carcass
Carcass
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Death Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Frozen In Time
Frozen In Time
2005

Chronique de World Demise
World Demise
1994

Chronique de Cause Of Death
Cause Of Death
1990

Chronique de Slowly We Rot
Slowly We Rot
1989

Obituary
Obituary
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Paradise Lost
Paradise Lost
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Gothique Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dismember
Dismember
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : Suède


Journey
Journey
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis