Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Red Eleven

Interview de Red Eleven


Avec son premier album Idiot Factory, les finlandais Red Eleven ont prouvé que la musique pouvait avoir un côté fun et rester d'excellente qualité!

Une fois n'est pas coutume, Metalship donne la parole aux découvertes finalandaises, avec Tony Kaikkonen (chant)!


Metalship : Salut Tony!
Parles-nous un peu de ce qui vous a motivé à former Red Eleven!

Alors... Nous sommes tous de grands fans du Rock des années 80 et 90, du Grunge et du Metal Alternatif, avec certains groupes comme Alice in Chains et Faith No More. Cette adoration a été la principale raison qui nous a poussé à former le groupe.


Metalship : De par vos autres groupes, peut-on considérer Red Eleven comme une entité à part entière ou plutôt comme un side-project?

Un side-project? Non, Red Eleven est bien un groupe réel et durable.


Metalship : Peux-tu revenir sur l'origine de ce nom, Red Eleven?

Heu.. Disons que ce nom colle bien et qu'il a un côté un pied 'coup de pied au cul'!


Metalship : Parlons un peu de votre style musical. Peut-on dire que vous vous dirigiez vers ce style de musique d'une manière consciente?

Nous composions ensemble avant même la création du groupe, on peut donc dire qu'écrire ce genre de musique était tout à fait intentionnel.
Au début, nous voulions simplement écrire quelques chansons pour le fun. Très vite, nous avions suffisamment de matériel pour un album: nous savions quels membres colleraient à notre projet et c'est ainsi que nous avons pris la décision de botter des culs ensemble!


Metalship : Au niveau de la composition, comment fonctionnez-vous chez Red Eleven?

Pour notre premier album Teemu et moi avons composé l'intégralité des titres. Il y a de bonnes chances pour que le processus change dans le futur...


Metalship : Votre premier album Idiot Factory est sorti via le label finlandais Secret Entertainment. Comment êtes-vous parvenus à signer chez eux?

Jaakko Tarvainen de Secret Entertainment a écouté quelques titres et nous a contacté en nous manifestant son intérêt. C'est lui qui est à l'origine de la collaboration, alors merci Jaakko!


Metalship : T'attendais-tu à un tel succès auprès de la presse et des médias?

Nous savions que nous étions sur la bonne voie, mais oui, on a été même surpris de tels retours.


Metalship : Comment s'est passé l'enregistrement d'Idiot Factory?

C'était aussi fun que d'habitude, tout s'est bien passé. Nous avons fait le plus gros de l'enregistrement nous-mêmes, sans se presser.


Metalship : Le nom 'Idiot Factory' est un peu lourd de sens... Peux-tu développer l'idée directrice qui se cache derrière les textes de l'album?

Au début, j'ai eu l'idée de faire un concept-album dont le thème central concernerait le point de vue de l'un des protagonistes. Haha, c'était un peu comme si je connaissais personnellement ce mec, j'avais plein de trucs à raconter sur lui!
Plus tard, j'ai abandonnée l'idée d'un concept, mais les titres ont gardé quelques lignes conductrices... Un mélange de fiction et de réalité, mes pensées et celle du personnage.

Maintenant le nom de l'album… Disons que c'est juste notre façon de protester contre les effets de la société moderne. Tout le monde peut comprendre les textes et se faire une idée de nos pensées...


Metalship : Parles nous un peu du titre "Floating"... Quelle était l'idée quant à ce morceau?

"Floating" raconte le voyage d'un homme dans les enfers, à la recherche de sa femme. C'est un mélange un peu osé entre des thèmes relativement sombres et une atmosphère à la Santana!


Metalship : Personnellement, j'ai un faible pour les titres "Proud to be Proud", "Streets of Forgotten", "Like a River it Flows" et "Idiot Factory". Quel est pour toi le meilleur de l'album?

C'est dur de dire quelle est ma chanson préférée sur l'album. J'ai mis beaucoup de moi dans chacune d'elles.


Metalship : Quelles sont les prochaines étapes pour Red Eleven? Une tournée? De nouvelles compositions?

Nous avons déjà commencé l'écriture de notre futur album et nous sommes pressés de retourner en studio. Après, nous apprécions simplement tous les moments de la vie du groupe: le temps passé en répètes, quelques concerts (autant que possible!) et la composition...


Metalship : L'an dernier, un clip avait été réalisé pour faire connaître Red Eleven. Comptez-vous en réaliser un second?

Nous en avons parlé oui... Mais pour l'instant rien n'est décidé, nous verrons.


Metalship : J'aime poser cette question aux groupes: quelles sont les professions des membres et avez-vous des hobbies en plus de la musique?

Nous sommes un groupe multi-tâches: certains bossent avec des lasers, d'autres s'occupent de jeunes... On a un vendeur, un musicien de profession et je suis moi-même tatoueur. La musique, dans ses différentes formes, constitue le plus gros de notre temps, mais Pasi et moi pratiquons des arts martiaux.


Metalship : Comment imagines-tu Red Eleven dans cinq ans? Penses-tu que vous serez toujours dans le même style?

Je ne pense pas que notre style changera beaucoup. Dans cinq ans, j'espère que nous aurons fait grossir le groupe et que nous pourrons faire ça encore longtemps.


Metalship : Parles-nous un peu de tes goûts musicaux... Quel est le meilleur album que tu aies écouté?

Cette question est toujours difficile... Je ne peux pas te dire. J'ai reçu récemment le dernier Alice in Chains, excellent!


Metalship : Profitons de cette interview pour prendre des nouvelles de Sons of Aeon, Code for Silence et de tes autres projets...

Sons of Aeon a sorti son premier album au début de l'année. Mes autres groupes sont actuellement en pleine composition.


Metalship : Merci Tony pour tes réponses! Tu as le dernier mot!

Si vous n'avez jamais écouté Red Eleven, c'est le moment! Peace!


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par kumelia, le 14 juin 2013 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires




Red Eleven

Red Eleven
Red Eleven
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Rock Metal
Origine : Finlande




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de This Is War
This Is War
2009

Chronique de A Beautiful Lie
A Beautiful Lie
2007

Chronique de 30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
2002

30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Alternine
Alternine
2008

Alternine
Alternine
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Rock Metal
Origine : France