Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Really Addictive Sound

Interview de Really Addictive Sound


Plantage de décors : interview dans les loges du Korigan avant le concert, avec tout le groupe.
Hum trop facile, en plus ils n’ont pas d’humour, aucun sourire, pas très accueillant, fin bref limite ambiance dépressive et même pas d’alcool pour oublier, dommage….
Evidemment c’est de la blague, je me félicite moi-même d’avoir réussi à retranscrire cette interview, tellement mon rire de hyène me percé les oreilles dans le dictaphone eheh !!
C'est le "presque" début de leur tournée pour promouvoir leur album sortie en novembre.
BOUNCE !!!


Metalship : Pourquoi avoir crée RAS ?

Roswell : A la base RAS a été crée après Eths, en juillet 2006 avec Guillaume (batterie) et Ayoun (guitare). A cette époque je n’étais pas encore dans Babylon Pression (arrivé en 2007). On a voulu continuer à faire de la musique, de jouer Kal est arrivé en début 2007. Au fur et à mesure c’est devenue un peu plus sérieux et le projet a aboutie à un l’album sortie en 2008.

Kal : Ils avaient des compos, on a bossé ensemble pendant un an : compos et enregistrement.


Metalship : Justement, qui compose ?

Kal : C’est Guillaume uniquement (rires)
Guillaume : On a bossé sur la création, on a commencé à composer, à trois, puis on a collé les voix.
Roswell : On avait des morceaux qui étaient finis au niveau de la structure, la base en fait : couplet refrain…
Kal : Ca n’a pas été tout retravaillé, on gardait les instruments d’origine et posait la voix par-dessus.
Quelques prises au studio Coccinelle, le mix chez moi (Kallaghan studio).


Metalship : Comment ça se passe pour les concerts, la composition du fait de vos autres groupes ?

Kal : On a la chance d’avoir des labels qui veulent bien inter agir entre eux et ainsi ne pas programmer des concerts aux mêmes dates.


Metalship : Que voulez-vous exprimer de différent avec RAS ?

Ayoun : On s’amuse en fait, rien à exprimer de particulier (rire) Un style de musique déjà qui ne se fait pratiquement plus. C’est un état d’esprit fusion des années 90 que j’écoute et que j’apprécie Et puis a un moment donnée y’a une des opportunités, moi si y’a des opportunités je prend !!

Roswell : C’est le style de notre adolescence et on avait envie de jouer ce style de musique que nous apprécions toujours.


Metalship : Really Addictive Sound (Kal) : Et toi comment ça se passe dans le groupe, les choeurs ?

Nadine : ben moi je viens d’arriver en fait, ce n’est pas facile, ils ne sont pas très sympa avec moi mais je m’y fait…


Metalship : Kal : c’est normal, c’est normal c’est notre côté machiste (rire)

Je rêve ! Inversion des rôles !Non vous n’avez pas de problème de lecture et je n’ai pas mal retranscrit !! Le bougre me pose des questions !


Metalship : Le concept, le visuel, c’est important d’avoir une identité marquée ?

Kal : Oui complètement !


Metalship : Pouvez me révéler qui est monsieur Fou ?

Kal : Non non non !! Attend je t’explique : Monsieur Fou, je me souviens on était à la plage, c’était en 88 avec Ayoun qui avait 7 ans à l’époque. A St Egulff, un zodiaque énorme est arrivé et un type a tiré partout, mais en fait c’était pas un type, c’était des machines à sous tueuses !! On s’est dit putain c’est la merde et mr fou est arrivé sur le coté (Kal m’explique la scène avec les gestes) et il nous a sauvé c’est un grand toutatoum, une sorte de dieu, une création divine. Et voilà on a fait un premier morceau..
D’ailleurs c’est lui qui a booké ce soir...

Ayoun : On ne sait pas exactement ce que c’est en fait à la base, on sait juste qu’il existe, on le connaît. Parfois il fait des apparitions (sur scène ) mais on ne sait jamais à l’avance.


Metalship : Les textes, les idées ?

Kal : C’est plus festif. L’esprit du groupe est basé sur des délires. Les paroles la musique ont été crée par rapport à cela

Ayoun insiste pour que je le cite : Nous sommes une bande de connards en fait (rires)


Metalship : Les thèmes les paroles, que voulez-vous exprimer ?

Kal : L'amour la gloire et la beauté (rires) ! La cirrhose du foie aussi ! Plus sérieusement, tout est dans le délire et on souhaite exprimer quelque chose de positif.


Metalship : La tournée, comment se déroule t-elle, l’accueil du public ?

Kal : Nous avons commencé à jouer début septembre, au salon de la musique à Paris. C’était bien cool. Là nous sommes au milieu de la tournée et on espère avoir une grosse tournée pour 2009 des dates sont déjà prévues pour le début d’année. Pour le moment on s’éclate.


Metalship : Le choix de l’anglais pour le chant est-ce pour l’export ?

Guillaume : Il n’y a qu’en France que l’on pose cette question !
Kal : C’est pour la Corse (rires). C’est pour nous en fait, on écoute des groupes depuis toujours dont le chant est en anglais, donc c’est naturel. Ca sonne plus facilement.


Metalship : Comment réagissent les fans de vos autres groupes, qui sont orienté metal ?

Kal : Par rapport à Sikh, j’ai eu des critiques négatives.
Roswell : Pas mal qui ont déchanté, pour une partie c’est juste une question d état d’esprit. Le cote négatif que nous exprimons dans Sikh et Babylon Pression, ceux qui écoutent RAS ne sont pas forcement attentif au discours puisque carrément différent. Nous le comprenons très bien et ne sommes pas surpris par cela. Ils respectent mais n’adhèrent pas forcément.


Metalship : Thomas vous rejoint seulement pour les concerts, n’est ce pas frustrant pour lui ?

Ayoun : Thomas est dans son fly. On le sort et lorsqu’on a fini de jouer et hop on le rentre (rires)
On se connaît depuis 10 ans, donc tout va bien !


Metalship : Vous êtes maître de tout ce qui est diffusé, un regard sur tout ?

Kal : Oui ! DRM PROD est un label qui a été crée spécialement pour R.A.S.


Metalship : Mama was a rolling stone, pourquoi ce titre ?

Kal : C’est en hommage au Temptations. Néanmoins les paroles ne sont pas du tout les mêmes Le titre parle des problèmes que peuvent rencontrer les groupes les groupes lorsqu’un local de repèt’ est en bordel !!


Metalship : Vos addictions, quelles sont-elles ?

Kal : Le café, « studer 902 « , faire du son
Guillaume : La batterie
Roswell : La harrissa


Metalship : Cela vous étonne que les jeunes femmes soient intéressés par votre physique autant que par votre musique ?

(rires collectif)
Kal : On avait pas remarqué cela.
Guillaume : Achetez notre disque, nous sommes nu dessus !!
Ayoun : Merci Christine, Nathalie, Paulette..


Metalship : Le mot de la fin de cette interview très discipliné ?

Ayoun : 2 lettres et Vespa.
Guillaume : Pas mieux.
Kal : BOUNCE !!


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par nadine, le 30 novembre 2008 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


Beau travail! ;)
Je suis bien placé pour savoir qu'une interview c'est du boulot...
Pas étonnant que ce groupe t'intéresse, j'ai vu leur clip et la voix est vraiment sympa!

jeu. 4 déc. 08- 06:23  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Really Addictive Sound

Really Addictive Sound
Really Addictive Sound
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Fusion
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


A.o.F
A.o.F
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Fusion
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Renegades
Renegades
2000

Chronique de Rage Against The Machine
Rage Against The Machine
1992

Rage Against The Machine
Rage Against The Machine
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Fusion
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Smooth As A Riot
Smooth As A Riot
2008

Dacast
Dacast
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Fusion
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Get Some
Get Some
1997

Snot
Snot
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Fusion
Origine : États-Unis


Smash Hit Combo
Smash Hit Combo
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Fusion
Origine : France

Concerts:

Bad Tripes
Bad Tripes
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Fusion
Origine : France


Living Colour
Living Colour
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Fusion
Origine : États-Unis