Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de When Icarus Falls

Interview de When Icarus Falls


Le groupe suisse When Icarus Falls a sorti son premier album Aegean il y a quelques semaines, chroniqué dans nos pages. L'occasion de leur poser quelques questions.


Metalship : Bonjour à vous When Icarus Falls, comme c’est votre première interview sur Metalship, je vous laisse vous présenter à nos lecteurs.

Xavier (batterie): When Icarus Falls, c'est l'aventure de 5 potes qui ont décidé d'unir leurs forces et de présenter leur univers musical au public suisse dans un premier temps, puis international grâce à la visibilité que nous a apporté notre premier EP, Over the Frozen Seas.


Metalship : Aegean est sorti il y a une semaine à peine et les retours commencent à pleuvoir : qu’en retenez-vous pour le moment et quelles sont les différences critiques notables avec votre EP ?

Ce qui ressort pour l'instant des critiques c'est avant tout le côté sombre et puissant de l'album. Nous avons probablement étonné le public que nous avions acquis pour notre premier EP car Aegean est définitivement plus tourmenté. Certains vont être déçus d'autres agréablement surpris, ce qui compte c'est que nous puissions toucher des gens, leur apporter des émotions. Et cela semble être le cas à en croire les premiers retours.


Metalship : Vous dites avoir été inspiré par le travail de la psychiatre Elisabeth Kübler-Ross pour la composition de Aegean,qui a décrit les cinq phases du mourant, cinq phases restituées par les cinq morceaux les plus conséquents de l’album. Comment s’est passé la composition avec cette contrainte conceptuelle ? Est-ce que ce travail forcé sous un concept a aidé à développer Aegean ou l’a possiblement cloisonné dans trop de soucis logiques ?

Le concept n'a pas été une contrainte par rapport à la composition. La structure de l'album contenant 5 pièces principales avait été décidé très tôt dans le processus de composition. Le concept a principalement pris son sens dans l'écriture des paroles et apporte une dimension intéressante, une sorte de lien entre chaque chanson. Globalement, cela apporte une cohérence, sans pour autant limiter la créativité.


Metalship : Le concept issu de la psychiatrie de Aegean est pourtant sous-jacent car ce qui reste proéminent c’est l’univers mythologique, via l’artwork de Synckop et le nom des morceaux : pourquoi cette dualité ?

Il est vrai que nous avons une sorte de thème récurrent, WIF puise beaucoup de son inspiration dans l'univers mythologique. Le nom du groupe, le nom des deux albums, le nom des morceaux, tout est inspiré par cette facette qui fait partie de l'identité de groupe. Cela ne nous empêche pas de traiter de thèmes variés, et d'utiliser la mythologie de façon très métaphorique.


Metalship : L’artwork est vraiment superbe. Comment s’est passé la collaboration avec Synckop et comment l’avez-vous connu ?

On a connu Synckop par son travail avec d'autres groupes. Il a ensuite réalisé l'affiche de notre première tournée européenne qui était absolument magnifique. Faire appel à lui pour l'artwork d'Aegean nous est apparu comme une évidence. La collaboration s'est très bien passé, on a fixé très peu de contraintes et le projet qu'il nous a proposé nous a tout de suite emballé!


Metalship : J’ai décrit votre album comme étant issu d’une tradition du Post-Hardcore, d’un héritage de Cult Of Luna. Vous situez-vous dans cette mouvance et est-ce par simple goût ou aussi en réaction à la modernisation du style, qui devient de plus en plus malsain, que vous jouez ce style ?

Chaque membre du groupe a ses propres influences, et malgré la mixité il est vrai que WIF propose au final des compositions qui s'inscrivent dans un post-hardcore relativement traditionnel. Ce style correspond à ce qu'on est, on ne cherche pas ni à se démarquer ni à coller à un stéréotype, on compose sans se demander où le processus va nous conduire. C'est une démarche sincère et non calculée.


Metalship : L’album m’a semblé un brin simple à force d’écoutes, notamment via le peu de place laissé aux expérimentations. S’agit-il d’un choix artistique comme Burzum le fait, en utilisant que les instruments « traditionnels » du Metal ou êtes-vous encore en quête d’ambiances externes ?

Sur Aegean, on trouve pourtant du pianos, des arrangements à cordes et d'autres ambiances finement travaillées, donc je ne dirais pas que nous nous restreignons aux instruments traditionnels du Metal. La ligne directrice d'Aegean fait que ces ambiances sont mixées plutôt au fond. Il s'agit d'un choix délibéré pour cet album.


Metalship : Malgré tout l’album distille quelque chose de vivant, de visuel. Le développement de vidéos en live ou de ciné concerts est une chose à laquelle vous avez pensé ?

Les vidéos en live est un sujet que nous avons déjà discuté, sans pour autant le concrétiser. Entre-temps, nous avons développé un concept de light show qui n'est pas vraiment compatible avec de la vidéo. Mais peut-être dans le futur...


Metalship : Quels sont les projets du groupe à court et long terme ?

Le groupe travaille d'ores et déjà sur de nouvelles compositions, donc nous avons du boulot qui nous attend.


Metalship : Je vous laisse cette dernière place pour exprimer ce que vous voulez et vous souhaite une longue route!

Merci pour l'interview et pour la visibilité offerte à Aegean sur Metalship.


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Prométhée, le 8 octobre 2012 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires




When Icarus Falls

Albums chroniqués :
Chronique de Aegean
Aegean
2012

When Icarus Falls
When Icarus Falls
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Sludge Metal
Origine : Suisse




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Vertikal II
Vertikal II
2013

Chronique de Vertikal
Vertikal
2013

Chronique de Fire was born
Fire was born
2009

Chronique de Eternal Kingdom
Eternal Kingdom
2008

Cult of Luna
Cult of Luna
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Hardcore
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Down II: A Bustle In Your Hedgerow
Down II: A Bustle In Your Hedgerow
2002

Chronique de NOLA
NOLA
1995

Down
Down
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Era Vulgaris
Era Vulgaris
2005

Queens Of The Stone Age
Queens Of The Stone Age
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Mastodon
Mastodon
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Eyehategod
Eyehategod
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Kylesa
Kylesa
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: