Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Abysse

Interview de Abysse


La dernière fois que Metalship a rencontré Abysse c'était au Hellfest 2010. Le groupe jouait alors sur la Metal Corner, la scène off du festival, et bénéficiait déjà d'une aura forte sur le territoire. Une aura qui risque bien de grandir encore et encore avec la sortie de En(d)grave, premier album attendu au tournant et qui révèle bien ce que l'on pensait d'eux : des mecs avec un talent énorme et surtout des types qui en veulent. Rencontre.


Metalship : Deux ans sont passés depuis qu'on s'est vu les gars, il a dû se passer pas mal de choses durant ce laps de temps. Des événements marquants à raconter aux lecteurs ?

Jérémy: Et bien on a pas beaucoup tourné depuis, on a surtout composé notre premier album. On s'est enfermé 1 mois en studio et c'était cool. Le plus gros évènement c'est que nous sommes confirmés au Hellfest 2012 !


Metalship : La sortie de En(d)grave est forcément un moment majeur de votre histoire. Depuis combien de temps préparez-vous cet album ?

J: Depuis qu'on a enregistré Le vide est forme (Aout 2008) nous sommes dessus. On a composé 3 titres en 1 an mais ça ne nous allait pas, donc on a appuyé sur le bouton reset et on est parti dans une direction plus réfléchie en travaillant d'abord l'artwork et le concept.


Metalship : Vous avez connu pas mal de déboires avec l'enregistrement, notamment l'inondation de votre salle de répète. Vous pensez pas que le Dieu du Metal est mécontent de votre travail ou est-ce que vous êtes un peu mainstream face à la nature ?

J: L’inondation c'était un peu horrible sur le moment, mais Seb (la salle de répète c'est chez lui) a été très réactif et a pu sauver pas mal de choses, je crois qu'en fait tout a été sauvé. Mais c'était une putain de galère pour enlever les 5 cms d'eau !! Il y a aussi eu l'épisode du chargeur d'ordinateur qui crame (avec tous les artworks et la promo...) en plein studio. Mais ça a été, on avait un autre ordinateur pour aller sur armorgames.com !! Sinon une fois on est allés dans un super marché, on a acheté des sandwichs, on les a bouffés près du parking, et en repartant, on a vu qu'on était enfermé sur le parking. Haha.

Mais on a pas eu de grosses merdes, alors pour l'instant Dieu est avec nous je trouve !


Metalship : Pourquoi choisir En(d)grave comme nom d'album et surtout avoir fait un jeu de mots plutôt curieux pour un premier album ?

J: En fait chaque morceau de cet album parle d'un animal disparu. Donc on pensait l’appeler "Extinction", mais c'était un peu le début de la fin ce nom, donc on a opté après une très très longue réflexion pour En(d)grave, qui mélange l'idée de "fin" et de "gravé" et de "enterré", qui correspond au concept général de l'album.


Metalship : L'univers de Abysse semble gagner en personnalité, cherchez-vous à construire une mythologie Abysse avec vos noms de morceaux ? Et si oui que signifient-ils dans cet univers ?

J: La seule mythologie qu'on aime, c'est celle de Age Of Mythology ! Comme je disais, chaque morceau se réfère à un animal, et donc chaque nom de morceau est en adéquation.


Metalship : Le design a été assuré par Hades Design, alias Seb, le batteur de votre formation. As-tu bâti tout cet édifice à partir des morceaux de l'album ou bien est-ce une projection de ce que vous souhaitez dégager avec votre musique ?


J: Le tout forme un univers qu'on s'est projeté avant de composer l'album, mais chacun peut interpréter comme il veut. De toute façon beaucoup de personnes vont télécharger l'album et ne pas se plonger dans l'ambiance qu'on a créée donc on risque d'avoir beaucoup d'interprétations. Et ça c'est cool.


Metalship : Les animaux semblent sortir tout droit de mythologies antiques : une passion ou vous rêvez d'un animal de compagnie mi chameau- mi Patrick Juvet ?

J: Mi-homme, mi - ours, mi - porc ! Chaque animal a existé mais son espèce s'est éteinte. Attention, on a strictement aucun message écologique à faire passer, c'est juste que ça nous inspirait pas mal et que ça changeait des concepts "mi religieux - mi humain - mi sérieux".
Je ne vais pas décrire chaque animal, ils sont dans le livret et en se renseignant on peut en savoir plus..


Metalship : On a le sentiment d'être embarqué dans un voyage, j'ai parlé d'odyssée dans ma chronique. Y a t'il un effet recherché à l'origine dans En(d)grave ?

J: Le seul but fixé, c'est de se faire plaisir entre nous et de faire un album assez cohérant. On sait que ça peut faire office de voyage épique ou simplement faire headbanger comme un gros débile.


Metalship : On vous connaît pour être un groupe instrumental et en tant que tel, quels sont les groupes qui vous inspirent le plus dans le genre pour bâtir votre musique ?

J: On écoute presque aucun groupe instrumental (Russian Circles et Red Sparowes, pas plus), on est plus inspirés par Opeth, Metallica, Gojira en terme général. On écoute un peu de tout (metal, rock, electro, jazz..) donc on accumule beaucoup de styles, qu'on rejette dans l'Abysse !


Metalship : L'album reste traditionnel dans les instruments utilisés, n'avez-vous pas eu d'idées ou n'avez-vous pas des idées futures d'instruments moins usuels pour développer votre musique ?

J: On va plus travailler notre son et fouiller plus d'effets de réglages, mais on aime la simplicité et on a pas envie de se trimbaler avec 12 millions de kilos de gear et stuff en tout genre quand on fait des dates.


Metalship : Certains des morceaux de l'album sont relativement courts par rapport à d'autres très progressifs : une volonté d'épurer et d'envoyer sévère ou est-ce inscrit dans le cheminement narratif logique du disque ?

J: Si on prend le Track 5 : "Sharp & Chrome" qui représente un tigre à dent de sabres, on ne se voyait pas faire un titre de 15 minutes avec des longues montées et des passages planants. Il fallait que ça soit représentatif, donc que ça rentre dans le lard et que ça soit rapide et incisif.


Metalship : L'album sort sous Blue Wave Recordings, label spécialement crée pour l'occasion par Jérémy, votre bassiste, qui gère Blue Wave Production. Quels retours des labels avez-vous eu majoritairement, je suis curieux de connaître les raisons de leurs refus ?

J: Pour le peu de labels qui ont répondu, on a eu des refus net expéditifs "le calendrier des sorties est complet" ou "l'instrumental ça ne vend pas" ou "on est pas intéressés". La plupart n'ont en fait pas répondu. Mais on sait qu'on est pas LE super groupe qui tourne comme des enculés avec une grosse notoriété, donc on a ce qu'on mérite quand on est pas bankable !


Metalship : Votre rêve de signature ?

J: J'avoue sortir un Rosetta ou bien développer un artiste en France qui me tiens à coeur, ça serait top cool. Mais pour ça il faut du temps et de l'argent !


Metalship : Vous avez fait votre release party avec Hypno5e, une tournée est-elle prévue pour défendre l'album et si oui avez-vous un groupe qui vous accompagnera ou des dates déjà prévues ?

J: On a rien de prévu pour le moment, peut être que la sortie de l'album va ouvrir des portes. Mais on a le Hellfest, c'est déjà énorme !


Metalship : Un chanteur ou une chanteuse ça ne vous dit toujours rien ? Sur un featuring par exemple ?

J: On a pensé à faire un truc sur l'album, mais en fait on a la flemme, on a déjà du travail sur l'instrumental. Par contre faire un feat avec quelqu'un qui fait un riff ou un solo, ça ne nous branche pas!!


Metalship : Si vous deviez faire un split ce serait avec qui ?

J: On est pas très branchés split, désolé ! Là on commence à penser au deuxième album. Comme le processus est long on s'y attèle déjà !


Metalship : Le saucisson vous le préférez au poivre ou au chèvre ?

J: On aime pas au poivre, au chèvre c'est bizarre. On préfère un bon saucisson au Bison !!


Metalship : La minute promo c'est ici les gars!

J: Je dis big up à ma maman et à Gérard !!


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Prométhée, le 8 mai 2012 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Abysse

Albums chroniqués :
Chronique de En(d)grave
En(d)grave
2012

Chronique de Le Vide Est Forme
Le Vide Est Forme
2008

Abysse
Abysse
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metal symphonique
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Hades
Hades
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts: