Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Chaos Injected

Interview de Chaos Injected


Ils sont sept, ils viennent de Finlande et ils pratiquent un Death Mélodique racé et vraiment bien foutu. Chaos Injected, dont la troisième démo est disponible gratuitement via le Myspace du groupe, a bien voulu se soumettre à un interrogatoire made in Metalship dans la bonne humeur.

En dignes porte-paroles, ce sont Juho (guitare) et Mika (chant clair) qui s'entretiennent aujourd'hui avec nous.


Metalship : Salut à vous Juho et Mika!
Tout d’abord, comment décrirez-vous l’univers de Chaos Injected à quelqu’un qui ne vous connaît pas ?

Juho: Salut à tous! Nous sommes un groupe de Death Metal Mélodique de Lahti en Finlande. L’histoire de Chaos Injected a débuté en 2006, lorsque Joni, Henkka et moi-même avons decidé de jouer ensemble, à l’époque où nous ne jurions que par les Soilwork, Insomnium, Scar Symmetry et In Flames. Alors nous avons composé quelques morceaux dans le but de motiver d’autres musiciens pour nous rejoindre, puis nous sommes entrés en studio pour enregistrer notre première demo en 2007, avec à ce moment-là Nessu au chant.
Nous avons ensuite réalisé une vidéo pour le morceau “In loving memory of...”, qui nous a permit de participer au concours réservé aux groupes non signés appelé Demoklubi. Alors, un programme télé s’est intéressé au concours et a réalisé un petit reportage sur notre parcours au sein de ce contest. Le tout a été diffusé deux fois en 2008, puis nous l’avons inclut à notre concert au Klubi (Tampere), en compagnie d’Alexi Laiho de Children of Bodom.
Notre seconde démo a vu le jour en 2008, avec notre chanteur actuel Lasse. Nous avons eu de très bons retours de la part des magazines et webzines. Puis notre troisième et dernière démo a elle été enregistrée en 2010, avec un nouveau membre: Mika, au chant clair.

Je définirais la musique de Chaos Injected comme étant quelque chose qui tourne autour de melodies accrocheuses, avec une certaine dose de mélancolie, le tout broyé par une rythmique solide. Que ce soit bien clair: notre but n’a jamais été de créer une musique révolutionnaire ou quoique ce soit dans ce goût-là, nous souhaitons juste créer et jouer la musique que nous aimons. Cependant, d’après les medias, il semblerait que nous ayons développé notre propre identité…


Metalship : D’après votre Myspace, un premier album est en cours de création. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Juho: Effectivement. Nous sommes en train de voir pour notre premier album qui serait autoproduit, et servirait à nous promouvoir auprès des labels. Ceci dit, nous n’avons pas encore booké notre passage en studio…


Metalship : Tu as anticipé ma prochaine question en ce qui concerne les labels…
Comme tu me l’a dis plus haut, vous avez sorti trois démos à ce jour. Pourquoi avoir choisi ce format plutôt qu’un autre ?

Juho: Nous trouvions ça plus sûr en fait. Et puis, à chaque démo nous changions de chanteur! La première, c’était avec Nessu, la seconde avec Lasse, puis la dernière avec Lasse et Mika.


Metalship : Il me semble que vous proposez votre dernière démo en téléchargement gratuit. Est-ce pour vous un bon moyen de faire circuler le nom de Chaos Injected ?

Juho: C’est vrai. Nous avions en réalité pressé quelques exemplaires, mais ils étaient destinés à nous promouvoir auprès de magazines, webzines et labels. Et ceux que nous n’avions pas distribués étaient en vente lors de nos concerts. Le fait d’offrir la possibilité de télécharger nos morceaux gratuitement, et en prime de bonne qualité, nous permet d’avoir bien plus de retours. Et puis, c’est toujours mieux d’écouter notre démo en format Mp3 comme ça plutôt que via le lecteur Myspace qui, lui, est de moins bonne qualité.


Metalship : J’en reviens à une question très classique, comment perçois-tu l’évolution du marché de la musique, à l’heure des téléchargements frénétiques ? Penses-tu que proposer un album en téléchargement libre est l’avenir ?

Juho: J’ai comme l’impression que deux phénomènes se produisent. C’est un fait que le format CD est amené à disparaître. Il semble qu’en plus les labels ne prennent plus de risques en signant un groupe avant qu’il n’ait sorti son premier album. Le soucis, c’est que de nos jours, l’argent venant des labels dépend des ventes d’albums. Du coup, les groupes s’éloignent de plus en plus de ce que les labels recherchent…
Il faut aussi reconnaître qu’Internet est un excellent outil de promotion pour les groupes. Youtube, Myspace ou Spotify sont de très bons moyens de faire circuler le nom d’un groupe et touchent un public autrement plus large qu’auparavant. Et quand on associe à ça les nouvelles technologies pour créer des albums, ça ouvre des possibilités pour enregistrer un opus et le partager dans le monde entier…
Je ne vais pas te dire que proposer un album gratuitement est l’avenir du marché de la musique, mais il est clair que c’est de plus en plus facile de le faire. Si tu proposes ta musique via deux sites différents, l’un payant et l’autre non, tu verras que la différence est nette: l’auditeur préférera avoir l’album gratuitement…


Metalship : Parlons un petit peu de vous maintenant. Chaos Injected compte sept musiciens. Ce n’est pas trop difficile de jouer tous ensemble (pour les répètes par exemple…) ?

Juho: En effet, c’est parfois problématique, mais pas vraiment pour les répètes. Là où ça devient problématique, c’est lorsque nous jouons dans des clubs où la scène est particulièrement étroite. Mais nous apprenons actuellement à nous éviter quand nous jouons dans ces conditions!
Mika: Lorsque j’ai rejoint le groupe, le premier truc qui m’a frappé, c’est la facilité avec laquelle tous ces gars-là jouaient ensemble, que ce soit en répète comme sur scène. Chacun connaît son boulot, et peut compter sur un autre au cas où.


Metalship : Vous avez donc deux chanteurs. Est-ce définitivement un plus de combiner deux approches dans le chant avec deux personnalités différentes ?

Juho: Dans notre cas, le chant clair apporte un super contraste, les deux chanteurs ont leur propre personnalité et ça se ressent sur la démo. Et puis, ça nous permet d’apporter pas mal d’arrangements, ou d’être plus efficace sur scène…
Mika: Comme l’explique Juho, avec deux chanteurs, nous n’avons plus besoin de réarranger nos parties de chant pour les concerts, comme le font les groupes qui n’ont qu’un seul chanteur qui assure les growls et le chant clair.


Metalship : Comment se déroule le processus de composition chez Chaos Injected?

Juho: Je compose tous les morceaux, puis nous les arrangeons tous ensemble pendant les répètes.


Metalship : A l’écoute de votre dernière démo, j’ai été soufflé par le professionnalisme et la maturité dont elle fait preuve. Comment et où s’est déroulée sa création ?

Juho: Nous avons enregistrés les morceaux à Orimattila (à côté de Lahti), dans un institut de musique avec Jarkko Hyytiäinen, qui s’est chargé de notre démo comme projet pour ses études. Le mixage a été realisé par Juho Räihä (Before The Dawn, Gloria Morti), puis pour le mastering, c’est Matias Ahonen, un employé de l’institut, qui s’en est occupé. Merci à eux pour ce gros son!


Metalship : Maintenant parlons un peu des concerts. Comment décrirez-vous votre groupe lorsqu’il joue sur scène ?

Juho : Energique, puissant, avec une petite pointe d’humour.
Mika : Sans oublier le côté professionnel.


Metalship : Avez-vous des plans pour jouer en dehors de la Finlande ? Aura-t-on un jour la chance de vous voir jouer en France ?

Juho: Nous essayons de nous bookés sur quelques petits festivals d’été en Suède, mais ce n’est vraiment pas fait. Avec un peu de chance, une fois l’album terminé, nouus viendrons vous voir en France!


Metalship : Vous êtes originaires de Lahti. Il me semble que c’est une ville très active dans le Metal finlandais, avec des groupes comme Before the Dawn, Entwine, Korpiklaani… Est-ce difficile pour un jeune groupe comme Chaos Injected de se faire un nom au milieu d’une scène aussi développée ?

Juho: C’est bien sûr difficile, surtout lorsqu’on parle de Death Mélodique, qui est un style très pratiqué ici. Mais à Lahti, tous les groupes et musiciens se connaissent et n’hésitent pas à s’entraider pour des concerts ou autres. Par exemple, nous avons reçu beaucoup d’aide de la part de Tuomas Saukkonen (Before The Dawn, Black Sun Aeon) pour jouer, mais aussi pour enregistrer.


Metalship : Je vais vous poser la même question qu’à Jukka de Sole Remedy : pourquoi les groupes finlandais semblent si tristes ?

Juho: Haha! Peut-être est-ce simplement la mentalité finlandaise!
Mika: Que peut-on attendre d’un groupe qui vit dans un pays où l’hiver glacial dure six mois dans l’année et l’automne pluvieux et brumeux deux mois? Bien sûr, il reste quatre mois où il fait beau, mais les groupes préfèrent les passer dans des studios sombres!


Metalship : Etant un très grand amateur de Metal finlandais, quels groupes peu connus me conseillerez-vous ?

Juho: Essaies Gloria Morti. C’est un groupe excellent, qui combine Death et Black Metal. Ou alors Pressure Points, qui commence à faire parler de lui avec son premier album.
Mika: Je te conseille Cyphosis, un groupe de Death Mélodique du nord de la Finlande.


Metalship : L’interview touche à sa fin, je vous laisse le dernier mot en vous souhaitant une très bonne année 2011 !

Juho : Restez connectés, notre prochain clip pour le titre “Rapture” sera bientôt en ligne! En attendant, merci à toi pour l’interview, et bonne année à vous tous!


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par kumelia, le 8 janvier 2011 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Chaos Injected

Albums chroniqués :
Chronique de Demo 2010
Demo 2010
2010

Chaos Injected
Chaos Injected
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande




Groupes en rapport


Soilwork
Soilwork
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Insomnium
Insomnium
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Children of Bodom
Children of Bodom
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Korpiklaani
Korpiklaani
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Concerts:
Rapports de concerts: