Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Grey Waters

Interview de Grey Waters


Grey Waters, ou la réunion de membres de Woods of Desolation et d'Austere.
Pourtant, Grey Waters est assez éloigné du Black Metal, puisque c'est un Rock Mélancolique que délivre le duo australien.

A l'occasion de la sortie du premier EP du groupe, Below the Ever Setting Sun, Metalship a mis la main sur Tim (chant), pour en savoir un peu plus sur ce nouveau groupe...


Metalship : Salut Tim!
Pour commencer, peux-tu nous présenter rapidement ton nouveau projet Grey Waters et ses influences?

Mes influences vont du classique à la pop, et tout ce qui se trouve au milieu. Ceci dit, j’attends des auditeurs qu’ils se fassent leur propre opinion de Grey Waters, donc je n’en dirais pas plus…


Metalship : Peux-tu nous expliquer les origines de votre nom ? Quelle est pour toi la signification d’un tel patronyme ?

C’est D. qui a trouvé le nom de Grey Waters, il y a quelques années de ça maintenant. C’est avant tout une métaphore, et je pense que le sens que j’en détiens est différent de celui de D.. Donc encore une fois, c’est à l’auditeur de comprendre ce nom comme il l’entend.


Metalship : D. et toi-même êtes reconnus pour avoir joué dans plusieurs groupes de Black Metal (Austere, Woods of Desolation…). Comment en êtes-vous venus à écrire des morceaux si éloignés du Black Metal avec Grey Waters ?

Pour ma part, je n’ai jamais joué que du Black Metal. C’est vrai, j’ai participé à différents projets que tu cites, mais j’ai toujours joué d’autres styles en même temps. Avec Grey Waters, je pense que c’est tout simplement la musique qui nous tenait à cœur à ce moment-là. Nous n’avions pas forcément prévus de créer ce style de musique en particulier, mais simplement la musique qui sortait de nos cœurs.


Metalship : Maintenant, parlons un peu de votre EP. Below the Ever Setting Sun est sorti en février dernier, quelles ont été les premières critiques et comment le vois-tu avec quelques mois de recul ? En es-tu entièrement satisfait ou certaines choses l’auraient rendu meilleur ?

La plupart des chroniques que j’ai pu lire étaient plutôt positives, même si, pour être honnête, je ne cherche pas vraiment à connaître l’avis extérieur de notre musique. Je suppose qu’il y a toujours de bonnes et de mauvaises critiques, parce que je suis convaincu que ma musique ne pourra pas plaire à tout le monde.
En ce qui concerne notre EP, je ne suis d’une manière générale jamais satisfais de ma propre musique. Si je réenregistrais ces morceaux aujourd’hui, certains passages sonneraient différemment, mais ce ne serait jamais parfait…


Metalship : Peux-tu nous présenter ces morceaux ?

En fait, je pense que l’EP est un tout, pas seulement cinq pistes mises ensemble. Je reconnais en revanche que mon titre préféré est "Broken"…


Metalship : A l‘écoute de Below the Ever Setting Sun, Katatonia et Autumnblaze sont les premiers noms qui me viennent à l’esprit. Pourtant, vous êtes parvenus à créer votre propre son, plus aérien que ces deux formations. Quelle est ta réaction lorsque Grey Waters est comparé à ces groupes ?

Pour moi ça me va très bien. Les gens entendent toujours quelque chose de différent dans la musique. Si personnellement je ne l’entends pas, je ne peux contrôler ce qu’en pensent les auditeurs…


Metalship : Il semble que tu ais fait un excellent travail au mixage, mais aussi en ce qui concerne les paroles. Peux-tu nous en dire plus ?

En fait ce n’est pas moi qui ai mixé l’EP mais un mec appelé Lord Tim, des studios SLS. Il joue également dans le groupe Lord. En ce qui concerne les paroles, elles sont basées sur mes pensées et mes propres expériences personnelles. Peut-être que certaines personnes pourront s’identifier à mes textes…


Metalship : L’artwork de l’EP est magnifique… Qui s’en est chargé ?

D. et moi-même avions une idée très précise de ce que devait rendre l’artwork. Il nous a fallu beaucoup de temps pour trouver les bonnes photos, mais nous somment satisfaits de celles que nous avons retenues.


Metalship : Il n’y a aucune photo claire de vous deux sur l’EP. Est-ce une volonté de mettre votre image de côté pour vous concentrer sur la musique ?

S’il y a bien une chose que je n’aime pas, ce sont les photos de groupe qui ressemblent à un shooting de mode! C’est une des raisons qui expliquent que nos photos soient ainsi. Nous avons cependant réalisé de nouvelles photos promo, moins sombres, que nous mettrons en ligne prochainement, mais je suis sûr qu’elles transmettent l’atmosphère que nous souhaitons créer.


Metalship : Sur votre page Myspace, j’ai lu que vous aviez rencontré un certain nombre de problèmes pour écrire l’EP. Peux-tu nous en dire plus ?

Nous avons pris du retard en cherchant les bonnes personnes avec qui travailler, pour finalement ne réaliser l’EP que tout les deux. Après l’enregistrement, il nous a fallu quelques temps pour finaliser l’artwork, ce qui fait dans les huit mois entre l’enregistrement et la sortie de l’EP.


Metalship : Vous êtes actuellement en pleine composition de votre premier album. Pourquoi si peu de temps après la sortie de l’EP ? Peux-tu nous dire comment sonnera-t-il ?

Nous sommes effectivement en plein dedans, mais ce n’est pas si proche de notre EP que ça. Au moment où j’écris ces lignes, treize mois ont passé depuis l’enregistrement de Below the Ever Setting Sun. Nous avons à l’heure actuelle plusieurs démos de nos nouveaux titres, et je viens de commencer pour certains la programmation et le séquençage avec un ami producteur appelé James Page. Nous commencerons l’enregistrement dans les mois à venir, et à ce stade, je dirais que l’album sortirait début 2011.
Quant à savoir comment il sonnera, c’est encore un peu tôt pour le dire, mais je pense qu’il sera la continuation de l’EP. Les personnes appréciant Below the Ever Setting Sun se retrouveront sûrement dans ces nouveaux morceaux…


Metalship : Parlons un peu des concerts maintenant. Est-il possible de voir Grey Waters sur scène, et si oui quels seraient les musiciens de session ?

Nous sommes encore en train de rechercher des membres de session. Il s’avère que c’est très difficile de trouver les bonnes personnes, mais une fois que nous les aurons, Grey Waters pourra alors faire des concerts.


Metalship : Quelle est ton opinion à propos de la scène Metal australienne ? D’ici, nous connaissons certains groupes comme Woods of Desolation, The Eternal ou encore Rainshadow. Existe-t-il une sorte de compétition entre les groupes chez vous ?

Pour être franc, je ne prête pas vraiment attention à ce qui se fait ici. Je pense que certains groupes sont sympas, mais ça fait un bon moment maintenant que je n’ai pas entendu de formations que je trouve dignes d’être mentionnées.
Je pense qu’il y a plus ou moins une compétition ridicule entre les groupes (comme pour la plupart des scènes), mas je ne peux pas vraiment dire que j’ai gardé une bonne opinion de notre scène nationale…


Metalship : Si tu devais conseiller un groupe de chez toi aux Metalshipiens, lequel serait-il ?

Je recommande vivement le nouvel album de Woods of Desolation haha ! On devrait le sortir plus tard dans l’année. Non, honnêtement, je n’ai pas accordé d’attention à tout ce qui est sorti récemment. A la limite, écoutez Amy Meredith, ils viennent de sortir un bon album, même si ce n’est pas vraiment du Metal…


Metalship : Es-tu capable de me citer trois groupes français ? Que penses-tu de notre scène ?

Je ne suis pas vraiment connaisseur de la scène française actuelle, mais j’apprécie des groupes comme Alcest, Amesœurs… Bien sûr, j’apprécie énormément les grands classiques que sont les Vlad Tepes et autres Mutiilation…


Metalship : Allez, l’occasion est trop belle, une petite question à propos d’Austere. Le groupe a splitté récemment, peux-tu nous éclairer sur ses raisons ?

Nous avons nos propres raisons et elles ne seront jamais rendues publiques.


Metalship : Merci pour tes réponses Tim, je te laisse le mot de la fin en espérant revoir Grey Waters rapidement !

Merci pour l’interview.


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par kumelia, le 1 août 2010 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Grey Waters

Albums chroniqués :
Chronique de Below the Ever Setting Sun
Below the Ever Setting Sun
2010

Grey Waters
Grey Waters
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Rock Metal
Origine : Australie




Groupes en rapport


Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Alcest
Alcest
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Avant-garde metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de This Is War
This Is War
2009

Chronique de A Beautiful Lie
A Beautiful Lie
2007

Chronique de 30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
2002

30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: