Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Les Fragments De La Nuit

Interview de Les Fragments De La Nuit



Les Fragments de la Nuit (FDLN) propose un bien bel album avec Musique du Crépuscule, un album qui a première écoute n'aurait pas sa place sur Metalship mais qui, en creusant, grattant un peu le vernis, s'installe ; le groupe impose sa présence au même titre qu'un Dark Sanctuary, peut-être même plus d'ailleurs. Du coup, la parole a été laissée à Ombeline et Michel, les "têtes pensantes" du projet, pour parler des Fragments de la Nuit, de leur projet et de leur intérêt pour la musique qui nous intéresse le plus.
Et non, ce n'est pas le bal musette.

Interview réalisée via le web le 25 septembre 2008.


Metalship : Pouvez-vous rapidement vous présenter, ainsi que nous raconter l'histoire du groupe ?

Michel et Ombeline : Nous avons formé les FDLN en 2005. Le groupe s’est monté suite à la demande des réalisateurs qui nous ont demandé de réunir une formation pour pouvoir jouer les bandes originales que nous avions composées pour leur film en concert. Par la suite, nous avons commencé des concerts avec ces musiques de film et nous avons décidé d’adapter la formation à un quintet afin de pouvoir jouer tous nos morceaux le plus fidèlement possible avec une formation réduite mais néanmoins complète. La première violoniste du groupe a été Cendrine Mazzucco au violon II, puis Ian-Elfin Rosiu au violoncelle est arrivé. C’est avec Aurore Moutomé au violon III que s’est stabilisé le groupe. Le son des FDLN prend toute sa signification en concert avec eux, c’est une activité que nous multiplions très souvent (avec les FDLN).


Metalship : Les Fragments de la Nuit est vraiment un nom délicat, poétique. Quelle est son histoire ?

En fait, à l’origine on composait la nuit et on enregistrait nos idées sur un dictaphone à K7. De nuits en nuits, nous possédions des fragments de morceaux qui allaient devenir nos thèmes favoris. C’est ainsi que sont nés Les Fragments de la Nuit.


Metalship : Les Fragments de la Nuit sur un webzine metal, ça peut paraître étonnant, non ?

Au contraire, nous sommes très éclectiques et ouverts à tous styles, on retrouve d’ailleurs dans les morceaux des intentions rythmiques très proches de celles développées par des groupes électriques. En mars dernier, nous avons joué dans festival de metal hardcore, en plein milieu de l’affiche. C’était comme une pause avant de reprendre avec les autres groupes de l’affiche et tout le monde a beaucoup apprécié cette programmation, nous les premiers !


Metalship : Quel discours tiendrez-vous devant un métaleux pour qu'il s'intéresse à votre musique ?

On lui conseillerait de se tourner vers les inspirateurs de ses groupes favoris, il découvrirait bien des musiques qui parfois n’ont pas de lien direct avec le metal. C’est une ouverture essentielle pour tout musicien et auditeur.


Metalship : Quelles sont vos influences ? Quels auteurs vous inspirent vos titres, souvent très oniriques ?

Nous sommes influencés par énormément de groupes et compositeurs, notamment Arvö Part et Godspeed You ! Black Emperor. Mais nous adorons les musiques ethniques, les compositeurs de musique dite classique du début du XXème siècle et aussi le rock et ses déviations, ça peut aller des Beatles à Slayer. Nous sommes également inspirés par les choses que nous voyons, notamment les sculptures de Robert Le Lagadec, qui nous a inspirés toute la BO d’un documentaire réalisé par Rémi Duffourd.
Les titres viennent parfois du film auquel nous avons participé, pour les autres ils viennent de l’intention que nous avons voulu y mettre, comme pour Alpha du Centaure
qui sont des étoiles de notre système solaire visibles à l’œil nu, mais la Nuit !


Metalship : Pensez-vous qu'un tambour ou d'autres percussions peuvent donner une autre dimension aux passages les plus symphoniques ? Songez-vous à élargir ponctuellement votre quintet ?

Nous y pensons très fortement, d’ailleurs la Symphonie de la Nuit est en cours…


Metalship : Vous avez déjà composé des BO de courts et moyens métrages. En quoi les méthodes de travail sont-elles différentes entre une BO et un album ?

Elles ne sont pas différentes, nous composons toujours des musiques qui doivent pouvoir être indépendantes de l’image ou du film pour lesquels elles ont été composées à l’origine. En fait, l’album est une prolongation justifiée de ces musiques afin que l’auditeur recompose son propre film.


Metalship : Entre Ciel et Fer est une composition qui vous suit depuis deux ans maintenant. Est-elle à vos yeux la quintessence de votre style ?

Tout à fait, c’est notre fer de lance !


Metalship : Avez-vous déjà été contactés par des groupes de métal pour assurer des orchestrations ? Sinon, cela vous intéresserait-il ?

Pour le moment nous n’avons pas été contactés par des groupes de metal mais nous allons faire un split avec le groupe de hardcore Revok. Ce seront deux titres avec une compo de chaque groupe. Sur les deux titres électricité et acoustique seront réunis ensemble.
D’autres collaborations sont bien sûr possibles mais toujours dans un esprit Les FDLN vs X.


Metalship : Où en êtes-vous de vos projets ?

A la fin de l’automne nous sortirons « Musique du Crépuscule » en vinyl via le label allemand Denovali ; ensuite il est prévu de rééditer notre première autoprod Musique de Nuit en CD chez Equilibrium et en vinyl aussi. Nous sommes en train de finir un nouvel album et travaillons sur la Symphonie de la Nuit comme nous te le disions auparavant.


Metalship : Sincèrement, que pensez vous du hard rock, du heavy métal et des autres sous-genres ? En écoutez-vous ? Pourraient-ils vous inspirer éventuellement ?

Oui nous en écoutons, il y a des groupes indétrônables comme AC/DC ou Slayer, dans un autre style il a les suédois de Breach et dernièrement un superbe et unique album du groupe Malady, malheureusement ils ont splitté…
Michel : J’ai suivi le metal et ses déviations depuis la fin des années 80 avec l’apparition du death metal, je suis d’ailleurs toujours un grand fan de Entombed, quelle claque !
Ombeline : Pour ma part j’en écoute lorsque je vais voir Revok ou Brume Retina ou d’autres groupes d’amis en concert ; j’y suis d’ailleurs un des auditeurs les plus attentifs ! Ou encore lorsque qu’ils me font écouter des choses. Mais je m’en mets rarement dans mon salon…


Metalship : Merci beaucoup d'avoir répondu à ces questions. Je vous laisse le mot de la fin ?

Michel et Ombeline : Merci à vous, venez aux concerts et sombrez avec nous dans la Nuit.


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Elric des Dragons, le 25 septembre 2008 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


J'ai du mal à rentrer dedans à cause du coté BO. ça doit rendre avec de l'image mais sans, j'ai du mal à saisir l'ambiance.

Je persévèrerai peut être, apparamment ça vaut le coup selon Riric et Brokendolls.

sam. 27 sept. 08- 10:22  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Les Fragments De La Nuit

Albums chroniqués :
Chronique de Musique Du Crépuscule
Musique Du Crépuscule
2008

Les Fragments De La Nuit
Les Fragments De La Nuit
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : France




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Gaia
Gaia
1994

Chronique de Wildhoney
Wildhoney
1994

Chronique de The Astral Sleep
The Astral Sleep
1991

Tiamat
Tiamat
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Suède


Eros Necropsique
Eros Necropsique
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Planetary Confinement
Planetary Confinement
2005

Antimatter
Antimatter
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Royaume-Uni


The Gathering
The Gathering
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Pays-Bas


Aghast
Aghast
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Frozen Blood
Frozen Blood
2011

Chronique de Dead Crown
Dead Crown
2009

Dead Crown
Dead Crown
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : France


Naïve
Naïve
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : France