Retour à l'accueil
Dossiers :: Bilan année 2010

Dossiers


Bilan année 2010


Non content d’être la première décennie de ce second millénaire, l’année 2010 fut un stade, une étape et le lieu d’un deuil pour la scène Metal. Nul besoin de créer un pseudo-suspense, la personne la moins attachée à cette culture sait de quoi il retourne : Ronnie James Dio est décédé et avec lui une certaine idée du Metal, une certaine époque.


Plus qu’une simple idole de la scène à laquelle elle doit son signe fétiche, Dio est aussi le symbole d’une ère qui s’achève. Le Metal va voir partir tous ses vieux briscards, il va voir filer à toute vitesse ces papys du genre, enfourchant leurs bécanes et roulant à toute vitesse sur les routes désertiques où le vent ne fait pas que souffler mais propose au voyageur devenu immortel un bon vieux morceau à l’ancienne et à la carte s’il vous plait.
Et tant qu’à faire, (et parce que le temps est généreux) autant prendre quelques autres personnalités dans le tas comme Peter Steele, légendaire frontman de Type O Negative, dont la voix unique dans le monde gothique aura collé des frissons par milliers. Citons aussi Juhani Palomäki, trop ignoré d’après Neptune qui voyait chez lui un grand compositeur (chez Yearning et Colosseum) et qui détenait un véritable don pour la mélodie tragique ou encore Paul Gray de Slipknot, parti lui aussi brusquement dans une année terrible pour le monde du Metal qui a également failli emporter Nergal (Behemoth) cependant toujours à l’hôpital à l’heure où j’écris ces lignes. Je tiens également à parler du split d’Isis, qui aura marqué mon année. Un mal pour un bien car le groupe tournait en rond, mais reste qu’il a marqué de son sceau le monde du Metal par son style si innovant à l’époque. R.I.P

Alors oui d’accord c’est déprimant à souhait mais que voulez-vous ? On ne peut pas avoir que des années splendides où il fait beau tous les jours ! Et qui sait ? Peut-être qu’en cette année 2010 meurtrière un petit génie est né ou même plusieurs ! Et peut-être vont-ils venir révolutionner notre style bien aimé…ou le R’N’B, à défaut…Bref, en parlant de révolution, parlons plutôt qualité de l’année du point de vue strictement musical voulez-vous ? Car en une année où le monde a vu s’embraser la Tunisie et une autre partie du monde arabe ; en une année où on a pu voir les pires scandales politiques éclatés, une équipe de France de Football à vomir et des catastrophes naturelles en tout genre, y a-t-il eu événement à plus petite échelle ?


1) Une année « que elle est bonne quand même ».

Si 2011 sera certainement plus incroyable en terme de sorties (et vous le saurez plus bas plus tard si vous n’êtes pas un rat de la molette) 2010 a été une bien belle année avec son lot de valeurs sûres et de surprises en tout genre. Petit tour d’horizon du très très bon version 2010 .

  1.1 Les gros noms reviennent en forme.

Saturée à bloc l’on a été durant 2010 par tous ces noms mythiques du Metal venus résonner à nouveau dans nos oreilles. Les Deftones, Fear Factory et autres Burzum ont fait parler d’eux sans aucun doute car leur retour n’est pas anodin : il est surprenant.
Tenez Deftones par exemple. Son Diamond Eyes ne s’est pas contenté de ressusciter la bande à Moreno non, il s’est aussi permis d’asséner une jolie baffe, si bien que Choko l’a classé dans son top (et il est difficile le bougre…et sévère…). Le Mechanize de Fear Factory, annoncé comme une boucherie littérale, a aussi bien surpris son monde et a figuré longtemps dans les charts et dans les coups de cœur de rédaction, dont un autre passage dans le cœur de Choko qui serait certainement prêt à se déplacer pour faire taire quiconque penserait du mal de la bête.

Plus important que jamais, la sortie du septième album de Burzum, reformé en 2009 suite à la sortie de prison du blond aux yeux bleus, j’ai nommé Varg Vikernes, bien décidé à faire renaitre la légende. Résultat : un album qui a fait le buzz bien entendu , mais qui s’est aussi bien défendu bien qu’étant fortement old school et en décalage avec son époque.
Toujours au rayon « retour gagnant » Satanistar cite le nouveau projet de Fischer ( pas la bière idiot, l’ex-leader de Celtic Frost !), Triptykon, acclamé par la critique et très vite adopté par les fans. Neptune lui, parle d’Ihsahn et de son After, sublime et encore plus abouti qu’un angL déjà très intéressant.
Autre retour majeur, celui de Orphaned Land, dont l’album The Neverending Way of OrWarrior est cité par Fendragon et peut aisément figurer dans le top des albums de cette année. Anathema également, chroniqué dans nos pages par Schakal, a ravi les fans de la première heure – et de la dernière aussi -.
Une année riche en retours gagnants donc, preuve que les gros noms ne sont pas des buses et savent y faire.


  1.2 Et la version « on connaît beaucoup moins d’un seul coup » ?

Mais ce ne sont pourtant pas les gros noms qui ont le plus surpris, dans un univers où le terreau des formations underground a son mot à dire. Rayon Black Metal déjà, Pit pourrait vous parler des heures durant du Axioma Ethica Odini de Enslaved, album de l’apogée presque, que l’on espérait plus après un Vertebrae fortement discuté ; il vous conseille aussi le dernier Solefald : Norrøn Livskunst et son ambiance viking des plus magnifiques. Le dernier Abigor également, chroniqué par Neptune, vous tiendra en haleine des heures pour peu que vous ne soyez pas récalcitrant à la bizarrerie musicale.

Kumelia parle lui d’un coup de cœur pour la demo de Winterburst mais aussi pour Forthcoming Displeasures d'Helevorn et DeusExuro mentionne l’excellent Melechesh, The Epigenesis, dont le Metal oriental n’a rien à envier aux ténors du genre. Immolation et son Majesty and Decay a fait vibrer dark_omens par ses riffs succulents et son ambiance guerrière à souhait et Zandra vous conseille cette surprise qu’est Impureza et son La Iglesia Del Odio. Je vous conseillerais pour ma part l’excellent album éponyme de Daughters qui vous collera sur les fesses en tant que petite claque de l’année en matière de Math-Core/Noise/ « Vous ne boirez plus que de la compote après ça ».

Un récapitulatif très exhaustif bien entendu mais qui montre bien la relative richesse de ce cru 2010, aussi bien généreux en matière de Black que de Death, en passant par tout ce qui fait « je suis un nerd des termes », autrement dit le Math-Core, le Noise-Core, le Progressive Heavy Metal, le Psychedelic-Embryonnic Death-Core Païen Partouzeur de Droite (bon ok là c’était une blague).


  1.3 Mangez et buvez françaiiiiiiiis !

Alors oui, là cette fois, on est dedans, on est vraiment dedans ! Quoi qu’est-ce que je raconte ? T’es pas in toi, t’es out ! Tu sais même pas de quoi il retourne là ? Pauvre singe, retourne chez ta mère (qui est ta tante en plus) et apprend la nouvelle : la scène Metal française a eu certainement le plus de médailles cette année. Parce qu’ils sont bien mignons les Deftones, Nevermore, Fear Factory ou autres formations qui tâchent mais en attendant, ils ont pas une centaine de fromages différents eux ! Vla ! Douché ! Et en écho à ces magnifiques vœux de Noël souhaités par Hervé Morin (dont l’endroit préféré de sa demeure est la cuisine *joke inside ?*), le meilleur endroit pour le Metal en 2010 c’était la France.

Oui bon d’accord c’est sacrément subjectif me diriez-vous mais en attendant c’est un fait. (Eric Zemmour rights)

DeusExuro cite par exemple ce premier album de Lantlôs, Neon, Showgaze/Post-Black Metal renversant ou encore le dernier Celeste, Morte(s) Née(s). En matière de claque magistrale, Pit, Neptune et DeusExuro plébicitent les désormais mythiques Deathspell Omega et leur Paracletus toujours aussi impressionant de maîtrise technique et dont les parties chantées en français sont plus que bienvenues. Black Days de Klone a aussi beaucoup fait parler de lui et il entre dans le top de l’année pour Choko.

Parlons encore de Year Of No Light et de leur Ausserwelt excellentissime ou de la petite bombe qu’est ce premier album des I Pilot Daemon, Come What May, qui entre lui dans mon top. Des jeunes formations prometteuses naissent comme les As We Draw et leur sympathique Lines Breaking Circles, les Birds In Row aussi ou encore Kaddish et leur Self-Titled magistral dans le monde du Crust moderne. DeusExuro mentionne également l’éponyme de Murmuüre dans ses coups de cœur de l’année 2010. Comment ne pas parler de T.A.N.K également, dont le The Burden of Will fut une sacrée surprise ou encore du The Initial Tale de Noein, allégrement souligné par Satanistar ? Pour Dark_omens, l’année 2011 a été également la confirmation de la renaissance de la scène Hard/Heavy française avec le retour en force de groupe tel que Satan Jokers ou ADX qui ont réussi à moderniser leur musique sans en dénaturer la profondeur.

Bref, une jolie année pour la scène française qui explose de plus en plus et voit se profiler de belles perles, preuve s’il en est qu’il n’y a pas que Gojira et Hacride qui ont de l’avenir.


2. Déception quand tu nous tiens….

Si 2010 a été une belle année pour les surprises, elle a été proportionnellement riche en déceptions de tout genre. Satanistar juge le Poseidon de Dagoba mauvais, ainsi que le dernier Dark Tranquility, We are the void. Kumelia n’a lui pas aimé le Procella Vadens de Imperium Decadenz tandis que Zandra affirme qu’on ne peut plus rien pour Dimmu Borgir et son Abrahadabra. Keeper of the faith de Terror n’a visiblement pas accroché Choko à son fauteuil. Au chapitre légendes, dark_omens critique The Final Frontier de Iron Maiden ou l’album de Serj Tankian, Imperfected Harmonies, tout en mettant l’accent sur le fait que Aqua de Angra est mauvais.

The Frozen Tears of Angels de Rhapsody Of Fire figure dans le top déceptions de DeusExuro (tandis que Zandra le place dans son top albums) ainsi que le Agalloch, Marrow of The Spirit. Fendragon mentionne de son côté le dernier Carach Angren, Death Come Throught A Phantom Ship et Neptune Phantasmagoria de Limbonic Art. Enfin, je clôture ce chapitre en citant le Roads de General Lee et le What Once Was…Liber I de Blut Aus Nord, déceptions personnelles de l’année.


3. Du live version salon et version…live quoi.

Les polémiques ont beaucoup secoué le Hellfest cette année et il est donc difficile de ne pas parler de notre festival national. Débats à l’Assemblée Nationale (avec Patrick Roy défendant notre cause) houleux avec soutien final de Frédéric Mitterand, interventions de certains catholiques, le Hellfest n’en finit pas de faire jaser et pourtant c’est bien sur sa programmation que l’on jasait nous, tant elle était bien quand même. Aussi par cette introduction facile, amorçons le rayon « live de l’année » qu’ils soient en déclinaison boîte ou réelle.

Zandra a pu assister au live de Megadeth en Juin à Lille et en retire un sacré souvenir, au même titre que le festival Brutal Assault en général. Fan inconditionnel de Fear Factory, Choko cite leur concert à Paris début décembre. Neptune a quant à lui apprécié le show donné par Katatonia à Bordeaux en mars et en matière de festival, Kumelia souligne les prestations de Ghost Brigade et Nahemah au Hellfest. Je rajouterais pour ma part le live de Deftones au Hellfest ainsi que celui de Ulver et enfin la performance de Sunn O))) au Confort Moderne de Poitiers.

Les versions DVD sont aussi un élément marquant de l’année avec des pépites à ne pas rater. Le Alive de Meshuggah déjà, chroniqué par Choko, ou le In Live Concert At The Royal Albert Hall de Opeth prisé par Kumelia, Neptune et moi-même. Dark_omens et DeusExuro parlent eux du DVD de Behemoth, Evangelia Heretika, à se procurer d’urgence ! Satanistar vous conseille lui le DVD sur Lemmy : Lemmy 49% Motherfucker 51% Son of a bitch. Enfin je mentionnerais discrétement le live capté au Roadburn 2007 de Neurosis, malheureusement disponible seulement en CD audio.


4. 2011, année du bonheur musical

Les attentes vont être longues pour cette nouvelle année. Pour ceux qui ne suivent pas l’actu, dressons vite une liste des albums qui vont marquer (espérons-le) 2011 de leur empreinte mais aussi de ceux que l’on espère voir arriver :

- Le nouveau Tool
- Le nouveau Opeth
- Le nouveau Ulver
- Surtur Rising de Amon Amarth (attendu par Satanistar)
- Le prochain Septic Flesh
- Le Moonsorrow
- Kumelia espère un nouveau Moonspell
- Le nouvel album de Triptykon
- Le nouveau Neurosis
- Un nouveau Machine Head (arrête ton char Choko !)
- Biohazard, dont le retour de Bobby Hambel à la guitare laisse présager du bon pour Choko.
- Golden Decadence de Karelia (pour dark_omens)
- L’EP de Gojira
- Le nouveau Cult Of Luna
- Le Meshuggah, prévu pour septembre
- A Perfect Circle (souhaité par DeusExuro)
- Le nouveau Primordial
- Le prochain Colosseum (pour Neptune)
- Un Bloodbath ?


Bref, autant vous dire que ça va faire mal en 2011 et que l’on aura certainement du pain sur la planche pour vous conseiller sur toutes ces sorties alléchantes mais on sera là, comme toujours !


  4.1 L’équipe de Metalship souhaite

Dire un grand merci à tous ceux qui continuent de nous soutenir en lisant régulièrement notre travail, en participant à l’encyclopédie mais aussi au forum. Metalship n’existerait pas sans ses lecteurs qui sont de plus en plus nombreux et nous espérons pouvoir vous proposer un webzine encore plus riche et communautaire, encore plus d’avant-premières, de concours, bref de plaisir.

Nous témoignons également à Nergal tout notre soutien pour sa guérison ainsi que notre soutien dans le combat de Patrick Roy contre son cancer.

Keep’ on reading Metalship !



Signaler une erreur Signaler un article incomplet Modifier l'article
par Prométhée, le 18 avril 2011
(7)



Dossier précédent

Tout

Dossier suivant


Commentaires


Beau travail Prom'
H

mar. 19 avril 11- 08:10  
Oui. Très très bon boulot...
mar. 19 avril 11- 12:01  


Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Dead Again
Dead Again
2007

Chronique de Life Is Killing Me
Life Is Killing Me
2003

Chronique de October Rust
October Rust
1996

Chronique de Bloody Kisses
Bloody Kisses
1993

Type O Negative
Type O Negative
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Gothique Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Vol. 3: (The Subliminal Verses)
Vol. 3: (The Subliminal Verses)
2004

Chronique de Iowa
Iowa
2001

Chronique de Slipknot
Slipknot
1999

Slipknot
Slipknot
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Koi No Yokan
Koi No Yokan
2012

Chronique de Diamond Eyes
Diamond Eyes
2010

Chronique de Saturday Night Wrist
Saturday Night Wrist
2006

Chronique de White Pony
White Pony
2000

Deftones
Deftones
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Mechanize
Mechanize
2010

Chronique de Transgression
Transgression
2005

Chronique de Archetype
Archetype
2004

Chronique de Digimortal
Digimortal
2001

Fear Factory
Fear Factory
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Indus
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Celtic Frost
Celtic Frost
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suisse


Sublime
Sublime
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Autre
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de The Never Ending Way Of ORwarriOR
The Never Ending Way Of ORwarriOR
2010

Orphaned Land
Orphaned Land
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Doom Metal
Origine : Israël

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Axioma Ethica Odini
Axioma Ethica Odini
2010

Chronique de Frost
Frost
1994

Enslaved
Enslaved
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Abigor
Abigor
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Autriche


Albums chroniqués :
Chronique de The Epigenesis
The Epigenesis
2010

Melechesh
Melechesh
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Israël

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Providence
Providence
2011

Chronique de Majesty and Decay
Majesty and Decay
2010

Chronique de Failures for Gods
Failures for Gods
1999

Immolation
Immolation
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Nevermore
Nevermore
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Si Monvmentvm Reqvires, Circvmspice
Si Monvmentvm Reqvires, Circvmspice
2004

Deathspell Omega
Deathspell Omega
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Black Metal
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Psychiatric
Psychiatric
2013

Chronique de Addictions
Addictions
2011

Chronique de Fetish X
Fetish X
2009

Chronique de SJ2009
SJ2009
2009

Satan Jokers
Satan Jokers
Voir la page du groupe
Création : 1979
Genre : Heavy Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Back To Where You've Never Been
Back To Where You've Never Been
2013

Chronique de Lazarus
Lazarus
2009

Chronique de Lazarus
Lazarus
2009

Chronique de Amoeba
Amoeba
2007

Hacride
Hacride
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Dagoba
Dagoba
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Imperfect Harmonies
Imperfect Harmonies
2010

Chronique de Elect the Dead
Elect the Dead
2007

Serj Tankian
Serj Tankian
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Secret Garden
Secret Garden
2015

Chronique de Best Reached Horizons
Best Reached Horizons
2012

Chronique de Aqua
Aqua
2010

Chronique de Aqua
Aqua
2010

Angra
Angra
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Power Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts:

Rhapsody Of Fire
Rhapsody Of Fire
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Italie


Albums chroniqués :
Chronique de Ashes Against the Grain
Ashes Against the Grain
2006

Chronique de The Mantle
The Mantle
2002

Agalloch
Agalloch
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Pagan/Folk
Origine : États-Unis


Limbonic Art
Limbonic Art
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Blut Aus Nord
Blut Aus Nord
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Black Metal
Origine : France


Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Kveldssanger
Kveldssanger
1995

Ulver
Ulver
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Autre
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Sunn O)))
Sunn O)))
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Doom Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Violent Sleep Of Reason
The Violent Sleep Of Reason
2016

Chronique de Alive
Alive
2010

Chronique de ObZen
ObZen
2008

Chronique de Catch 33
Catch 33
2005

Meshuggah
Meshuggah
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Neurosis
Neurosis
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Amon Amarth
Amon Amarth
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Moonsorrow
Moonsorrow
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Alpha Noir
Alpha Noir
2012

Chronique de Lusitanian Metal
Lusitanian Metal
2008

Chronique de Night Eternal
Night Eternal
2008

Chronique de The Antidote
The Antidote
2003

Moonspell
Moonspell
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Gothique Metal
Origine : Portugal

Rapports de concerts:

Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Biohazard
Biohazard
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Vertikal II
Vertikal II
2013

Chronique de Vertikal
Vertikal
2013

Chronique de Fire was born
Fire was born
2009

Chronique de Eternal Kingdom
Eternal Kingdom
2008

Cult of Luna
Cult of Luna
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Hardcore
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Thirteenth Step
Thirteenth Step
2003

A Perfect Circle
A Perfect Circle
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis


Primordial
Primordial
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Black Metal
Origine : Irlande

Rapports de concerts:

Bloodbath
Bloodbath
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: