Retour à l'accueil
Groupes :: Paradise Lost

Paradise Lost


Paradise Lost
Photo
Photo
Promo 2005
Photo
Paradise Lost live
Photo
Version new wave
Photo
Paradise Lost

Ajouter une photo



Metalship MP3 Player
listen 0 MP3 pour Paradise Lost

Ajouter un MP3
Création : 1988
Genre : Doom-Death, Gothique Metal
Groupes proches : My Dying Bride, Anathema, Vallenfyre
Origine : Royaume-Uni, Halifax
Site officiel : paradiselost.co.uk
Myspace : myspace.com/paradiselostuk
Facebook : facebook.com/paradiselostoffic...


Labels
Century Media Records(2007 -)

Membres actuels :
Nick HolmesChant1988-
Greg MackintoshGuitare, ClaviersVallenfyre1988-
Aaron AedyGuitare1988-
Steve EdmondsonBasse
Adrian ErlandssonBatterieAt The Gates, Brujeria, Vallenfyre, ex-Code, ex-Cradle of Filth, ex-Netherbird, ex-[1[The Haunted]2009-

Anciens membres :
Jeff SingerBatterieEx-China Beach, ex-City of God, ex-Blaze Bayleyancien membre - 2005-2008
Lee MorrisBatterieCreation's Tears, ex-Marshall Lawancien membre - 1995-2006
Matthew ArcherBatterieancien membre - 1988-1993
Ajouter / Modifier

Popularité : 151 (n°61)
Note des internautes : 8.3 / 10  [12 votes]
 
5 / 10

Paradise Lost a 50 fans
L'ajouter dans vos favoris


Biographie :


Nick Holmes et Greg Mackintosh se rencontrent en faisant de l'échange de cassettes audio, des démos qui, se souvient Holmes, commençaient automatiquement par "bleuargh !". Ils décident de former un groupe complété par Aaron Aedy à la seconde guitare, Steve Edmondson à la basse et Matthew Archer à la batterie. Le combo d'Halifax enregistrera alors sa propre démo (qui commençait par "bleuargh") et sera remarqué par le label Peaceville.

Paradise Lost sera alors l'un des "Big Three" du label avec My Dying Bride et Anathema. Le premier opus, Lost Paradise, est un ensemble de death très lent et d'une noirceur éprouvante. Gothic, l'opus suivant, n'explore pas de nouvelles voies, mais s'avère être un disque charnière qui va conditionner les prochains opus de Paradise Lost.

Ainsi, Shade Of Gods en 1992, se teinte de tons plus gothiques, Nick Holmes travaille son chant, qui se fait un peu plus clair, on est loin des grunts des débuts ! As I Die deviendra d'ailleurs un véritable "hit" pour les anglais qui entameront l'écriture d'Icon en confiance. Quand ce disque voit le jour en 1993, la critique se voudra excellente et place Paradise Lost sur le piédestal des "grands" du metal. Tout va pour le mieux : le combo d'Halifax commence à percer partout en Europe (même en France) et Draconian Times se paye même le luxe d'être un des albums les plus attendus de 1995, à juste titre. Certains voient en cet album la quintessence du groupe.

Puis en 1997, c'est un Paradise Lost new look qui apparait : cheveux coupés courts pour certains, influences plus new wave dans la musique, chant clair permanent de Nick Holmes (ce dernier réagira d'ailleurs des années plus tard en voyant une couv' du magazine français Hard Rock qui ne mettait pas son nez en valeur). one Second est très bon, mais les critiques commencent à se faire entendre, de la part des fans qui, pour un certain nombre, se sentent trahis. Mais ils ne sont qu'au début de leurs surprises.

Dans la foulée, le groupe signe avec la major EMI. Comme pour Amorphis ou Helloween, cla s'avèrera être une erreur, EMI ne sachant pas travailler ce genre de groupes. Ainsi, Host est un excellent disque, mais dans des sonorités proches de Depeche Mode. Là se produit un couac entre les fans et le groupe, dont le nom lui porte dans ce cas préjudice. Les guitares très en retrait n'y font rien : le disque sera plus ou moins un bide et Believe In Nothing en 2001, ne parviendra pas à redresser la barre. Les guitares sont de retour, mais l'ensemble est trop plat pour sauver Paradise Lost d'un naufrage en règle.

Heureusement, Symbol Of Life l'année suivante montre un groupe qui s'est repris en main et qui livre un album réjouissant avec des titres heavy et d'autres plus posés qui s'adaptent bien ensemble. Le public adhère un peu plus, mais les ventes ne retrouvent pas le niveau de Draconian Times.

Le groupe revient lentement sur le devant de la scène. Paradise Lost en 2005, puis In Requiem enfoncent le clou, tandis que The Anatomy Of Melancholy offre aux fans un bien beau DVD live en attendant le concert pour fêter les 20 ans du groupe, en compagnie des deux autres anglais de Peaceville, Anathema et My Dying Bride.

Fin septembre 2009, Paradise Lost propose son nouvel album, Faith Divide Us - Death United Us qui marque un certain retour en arrière et fera un passage en France vers la mi-décembre afin de défendre leur nouveau bébé sur nos scènes, où l'on a pu apprécier l'apport du nouveau batteur, Adrian Erlandsson (ex Cradle Of Filth).

Les tournées s'enchainent, jusqu'en 2011, année où Paradise Lost se lance dans la composition de son prochain opus, Tragic Idol, qui sort en avril 2012 via Century Media Records.


Ajouter un saviez-vous



(2012)
Tragic Idol (Album)

(2011)
Draconian Times Mmxi (DVD)

(2009)
Faith Divides Us - Death Unites Us (Album)

(2007)
In Requiem (Album)

(2005)
Paradise Lost (Album)

(2002)
Symbol Of Life (Album)

(2001)
Believe In Nothing (Album)

(1999)
Host (Album)

(1997)
One Second (Album)

(1995)
Draconian Times (Album)

(1993)
Icon (Album)

(1992)
Shades Of God (Album)

(1991)
Gothic (Album)

(1990)
Lost Paradise (Album)

  Ajouter un album


Vidéos



Paradise Lost - One Second
Paradise Lost - One Second (clip officiel, 3:32)
Paradise Lost - Say Just Words
Paradise Lost - Say Just Words (clip officiel, 4:01)
Paradise Lost - True Belief
Paradise Lost - True Belief (clip officiel, 4:29)
Paradise Lost- Mouth
Paradise Lost- Mouth (clip officiel, 3:46)
Paradise Lost - Forever Failure
Paradise Lost - Forever Failure (clip officiel, 4:45)
Paradise Lost - The Last Time
Paradise Lost - The Last Time (clip officiel, 3:37)

Tout afficher

  Ajouter une vidéo :
URL de la vidéo Youtube:



Groupe précédent

Tout

Groupe suivant


Commentaires




News Paradise Lost

Concerts

Live reports
Tous les live reports

Groupes en rapport
My Dying Bride
My Dying Bride
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Vallenfyre
Vallenfyre
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Death Metal
Origine : Royaume-Uni


Draconian
Draconian
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Doom Metal
Origine : Suède


Cradle of Filth
Cradle of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Marilyn Manson
Marilyn Manson
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Gothique Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Xandria
Xandria
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Gothique Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

The Old Dead Tree
The Old Dead Tree
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Gothique Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Leaves' Eyes
Leaves' Eyes
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Gothique Metal
Origine : Norvège