Retour à l'accueil
Groupes :: Dagoba

Dagoba


Dagoba
4 fonds d'écran pour Dagoba
Photo Photo Photo Photo Photo
Photo
Dagoba@Bilbao
Photo
Dagoba 2006
Photo
Dagoba
Photo
Dagoba
Photo
Dagoba
Photo
Dagoba
Photo
Franky
Photo
Izakar
Photo
Shawter
Photo
Werther
Photo
Dagoba - The Road to Hell
Photo
Dagoba - The March of the Colossus Tour
Photo
Izakar
Photo
Werther
Photo
Franky
Photo
Shawter
Photo
Werther Live
Photo
Dagoba Live
Photo
Franky Live
Photo
Dagoba Live
Photo
Dagoba
Photo
Dagoba
Photo
Izakar Live
Photo
Werther Live
Photo
Izakar Live
Photo
Franky Live
Photo
Shawter Live
Photo
Dagoba Live
Photo
Dagoba Hellfest 2009
Photo
Photo
Dagoba

Ajouter une photo



Metalship MP3 Player
listen 4 MP3 pour Dagoba

Ajouter un MP3
Création : 1997
Genre : Metal Moderne/Indus'
Groupes proches : Machine Head, Pantera, Fear Factory, Blazing war machine
Origine : France, Marseille
Site officiel : dagobaonline.com
Myspace : myspace.com/dagoba
Facebook : facebook.com/pages/Dagoba/3154...


Labels
Verycords(2013-)
XIII Bis Records(2010-2012)
Season of Mist(2005-2010)

Membres actuels :
ShawterChant, Samples1999-
WertherBasse2000-
FrankyBatterieBlazing war machine, ex-Krieg, ex-Outburst2000-
ZGuitare2012-

Anciens membres :
IzakarGuitareBlazing war machineancien membre - 2000-2012
StephanGuitareancien membre - 2000-2002
Ajouter / Modifier

Popularité : 139 (n°97)
Note des internautes : 7.2 / 10  [21 votes]
 
5 / 10

Dagoba a 54 fans
L'ajouter dans vos favoris


Biographie :


Dagoba (nom donné en hommage à la planète de Star Wars sur laquelle vit le sage Yoda) naît en 1997 à Marseille, sur les bases d'un Néo Metal. Très rapidement le groupe prend une orientation plus violente et heavy, et sort une première démo Time To Go en 1998.
Mais ce n'est qu'en septembre 2000 que l'histoire de Dagoba commence réellement. Face au manque de motivation des musiciens qui l'accompagnaient alors, Shawter (chant/machines) renouvelle entièrement le line-up du groupe et accueille Franky (batterie), Werther (basse), Izakar et Stephan (guitares). Ensemble, ils se lancent dans la composition de nouveaux morceaux. L'alchimie est telle qu'un premier EP six titres paraît fin 2001 (Release the Fury). Les réactions sont alors unanimes. Si la puissance du combo semble marquer les esprits, ce n'est pas un hasard : Dagoba fait du Power Thrash Metal teinté d'Indus, inspiré par des poids lourds comme Pantera, Machine Head et Fear Factory. Le combo part alors sur les routes montrer aux quatre coins du pays que c'est sur scène que sa musique trouve sa pleine mesure.

Dagoba passe ensuite tout l'été 2002 enfermé dans son local de répétition à composer en vue de son premier album. Ce qui ne se fera pas sans quelques ajustements : en septembre, Stephan quitte le groupe pour raisons personnelles. Après un dernier concert à la fin du même mois (le premier à quatre), les Marseillais se lancent dans les ultimes préparatifs avant l'entrée en studio. Il s'agit de sélectionner 15 morceaux parmi les 22 composés... De janvier à mars 2003, le groupe s'isole au studio Praxis dans le sud de la France puis avec Dave Chang (Stampin' Ground, Linea 77, Orange Goblin), au Philia Studio près d'Oxford (Angleterre). Comme le résume très bien Shawter, le but avoué de Dagoba est de « transformer la violence en énergie et en émotion ».

Le résultat paraît début juin 2003, et là encore, les retours sont très positifs. Les Marseillais évoluent d'ores et déjà dans une classe à part, à un tel point que leur nationalité n'aura bientôt plus la moindre importance. Dagoba vient de gagner son premier pari. Le second sera bien sûr de concrétiser l'essai par une longue série de concerts où le public se presse nombreux. La tournée, débutée fin août 2003, écume toutes les salles de France mais aussi de Suisse, avant de rapidement s'exporter hors de nos frontières : la Belgique (festival de Dour et première partie de Machine Head), les Pays-Bas (avec Fear Factory), sans oublier l'Angleterre et la Scandinavie (avec Samael).

C'est donc fort d'une renommée grimpante que les quatre membres de Dagoba s'attèlent à la réalisation de leur second album, What Hell is About, sorti en 2006 via Season of Mist. L'orientation de cet opus se veut plus symphonique, mais également plus professionnelle. C'est d'ailleurs dans cette optique que les marseillais ont choisi de collaborer avec Tue Madsen (Sick of it All, Mnemic, Moonspell...) et d'inviter sur deux morceaux le légendaire Simen 'Vortex', ex-chanteur-bassiste de Dimmu Borgir et chanteur d'Arcturus.
Inutile de préciser que la presse comme le public se sont réjouis de cette sortie, qualifiant ce nouvel essai de coup de maître qui place What Hell is About en tant que référence dans la discographie de Dagoba. Les chroniques élogieuses fleurissent, tout comme les interviews, qui ne sont d'ailleurs plus uniquement françaises.
Afin d'asseoir encore sa popularité, le groupe serpente les routes de France et d'Europe, accompagnant In Flames lors de sa tournée avec Sepultura.

Deux années plus tard et après un nombre impressionnant de concerts, Dagoba s'enferme en studio pour mettre au monde le successeur de What Hell is About. Face the Colossus, troisième opus des marseillais, marque une certaine continuité dans l'approche symphonique du son de Dagoba. On compte d'ailleurs encore Tue Madsen aux manettes, qui a une nouvelle fois su apporter un souffle puissant aux compositions du groupe.
Cette fois-ci, les critiques semblent mitigées, avec d'un côté les fans purs et durs qui commencent à regretter l'approche industrielle et la violence de l'album éponyme, puis d'un autre ceux qui louent les évolutions du groupe et son côté plus accrocheur, plus mainstream.
Une fois de plus, c'est sur les planches que Dagoba se doit de convaincre son public. Les quatre marseillais s'embarquent alors sur une longue tournée, qui n'omettra cependant pas les salles françaises.

Une nouvelle page se tourne en 2010, lorsque Dagoba annonce quitter son label Season of Mist pour intégrer les rangs d'un label à dimension moins importante, XIII Bis Records (Trepalium). La même année paraît Poseidon, nouvel album des marseillais qui amorce un certain retour en arrière, vers un son plus industriel et racé. Cette fois-ci, c'est Dave Chang qui se charge de le mettre en boîte, celui-là même qui avait travaillé sur le premier opus de Dagoba.
Là encore, les retours sont partagés, mais n'empêchent pas le groupe de s'embarquer sur une énorme tournée qui lui fera traverser de nombreux pays.

L'année 2012 se voit marquée par l'un des plus grands bouleversements de la carrière du groupe: Izakar annonce son départ et met un terme à dix années d'un line-up stable. Après quelques semaines, son remplaçant est annoncé, en la personne d'Yves Terzibachian (aka Z).
Très vite, Dagoba reprend le chemin des studios et met en boîte Post Mortem Nihil Est, le cinquième album qui sort en 2013.


Ajouter un saviez-vous



(2015)
Tales Of The Black Dawn (Album)

(2013)
Post Mortem Nihil Est (Album)

(2010)
Poseidon (Album)

(2008)
Face The Colossus (Album)

(2006)
What Hell Is About (Album)

(2003)
Dagoba (Album)

(2001)
Release The Fury (EP (Maxi))

  Ajouter un album


Vidéos



Another Day - Dagoba (clip)
Another Day - Dagoba (clip) (groupe autre, 3:40)
Dagoba - The Things Within
Dagoba - The Things Within (groupe autre, 4:35)
Dagoba - The World In Between
Dagoba - The World In Between (groupe autre, 6:10)
Dagoba - Maniak
Dagoba - Maniak (groupe autre, 3:58)
Dagoba - Morphine [high Quality]
Dagoba - Morphine [high Quality] (groupe autre, 3:32)
Dagoba - Something Stronger
Dagoba - Something Stronger (groupe autre, 6:23)
Dagoba - I Sea Red
Dagoba - I Sea Red (autre clip, 4:19)

Tout afficher

  Ajouter une vidéo :
URL de la vidéo Youtube:



Groupe précédent

Tout

Groupe suivant


Commentaires




Interviews

News Dagoba

Concerts

Live reports
Tous les live reports

Groupes en rapport
Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Pantera
Pantera
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis


Fear Factory
Fear Factory
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Indus
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Blazing war machine
Blazing war machine
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Black Metal
Origine : France


Marseille
Marseille
Voir la page du groupe
Création : 1976
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni


Mortem
Mortem
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : Pérou