Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Demigod

Chronique de Demigod

Behemoth  - Demigod (Album)

 8 
10

Effet de style



Behemoth est sur une pente ascendante. Et ce depuis quelques années déjà. Des origines black metal, on ne peut pas dire qu'il reste grand chose et c'est dans une forme très américanisée de death metal que la formation gagne réellement ses lettres de noblesses. Zos Kia Cultus avait déjà frappé un grand coup en gommant de plus en plus de gimmicks issus de la scène black et ce Demigod était forcément attendu au tournant. Ne serait-ce que pour savoir si la bande à Nergal pouvait encore tenir la route ou si la réussite écoeurante dont Behemoth faisait preuve jusqu'à présent n'était qu'un pur hasard, ou plus outrageusement, un miracle. Après tout, le fer de lance du death polonais est Vader et sa suprématie se voit de plus en plus contestée.

Et sans grandes surprises, Demigod enfonce le clou. Le contraire eut été étonnant d'ailleurs. En musique, la chance ne se provoque que rarement, c'est le talent qui prime. Enfin, normalement, avant que les maisons de disques n'en décident autrement avec MTV et consort. Parce que la qualité d'écriture est là, même si l'ensemble lorgne forcément du côté américain, Morbid Angel et Nile en tête. Mais il y a pire comme référence et l'important, c'est de savoir comment Behemoth s'en sort, ce qu'il va exprimer à travers sa musique.

Et il n'y a pas de mystère. On se retrouve face à un death metal sans concession, brutale et ravageur, aux riffs lourds et angoissants. Des ambiances arabisantes viennent s'inviter à l'ensemble pour apporter mélodies et couleurs, traduites en surexposition sur les riffs ou durant des soli bien amenés, souvent introduit par une variation à la guitare, laissant volontairement traîner les choses pour produire un effet maximum.

Alors bien sûr, la batterie est triggée ; le chant de Nergal est exagérément trafiqué, le tout manque de naturel, d'autant plus qu'une production compacte fait ressortir tout cela de façon un peu trop voyante. Mais est-ce réellement un défaut ? L'important concerne avant tout le musique et si les artifices peuvent la rendre plus percutante, plus éloquente, est-ce dans ce cas un mal ? Oui, dans le sens ou reproduire cela en live va poser des difficultés. Non, dans le sens où un album s'apprécie avant tout pour ce qu'il est. Certes, Demigod ne sonne pas forcément de façon très naturelle, mais on ne peut nier qu'ainsi, il dispose de plus d'impact, que sa force de frappe en est décuplée et que ça fait vraiment mal, très mal. Difficile de faire abstraction de The Nephilim Rising et de sa fin toute en subtilité qui vient trancher agréablement, ni des variations obscure de The Reign Of Shemsu-Hor, pièce maîtresse de l'album qui délivre un final d'anthologie.

Trouvant son compte dans des mid tempos propices aux accélérations fulgurantes, Behemoth joue donc la carte de la brutalité sans renier la mélodie pour autant. Même si cette dernière ne saute pas tout de suite aux oreilles, elle reste présente, sous-jacente, pour se déclarer ça et là avec fulgurance, histoire de bien vous sauter à la gorge. La douceur est également ici une forme de violence, sa rareté en fait une arme dangereuse pour l'auditeur qui ne s'attend pas forcément à être happé de la sorte. Une simple ambiance devient enivrante et jubilatoire, car toujours bien amenée.

Il n'est pas étonnant que Demigod soit un des albums les plus connu de Behaemoth. il contient tout ce qui fait le succès du groupe : violence, occultisme, parfois des tendances jusqu'au-boutiste dans le cheminement des performances... De quoi donner matière à, headbanger à un amateur de death et de quoi ravir les fans de black sensibles aux ambiances. Il n'est pas étonnant de voir que le groupe, de par son passé, attire ces deux franges du public metal. Mais quoiqu'il en soit, Demigod est un excellent album, qui s'apprécie de plus en plus au fil des écoutes.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Demigod - Infos

Voir la discographie de Behemoth
Infos de Demigod
acheter sur Amazon
Sortie : 25 octobre 2004
Genre : Death Metal
Label : Regain Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Sculpting the Throne ov Seth (4:41)à écouter en premierparoles de Sculpting the Throne ov Seth
2. Demigod (3:31)à écouter en premierlistenparoles de Demigod
3. Conquer All (3:29)à écouter en premierlistenparoles de Conquer All
4. The Nephilim Rising (4:20)paroles de The Nephilim Rising
5. Towards Babylon (3:21)listenparoles de Towards Babylon
6. Before the Æons Came (2:58)paroles de Before the Æons Came
7. Mysterium Coniunctionis (Hermanubis) (3:40)paroles de Mysterium Coniunctionis (Hermanubis)
8. XUL (3:11)listenparoles de XUL
9. Slaves Shall Serve (3:04)à écouter en premierécouterlistenparoles de Slaves Shall Serve
10. The Reign ov Shemsu-Hor (8:26)culte !culte !paroles de The Reign ov Shemsu-Hor
écouter : Ecouter l'album

Behemoth

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Illud Divinum Insanus
Illud Divinum Insanus
2011

Chronique de Covenant
Covenant
1993

Chronique de Altars of Madness
Altars of Madness
1989

Morbid Angel
Morbid Angel
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Vesania
Vesania
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Black Metal
Origine : Pologne


Vader
Vader
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Concerts:
Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: