Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Scream

Chronique de Scream

Ozzy Osbourne  - Scream (Album)

Ozzy's Not Dead (pas encore)



Trois années seulement après un Black Rain plus qu’honnête qui avait démontré à tous qu’à presque 60 piges et 40 ans de carrière, le Madman était encore capable d’envoyer du bois et rivaliser avec les jeunes groupes de cette première décennie du 21ème siécle, Ozzy remet le couvert avec de nouveaux musiciens et 11 titres d’un Heavy dans la pure tradition des productions du Prince des Ténèbres.

Enfin presque, car si Scream ne perturbera pas les fans par son lot de chansons Made In USA limite FM, ses slows un peu guimauve et ses morceaux que l’on sent spécialement calibrés pour la scène et faire s’égosiller le fan pour la tournée mondiale qui s’annonce (Let Me Hear You Scream en tête) ce qui marque cet opus 2010 c’est une certaine noirceur et une coloration très Heavy marquée par des parties instrumentales qui ne dépailleraient pas dans un album d’Indus ou de Nu Métal.

Arrangements dissonants et grosse dose de saturation survitaminée, les titres les plus évidents côtoient les bizarreries sonores glauques et jouissives auquelles le Madman nous avait peu habitué.

Si les aficionados (dont je fais partie) de Zakk Wylde avaient quelques craintes quand à l’arrivée du guitariste de Firewind, Gus G, qu’ils se rassurent, l’écoute des titres de nouvel opus nous étonne par la facilité avec lequel le virtuose grec aura su se glisser dans le moule de la machine Osbourne en réussissant à imposer sa personnalité tout en respectant l’héritage de ses illustres ainés. Si certains titres auraient pu être joués par le leader de Black Label Society sans que le commun des mortels ne fassent la différence (Let It Die et Life Won’t Wait), la touche Gus G est indiscutablement présente sur ce disque et ses parties de guitares, autant rythmiques que solo, tout bonnement énormes.

Scream fera indéniablement plaisir au fan d’Ozzy en lui proposant 50 minutes de gros son produit à l’américaine. Et la recette, pourtant mainte fois répétée ces 30 dernières années, fonctionne à merveille preuve que la grosse « business machine » de l’une des dernières légendes du Métal encore vivante reste d’une efficacité redoutable. Merci Sharon.

Malheureusement si l’enthousiasme est là et certains titres excellents (Soul Sucker, Diggin’ Me Down, Crucify, le sirupeux Life Won't Wait, le court et surprenant I Love You All), c’est sur la longueur que Scream nous pose un problème. Qu’il est dommage, alors que les arrangements cartonnent et qu’ils contiennent de vrais moments de bestialité Rock N’ Roll, qu’un Latimer's Mercy et ses dissonances de bon goût ou encore un Fearless au chant peu inspiré sonne si facile et déjà entendu.

Indéniablement, les musiciens assurent et Ozzy prend son pied. Mais nos oreilles ne pourront s’empêcher de tiquer sur les titres remplissages plombant cet album qui globalement reste tout de même une bien meilleure cuvée qu’un Down To Earth qui avait bien mal auguré ce début de décennie pour le Madman.

Il serait en tout cas bien malhonnête de notre part de dire que Scream est un mauvais album. Il n’est certes pas du niveau d'un No More Tears mais contient suffisamment de bonnes choses pour en faire un album plaisant : musiciens d’exception – Gus G en tête, des titres excellents qui feront mouche sur scène, la dernière production d’Ozzy satisfera les fans purs et durs qui achèteront cet album les yeux fermés.

Et qu'il est réconfortant, alors que les icônes du Métal semblent maudites après les décès consécutifs de Peter Steele, Dio et Paul Gray, de se dire que nos illustres ainés savent encore faire du Rock N' Roll, la passion intacte, l'œil vif et pétillant malgré les excès et le temps qui passe.

1970-2010.

40 ans de carrière plus tard, Ozzy est encore là.

Et rien que de l'écrire, cela nous fait du bien.



Une chro en (7/10)
  Afficher / masquer la traduction automatique
  Voir l'article original



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Scream - Infos

Voir la discographie de Ozzy Osbourne
Infos de Scream

Sortie : 22 juin 2010
Genre : Heavy Metal
Label : Sony
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Let It Die (06:05)à écouter en premierparoles de Let It Die
2. Let Me Hear Your Scream (03:26)culte !culte !paroles de Let Me Hear Your Scream
3. Soul Sucker (04:22)culte !culte !paroles de Soul Sucker
4. Life Won't Wait (05:07)paroles de Life Won't Wait
5. Diggin' Me Down (06:03)culte !culte !paroles de Diggin' Me Down
6. Crucify (03:30)à écouter en premierparoles de Crucify
7. Fearless (03:42)paroles de Fearless
8. Time (05:31)paroles de Time
9. I Want It More (05:37)paroles de I Want It More
10. Latimer's Mercy (04:27)paroles de Latimer's Mercy
11. I Love You All (01:03)paroles de I Love You All
écouter : Ecouter l'album



Ozzy Osbourne

Albums chroniqués :
Chronique de Scream
Scream
2010

Chronique de Scream
Scream
2010

Chronique de Black Rain
Black Rain
2007

Chronique de Down To Earth
Down To Earth
2001

Ozzy Osbourne
Ozzy Osbourne
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Order of the Black
Order of the Black
2010

Black Label Society
Black Label Society
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Firewind
Firewind
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Power Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Helloween
Helloween
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Silverthorn
Silverthorn
2012

Chronique de Ghost Opera
Ghost Opera
2007

Chronique de The Black Halo
The Black Halo
2005

Chronique de Epica
Epica
2003

Kamelot
Kamelot
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: