Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de La Iglesia Del Odio

Chronique de La Iglesia Del Odio

Impureza  - La Iglesia Del Odio (Album)

Dans mon pays d'Espagne : DEAAAAAATH !!!!!!!!!!!



S’il avait fallu fondre des parties de Flamenco dans du Death Metal pour être original, voilà bien longtemps que quelqu’un y aurait pensé. Et j’imagine que les groupes en quête d’originalité sont légion. Pourtant, il fallait y penser, mais ça ne suffit pas, il faut aussi du talent !
Après un bon nombre de démo et de splits, le nom de Impureza commençait a sérieusement circuler dans les milieux underground. Il est clair qu’à première vue, difficile de prendre le groupe au sérieux. Mais quand le nom Nihilistic Holocaust apparaît, là, tout le monde ferme sa gueule. Il aura pourtant fallu attendre cette année 2010 pour que le groupe sorte son premier album sous la bannière Snakebite Productions.

Et qu’on se le dise, Impureza revient plus puissant que jamais ! Alors pour les curieux, oui ! Impureza joue du Flamenco Death Metal ! Alors ça donne quoi ? Eh bien tout simplement, le groupe nous livre des passages en guitare acoustique dignes des grands maîtres espagnols virtuoses. Et très vite, des guitares saturées à mort, une batterie surpuissante etc. prennent le dessus. Des vocaux brutaux viennent ajouter la hargne propre au Death Metal, et ainsi, on sentira aisément l’ombre de Immolation ou Nile planer sur Impureza. Le son est vraiment très très puissant, et croyez-moi, ça fait mal, très mal même ! Mais le plus impressionnant reste sans doute la capacité déconcertante à intégrer ces deux styles si différents que sont le Flamenco et le Death Metal dans un seul et même morceau. On passe en quelques secondes d’une brutalité sombre et exacerbée à des envolées dansantes sous le soleil sans vraiment s’en rendre compte. Chaque note de chaque instrument s’intègre à merveille dans cette déferlante de rage. Sachez au passage que même si les titres et le chant sont en espagnol, ces gaillards sont bien ce chez nous ! Et on peut en être fiers ! Et c’est dans un tourbillon de folie que l’auditeur est assommé par des compos vraiment énormes et brutales. Et malgré ce qu’on peut penser du Flamenco, ce que joue Impureza est bien loin d’être de la musique de fillette.

Un rapide coup d’oeil du côté de l’artwork nous donne plus la sensation d’avoir affaire à un éternel groupe de power prog sympho. Et bien malheureux celui qui passera son chemin à cause de cette pochette peu parlante pour l’amateur de Death lambda habitué à du gore gratuit. Impureza nous surprend jusque dans son artwork, il fallait le faire !
En tout cas, les mots me manquent pour décrire cette tuerie, cette surprise, ce carnage, cette claque, je ne sais même plus comment appeler ça… En tout cas, une chose est sûre, on salue la présence de Stéphane Buriez derrière les manettes qui permet ainsi à La Iglesia Del Odio d’avoir cet impact aussi sensationnel !

Face à tant de maîtrise, face à tant d’originalité, et face à tant de puissance, on peut facilement dire qu’on tient-là une des sorties de l’année, voire LA sortie de l’année, du moins en ce qui concerne la France !

(4) Modifier l'article
par Pit, le 22 juin 2010
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 2 commentaires précédents
Je viens d'écouter deux titres sur leur myspace, et c'est franchement impressionnant en effet.
Encore une future pointure, les espagnoles n'ont qu'à bien se tenir !

ven. 25 juin 10- 15:10  
Et dis-toi que sur Myspace, ce n'est que du mp3 compressé, imagine sur CD avec une bonne chaine Hi-Fi !
ven. 25 juin 10- 15:30  
C'est clair. Il me tarde vraiment d'écouter l'album dans les conditions qu'il mérite !
ven. 25 juin 10- 15:49  


La Iglesia Del Odio - Infos

Voir la discographie de Impureza
Infos de La Iglesia Del Odio

Sortie : 20 avril 2010
Genre : Flamenco Death Metal
Label : Snakebite Productions
Playlist :
1. El Gitano Maldito (03:43)culte !culte !
2. Marranes (05:34)
3. La Luz de la Luna Negra (06:17)
4. Besar la Mano Del Infame (04:42)
5. Las Iglesias Del Odio (05:13)culte !culte !
6. Y Corre la Sangre (02:57)à écouter en premier
7. La Checa Del Perverso (03:04)
8. En el Deserto de la Creencia (08:04)culte !culte !
écouter : Ecouter l'album



Impureza

Albums chroniqués :
Chronique de La Iglesia Del Odio
La Iglesia Del Odio
2010

Impureza
Impureza
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Providence
Providence
2011

Chronique de Majesty and Decay
Majesty and Decay
2010

Chronique de Failures for Gods
Failures for Gods
1999

Immolation
Immolation
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Death
Death
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis