Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Bloodthirst

Chronique de Bloodthirst

Cannibal Corpse  - Bloodthirst (Album)

 7 
10



Vile (1996) et Gallery of Suicide (1998) furent deux œuvres majeures qui marquèrent une évolution cruciale dans la carrière des floridiens de Cannibal Corpse. Sans corrompre la nature profondément malsaine, haineuse, furieuse et sanguinaire de leur musique, ils parvinrent, grâce à la technicité de certains de leurs membres, à y développer, en effet, une capacité particulièrement heureuse prompte à la nuance salutaires et à la construction moins simpliste. Ces deux albums étaient, donc, plus sophistiqué et plus travaillé que ne le furent leurs forfaits précédents. Un progressisme que d'aucuns, férues intransigeant d'un Death Metal immuable, accueillirent, d'ailleurs, avec scepticisme, pour ne pas dire avec animosité. Aussi, alors que le groupe s'apprêtait à donner si rapidement une suite à son fameux diptyque, ces inébranlables acariâtres ne pouvait y voir, de la part des américains, qu'une volonté assumé de poursuivre sur le même chemin artistique.

Bloodthirst, septième méfaits du cadavre cannibale, sort donc, à peine, dix huit mois après leur macabre galerie.

Un nouvel effort concernant lequel il conviendra de dire qu'il s'inscrit dans l'exacte continuité de ces deux ainés. Brutal et technique, mais aussi, parfois, complexe et plus posé, il est, en effet, une synthèse réussie de ces deux aïeuls. Conjuguant la subtilité de Gallery of Suicide à l'exaltation de Vile, il nous offre quelques moments remarquablement délectables dans lesquels ces musiciens, et notamment ce chanteurs, continuent d'exceller (Pounded Into Dust, Coffinfeeder, Blowtorch Slaughter, Unleashing The Bloodthirsty, The Spine Splitter ou encore, par exemple, Sickening Metamorphosis).

Pourtant, malgré ses qualités évidentes, ce Bloodthirst est source d'une réelle déception. Non pas tant parce qu'il est discutable ou coupable d'une quelconque défaillance, loin de là. Mais, simplement, parce qu'il marque clairement l'arrêt de cette évolution entamé par ces prédécesseurs. Bien évidemment, souligner un tel manquement, subjectif s'il en est; relève aussi d'une certaine forme de malhonnêteté tant avec Cannibal Corpse nous habitués à un art très aboutie et très maitrisé. Comme si, en somme, nos exigences à l'égard d'un acteur aussi éminent ne pouvaient se contenter de l'excellence et qu'il exigeait la perfection. En d'autre termes si nous sommes quelques peu frustré par ce très bon album, c'est, sans doute parce que, à l'aune du passé récent de ces musiciens, nous en attendions bien mieux encore.

Impossible d'évoquer les travaux de ces américains sans parler de ceux de Vince Locke. L'illustrateur, cette fois ci, aura délaissé ces contrés d'une frayeur suggérée (Gallery of Suicide) pour revenir à une représentation plus direct, plus cru et plus primaire. La pochette de cette nouvelle exaction dévoile donc une monstre humano-insectoïde maculé de sang en train de se repaitre de restes humains. Certains détails de cette esquisse, tel que, par exemple, ce fœtus trainant à terre attaché par son cordon ombilical à la créature, sont superbement malveillants.

La septième offrande des américains de Cannibal Corpse est donc un album qui s'il ne parviendra pas à se hisser au niveau de l'excellence de ces deux prédécesseurs, nous en propose une très bonne synthèse.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Bloodthirst - Infos

Voir la discographie de Cannibal Corpse
Infos de Bloodthirst
acheter sur Amazon
Sortie : 19 octobre 1999
Genre : Death Metal
Label : Metal Blade Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Pounded Into Dust (02:17)paroles de Pounded Into Dust
2. Dead Human Collection (02:30)paroles de Dead Human Collection
3. Unleashing the Bloodthirsty (03:51)paroles de Unleashing the Bloodthirsty
4. The Spine Splitter (03:10)paroles de The Spine Splitter
5. Ecstasy in Decay (03:13)paroles de Ecstasy in Decay
6. Raped by the Beast (02:34)paroles de Raped by the Beast
7. Coffinfeeder (03:05)paroles de Coffinfeeder
8. Hacksaw Decapitation (04:13)paroles de Hacksaw Decapitation
9. Blowtorch Slaughter (02:33)paroles de Blowtorch Slaughter
10. Sickening Metamorphosis (03:25)paroles de Sickening Metamorphosis
11. Condemned to Agony (03:43)paroles de Condemned to Agony
écouter : Ecouter l'album

Cannibal Corpse

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Graveyard Classics II
Graveyard Classics II
2004

Six Feet Under
Six Feet Under
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Corpse
Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : Suède


Albums chroniqués :
Chronique de Grim Scary Tales
Grim Scary Tales
2011

Macabre
Macabre
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slaughter
Slaughter
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Death Metal
Origine : Canada