Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Just Live

Chronique de Just Live

The ARRS  - Just Live (DVD)

 7 
10

Le Juste Live



Un concert, pour le vivre à fond, il faut y être. Mais bon, on ne peut pas toujours le faire (trop loin, trop cher, trop tard...) et heureusement, pour se rattraper, il existe les DVD. Voilà le but d'un DVD musical: retranscrire l'esprit d'un concert, la sueur, la foule en délire...
Et, disons-le tout net, Just Live des coreux The ARRS (l'acronyme signifiant Aliens Rights Respect Sect) y parvient tout à fait. Le concert filmé au Trabendo était alors le premier de la tournée Heros/Assassin, et le groupe était carrément en forme. Il est fréquent que les premières dates d'une tournée soit plus du rodage, et que les liens au sein du groupe se resserrent au fil des soirs. Dans ce cas, rien à dire: les zicos sont soudés, et se donnent à fond. Nico, le chanteur du groupe, livre une prestation sérieuse, s'en sortant bien tant au niveau du chant clair que du chant hardcore. Le son des guitares est bien géré, pas de larsen. Tout est net, c'est joué carré et ça ressort bien sur le DVD: on a affaire à une prod' sérieuse, et qui décape ! Le seul bémol au point de vue du son est une basse qui ne sort pas du mix, tant que les deux guitares sont là. C'est principalement l'album Heros/Assassin qui était présenté ce 10 octobre, mais des chansons des opus précédents du groupes sont aussi dans la set-list.
Point de vue ambiance, on a l'impression d'y être (ou presque !). Nico prend à partie le public, slamme, dédicace, provoque, bref s'impose en frontman efficace. Pas de grand messe métallique avec un groupe lorgnant le bas peuple du haut de sa tour d'ivoire, The ARRS font du hardcore, et mouillent leur chemise ! L'audience, elle, n'est pas en reste. Dans la fosse, ça mosh à qui mieux mieux, et on a mal pour les coreux torse nus qui reçoivent et infligent nombres de coups lors des circles pits. C'est sans doute un des rares moments où le spectateur du DVD préfère être dans son canapé, face à Just Live et une bière dans la pogne, qu'au milieu des poggos où le public se défoule. Le concert au Trabendo bougeait pas mal et de nombreuses fois des fans viennent sur scène headbanger avec le groupe, puis s'en repartent en slammant. Le tout filmé par plein de caméras, dans la fosse, sur scène, au dessus du public ... Hélas, de manière assez confuse parfois. Un jour, il faudra que les gens qui filment du métal comprennent qu'un plan de plus de deux secondes, c'est bien.
Mais ne boudons pas notre plaisir. Le concert faisait envie, le son ressort bien, ce qui est l'écueil principal des lives, en CD ou en DVD. Et, hardcore attitude oblige, la vidéo est disponible en qualité nickel sur le site du groupe Vous payez ce que vous voulez, vous pouvez même ne pas payez. Toujours est-il que The ARRS est un groupe généreux et ce DVD est plus qu'un simple concert filmé, c'est une raison de se bouger pour les voir en live, en vrai.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Just Live - Infos

Voir la discographie de The ARRS
Infos de Just Live

Sortie : 2010
Genre : Metalcore
DVD

Playlist :
1. L'empire, la femme , la mort
2. Cannibale
3. Le mal par le mal
4. Nihil est in homine
5. Délivrance
6. De ma plume
7. L'emprise
8. Aussi loin que le regard des anges
9. Heros / Assassin
10. Originel
11. Sanctuaire
12. Le ciel des uns est l'enfer des autres
13. Ennemis
14. Ma Misericorde
15. Prêcheur
16. Passion
écouter : Ecouter l'album

The ARRS


Albums chroniqués :
Chronique de Χρόνος/Khrónos
Χρόνος/Khrónos
2015

Chronique de Just Live
Just Live
2010

Chronique de Héros Assassin
Héros Assassin
2009

Chronique de Trinité
Trinité
2007

The ARRS
The ARRS
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Scream Aim Fire
Scream Aim Fire
2008

Chronique de The Poison
The Poison
2005

Bullet For My Valentine
Bullet For My Valentine
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de III
III
2012

Chronique de Samantha
Samantha
2002

Eths
Eths
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nightmare
Nightmare
2010

Chronique de Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
2007

Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Crusade
The Crusade
2006

Chronique de Ascendancy
Ascendancy
2005

Chronique de Ember To Inferno
Ember To Inferno
2003

Trivium
Trivium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sempiternal
Sempiternal
2013

Bring Me The Horizon
Bring Me The Horizon
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Killswitch Engage
Killswitch Engage
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Powerless Rise
The Powerless Rise
2010

Chronique de An Ocean Between Us
An Ocean Between Us
2007

As I Lay Dying
As I Lay Dying
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: