Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Morte(s) Nee(s)

Chronique de Morte(s) Nee(s)

Celeste  - Morte(s) Nee(s) (Album)

 9 
10

Vous avez dit noir ?

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Bon sang mais ces Lyonnais sont terribles. C'est à croire que leurs âmes ne se sentaient pas suffisamment vidées de toute leur sombre substance avec trois productions destructrices sortis en trois années. Et c'est tant mieux pour nous ! Un an, donc, après la sorti de Misanthrope(s), voilà que le nouveau rejeton de Celeste sort pour prendre l'air et, par la même occasion, noircir le notre.

Le début de l'album est parfaitement représentatif de son contenu : Brutal et sans concession. Voilà que le groupe, longtemps qualifié de groupe Post-Hardcore (et peu importe ce que vous pourrez fourrer là dedans), dévoile une facette de plus en plus Black Metal de sa musique, malgré la réticence des membres à se qualifier dans de telles étiquettes. Le son lui même, moins pesant qu'un certain Nihiliste(s), tend plus vers l'aiguë et se trouve plus tranchant, plus incisif. Le guitariste, jouant frénétiquement des accords aux teintes tragiques, se couple au jeu d'un batteur acharné sur ses futs, que l'on peine malheureusement parfois à entendre, couvert par le déluge opaque des autres instruments et du chant toujours aussi haineux de Johan.
Mais cet album n'est pas une répétition de riffs en tremolo et de blasts continus. Non, bien que d'apparence trouble et confuse, la musique de Celeste garde son alliage délicieux où s'entrechoquent rythmiques pesantes, avalanche haineuse de brutalité et passages mid tempo aux allures martiales. Celeste se voulait guerre, Celeste est guerre.
Un champ de bataille sanglant où l'horreur est omniprésente et où les vies se moissonnent comme un champ de blé. Non, Celeste n'est pas un regard tourné vers l'avenir, Celeste est le grand juge implacable qui de ses cris de haine ordonne la sentence. Son regard est noir, noir comme celui de cette petite fille sur l'artwork. Noir comme ces titres de morceaux, noir comme les cris de souffrance et les accords suffocants de (S). Morte(s) Nee(s) est ténèbres, des ténèbres opaques qui vous roulent sur la tronche comme les chenilles d'un char d'assaut. Ecoutez donc « Un miroir pur qui te rend misérable » pour comprendre cette violence, cette ruine. Ecoutez donc la monolithique « De sorte que plus jamais un instant ne soit magique » et son violon qui termine cette danse macabre. Ecoutez donc cet album.

Un nouvel album qui ne déçoit pas. Un nouvel album d'une puissance hors du commun et d'une maturité musicale clairement atteinte. Egal, peut être même supérieur, à ses prédécesseurs dans son opacité et sa Superbe funeste, Morte(s) Nee(s) est une oeuvre d'art, une vraie. Pourront-ils tenir un tel rythme ?



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Morte(s) Nee(s) - Infos

Voir la discographie de Celeste
Infos de Morte(s) Nee(s)

Sortie : 31 mars 2010
Genre : Black Metal
Label : Denovali Records
Playlist :
1. Ces Belles de Rêve aux Verres Embués (03:55)
2. Les Mains Brisées comme Leurs Souvenirs (04:20)
3. Il y a Biens des Porcs que ça Ferait Bander de T'étouffer (02:02)
4. En Troupeau des Louves en Trompe l'Oeil des Agneaux (06:18)
5. (S) (05:43)
6. Un Miroir pur qui te Rend Misérable (06:09)
7. De Sorte que Plus Jamais un Instant ne Soit Magique (13:00)
écouter : Ecouter l'album



Celeste


Albums chroniqués :
Chronique de Morte(s) Nee(s)
Morte(s) Nee(s)
2010

Chronique de Nihiliste(s)
Nihiliste(s)
2008

Celeste
Celeste
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Black Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède


Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts: