Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Inhuman Rampage

Chronique de Inhuman Rampage

DragonForce  - Inhuman Rampage (Album)

 6 
10



L’exigence de l’extrême technicité ouvre les esprits à des débats souvent vains. Chacun s’y défendra, en de longues tirades développant des allégories sur les équilibres précaires qui peuvent s’en trouver déstabilisé. Cette sempiternelle opposition entre les excès de technicité et la simplicité plus immanente, parait dérisoire. Car en effet, opposant sans cesse la pratique à l’émotion, chacun considérant qu’un choix plus affirmé d’une voie se fera, forcément, au détriment de l’autre ; la controverse ne peut trouver de réel consensus entre ces différents détracteurs car chacun attends, de l’expression délicieuse de son art favoris, des ressentis bien distincts, et presque paradoxaux. Et seul l’éclectique saura se frayer un chemin sur les champs de batailles de ces guerres pas tout à fait séculaires, mais qui pourrait bien le devenir.

Au milieu de ces polémiques incessantes le cas Dragonforce est assez emblématique. Défendant les couleurs d’un Heavy/Speed mélodique assez classique, où quiconque pourra reconnaitre les influences, pas toujours subtils, des plus illustres de l’école allemande (Helloween, Gamma Ray) mais aussi finlandaise (Stratovarius), il a fait le choix, discutable selon moi, d’en accélérer considérablement l’expression. Ainsi, en une débauche de notes jouées à des rythmes effrénés, il tente de sublimer son propos. En véritable virtuoses ces cinq musiciens démontrent toute l’étendue d’un talent admirable.

Ils jouent vite.
Ils jouent bien.
Ils jouent vite
Ils jouent juste.
Ils jouent vite
Ils jouent avec sincérité.
Mais surtout ils jouent vite…

Ce constat enthousiasmant sur les capacités hors normes d’excellents musiciens est d’autant plus amers que le résultat, ce Inhuman Rampage, nous laisse aussi désemparés. Les nuances, quasiment absentes de cette musique, font de cet œuvre un ensemble monolithique terriblement frustrant. En effet dans ces phases les plus véloces rien ne ressemble plus à un morceau de Dragonforce qu’un autre morceau de Dragonforce. De telle sorte qu’il devient presque impossible d’en différencier les subtilités nécessaires à l’éveil d’une certaine curiosité nécessaire. Bien trop faste, bien trop coloré, bien trop lumineux, bien trop luxuriant, ce Inhuman Rampage finit par devenir incroyablement indigeste, alors même que l’expression de ses musiciens est d’une exemplarité technique rarement atteinte.

Il faudrait sans aucun doute s’immerger davantage dans cette œuvre pour en saisir tous les coloris, mais la complexité mégalithique navrante de ce feu d’artifice incessant dont le final permanent s’étale sur huit titres volumineux, en rends toute tentative décourageante.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Inhuman Rampage - Infos

Voir la discographie de DragonForce
Infos de Inhuman Rampage
acheter sur Amazon
Photo
Photo
DragonForce - Inhuman Rampage


Sortie : 9 janvier 2006
Genre : Power Metal
Label : Roadrunner Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Through the Fire and Flames (7:24)paroles de Through the Fire and Flames
2. Revolution Deathsquad (7:52)à écouter en premierparoles de Revolution Deathsquad
3. Storming the Burning Fields (5:19)culte !culte !listenparoles de Storming the Burning Fields
4. Operation Ground and Pound (7:44)paroles de Operation Ground and Pound
5. Body Breakdown (6:58)paroles de Body Breakdown
6. Cry for Eternity (8:12)à écouter en premierparoles de Cry for Eternity
7. The Flame of Youth (6:41)paroles de The Flame of Youth
8. Trail of Broken Hearts (5:56)paroles de Trail of Broken Hearts
écouter : Ecouter l'album

DragonForce

Albums chroniqués :
Chronique de In the line of fire
In the line of fire
2015

Chronique de Inhuman Rampage
Inhuman Rampage
2006

DragonForce
DragonForce
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Gamma Ray
Gamma Ray
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:


Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Rhapsody Of Fire
Rhapsody Of Fire
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Power Metal
Origine : Italie


Iced Earth
Iced Earth
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nemesis
Nemesis
2013

Chronique de Unbreakable
Unbreakable
2013

Chronique de Elysium
Elysium
2011

Chronique de Polaris
Polaris
2009

Stratovarius
Stratovarius
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Power Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Among Religions
Among Religions
2008

Holy Pain
Holy Pain
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Power Metal
Origine : France