Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Inside The Electric Circus

Chronique de Inside The Electric Circus

W.A.S.P  - Inside The Electric Circus (Album)

Rock'n'roll circus



Un peu plus d'un an après The Last Command, W.A.S.P. nous revient comme une fleur avec Inside The Electric Circus avec sa pochette assez particulière, mais qui a le mérite de nous montrer que Blackie Lawless, maître à penser du combo, est passé de la basse à la guitare. Voilà pour la principale nouveauté de ce W.A.S.P. nouveau cru, qui se place dans la droite lignée de ses deux prédécesseurs.

Pour ainsi dire, on assiste à une espèce de grand recyclage de ce que le groupe a pu proposer sur ces précédents albums. On retrouve le sens du refrain qui fait mouche, même si l'on reste toujours assez éloigné des riffs assassins du premier opus, quand la formation n'avait peur de rien et cherchait principalement à choquer. Il n'est donc pas étonnant de remarquer que ce Inside The Electric Circus, sympathique au demeurant, est assez policé dans sa forme, rangeant le heavy metal de W.A.S.P. dans une espèce de moule confortable, fait de riffs avec ce qu'il faut de distorsion pour être un peu sales et la voix de Lawless qui s'occupe de faire le reste, légèrement grumeleuse et éraillée.

Globalement plus heavy que The Last Command malgré tout, Inside... rentre tout de même dans une certaine routine avec des morceaux construits sur le même schéma ; l'ensemble manque parfois cruellement de variété et de cet assemblage, si certains titres restent facilement en tête grâce justement aux refrains, d'autres finissent par passer à la trappe sitôt passés. En manque d'inspiration, Lawless se laisse volontiers aller au pilotage automatique comme en atteste les deux reprises qui figurent sur le skeud, I Don't Need No Doctor de Ray Charles et surtout une Easy Living plus croustillante, à l'origine de Uriah Heep. Cette dernière ayant le mérite de garder le style de Ken Hensley tout en lui donnant un côté sale et rugueux, agrémenté d'un solo bien envoyé. Mais deux reprises sur douze titres, comptant également une introduction qui aurait pu être directement intégrée au titre éponyme, ça fait beaucoup. Surtout quand le groupe peine à se montrer explosif. Lawless a beau donner de la voix, se montrant velours ou glace, si les compositions restent moyennes, voire juste bonnes, ça ne suffit pas à faire un grand disque et W.A.S.P. va s'en mordre les doigts.

Inside The Electric Circus est un album qui ne survit pas au temps, malgré quelques qualités évidentes. les morceaux sont alignés soigneusement, mais le groupe se doit de franchir un pallier et il ne cesse de piétiner du coup. C'est doimmage, car des titres comme Restless Gypsy ou King Of Sodom And Gomorrah auraient mérité un meilleur sort, avec un peu plus de folie, plus de gniack, de fureur. Ce qui leur fait un peu défaut. Et quand certains refrains sont calqués sur d'anciennes chansons qui n'ont plus à faire preuve de leurs qualités, on se dit tout de même que le père Lawless nous prend un peu pour des truffes (The Rock Rolls On).

Inside The Electric Circus n'est pas inspiré, c'est un fait. Et Blackie Lawless s'en rendra très bien compte par lui même, au point de complètement changer son fusil d'épaule par la suite. Pour le moment, le groupe choquant joue juste sur son imagerie, sur vinyle, il demeure assez inoffensif et juste plaisant à écouter. Finalement, c'est peut-être le disque idéal pour connaître le groupe, avant de passer à des morceaux de choix dans une discographie qui a connu des hauts et des bas.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Inside The Electric Circus - Infos

Voir la discographie de W.A.S.P
Infos de Inside The Electric Circus
acheter sur Amazon
Sortie : 8 novembre 1986
Genre : Heavy Metal
Label : Capitol
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. The Big Welcome (1:21)paroles de The Big Welcome
2. Inside The Electric Circus (3:33)à écouter en premierparoles de Inside The Electric Circus
3. I Don't Need No Doctor (3:26)paroles de I Don't Need No Doctor
4. 95 - N.A.S.T.Y (4:47)paroles de 95 - N.A.S.T.Y
5. Restless Gipsy (4:59)à écouter en premierparoles de Restless Gipsy
6. Shoot From The Hip (4:38)paroles de Shoot From The Hip
7. I'm Alive (4:22)à écouter en premierparoles de I'm Alive
8. Easy Living (3:10)à écouter en premierparoles de Easy Living
9. Sweet Cheetah (5:14)paroles de Sweet Cheetah
10. Mantronic (4:08)paroles de Mantronic
11. King Of Sodom And Gomorrah (3:46)à écouter en premierparoles de King Of Sodom And Gomorrah
12. The Rock Rolls On (3:50)paroles de The Rock Rolls On
écouter : Ecouter l'album



W.A.S.P

Albums chroniqués :
Chronique de Golgotha
Golgotha
2015

Chronique de Babylon
Babylon
2009

Chronique de Dying for the World
Dying for the World
2002

Chronique de Unholy Terror
Unholy Terror
2001

W.A.S.P
W.A.S.P
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Love You to Pieces
Love You to Pieces
1985

Lizzy Borden
Lizzy Borden
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Into The Wild
Into The Wild
2011

Chronique de Equator
Equator
1985

Chronique de Fallen Angel
Fallen Angel
1978

Chronique de Firefly
Firefly
1977

Uriah Heep
Uriah Heep
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Sodom
Sodom
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Thrash Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Sonata Arctica
Sonata Arctica
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Heavy Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: