Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Curse Of The Hidden Mirror

Chronique de Curse Of The Hidden Mirror

Blue Öyster Cult  - Curse Of The Hidden Mirror (Album)

 7 
10

Les quinquas ont la forme !



En 2001, les trois derniers membres d'origine s'approchent lentement, mais sûrement, de leurs soixante ans. Dont plus de quarante passées au service du hard rock avec Blue Öyster Cult, ce qui force naturellement le respect. D'un autre côté, l'annonce d'un nouvel album, trois ans après un Heaven Forbid plutôt réussi et intéressant d'un point de vue heavy, peut laisser dubitatif. En effet, que pouvait-on encore attendre de la part de BÖC après un come-back aussi étonnant ? Que le groupe s'assagisse cette fois-ci et sorte un album de classic rock, une musique à écouter au kilomètre quand on fait de longs trajets en voiture ? Un nouvel album dans l'esprit de Heaven Forbid ? Ce serait mal connaître le BÖC, qui s'est toujours acharné à ne jamais faire deux fois le même disque...

On retrouve la même équipe que pour le disque précédent, avec Danny Miranda à la basse et Bobby Rondinelli à la batterie. Le tandem bicéphale composé de Donald Roeser et de Eric Bloom s'est chargé de la production de cet album en prenant soin de ne pas se retrouver avec le même son que pour Heaven Forbid. Ainsi, la différence de composition saute moins aux oreilles ici, surtout que chacun n'y est pas allé de son morceau, le travail a été le plus souvent réfléchi à deux ou trois, sans compter les interventions de l'écrivain John Shirley qui a de nouveau participé à l'écriture des paroles sur Curse Of The Hidden Mirror. Et Allen Lanier dans l'histoire ? Euh... Ben il joue sur l'album...

Ce qu'il y a de délirant avec Blue Öyster Cult, si l'on excepte quelques albums parus dans les années 80, c'est que le groupe est toujours resté le même, avec une patte, un style tout de suite identifiable. Que ce soient certaines lignes mélodiques qui sont encrées dans un certain style, une manière d'écrire qui leur est propre, ou la voix si particulière de Bloom qui reste toujours efficace malgré le poids des ans, on sait tout de suite que l'on a affaire avec le BÖC et que le BÖC ne vieillit pas vraiment/ Il fait sa musique avec les moyens actuels et s'en fout comme de l'an 40 de sonner parfois daté avec des claviers qui rappellent l'orgue Hammond, un héritage purement venu des '70 et qui s'insère parfaitement dans les schémas mélodiques, comme sur On Step Ahead Of The Devil.

Curse Of The Hidden Mirror a pas mal de relents rock'n'roll et groove bien. Il est de fait plus posé que son grand frère et on ne le lui reprochera pas. Blue Öyster a parfois eu du mal à se succéder à lui-même (on a vu le plantage qu'a été The Revölution By Night après un Fire Of Unknown Origin de toute beauté), il s'avance parfois dans des contrées plus soft, plus légères, sans pour autant se manquer. Agents Of Fortune reste l'un des meilleurs exemples, le plus direct, celui qui s'impose de lui-même. Curse... est un peu dans cette optique, mais il lui manque un titre fort, à l'instar de (Don't Fear) The Reaper pour réellement exploser. Le genre de titre que l'on réussi une fois et que l'on peut juste espérer recopier au mieux... Et certains morceaux se cassant méchamment les dents (Pocket, Stone Of Love[/i]...) l'album ne peut compter sur les forces individuelles des autres titres pour redresser fièrement le cap (Eye Of The Hurricane, Out Of The Darkness, Dance Of Stilts...).

Les musiciens prennent aussi leur temps pour produire des chansons plus longues, qui leur permettent de poser des ambiances intéressantes, parfois sombres, ou à contrario lumineuses, où la basse vient claquer de façon bien funky... Les soli sont quant à eux, toujours gorgés de feeling, même quarante ans après les débuts du groupe. Et ça, franchement, ça fait plaisir. Bien sûr, ils ne sont pas longs, ils ne vont pas rivaliser de technique avec ceux de Steve Vai par exemple, mais ils sont juste bien comme il faut pour ce genre de musique.

Blue Öyster Cult est passé à côté d'un album qui aurait pu être magistral et qui aurait été un pied de nez gigantesque à tous ceux qui les avaient déjà enterrés. Malheureusement, Curse Of The Hidden Mirror est juste un très bon disque et pour un groupe de dinosaures comme le BÖC, ce n'est pas suffisant pour que la presse spécialisé leur laisse beaucoup de place. Bref, les fans seront comblés, les néophytes se feront rares en revanche. Mais le Culte de l'Huître Bleue est loin de s'achever...



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Curse Of The Hidden Mirror - Infos

Voir la discographie de Blue Öyster Cult
Infos de Curse Of The Hidden Mirror

Sortie : 5 juin 2001
Genre : Hard Rock
Label : CMC
Playlist :
1. Dance On Stilts (6:05)à écouter en premier
2. Showtime (4:38)à écouter en premier
3. The Old Gods Return (4:36)à écouter en premier
4. Pocket (4:15)
5. One Step Ahead Of The Devil (4:16)culte !culte !
6. I Just Like To Be Bad (3:54)
7. Here Comes That Feeling (3:21)
8. Out Of The Darkness (5:06)à écouter en premier
9. Stone Of Love (5:49)
10. Eye Of The Hurricane (4:40)culte !culte !
11. Good To Feel Hungry (4:12)à écouter en premier
écouter : Ecouter l'album



Blue Öyster Cult

Blue Öyster Cult
Blue Öyster Cult
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Concerts:
Rapports de concerts:

Queen
Queen
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Concerts:
Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: