Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Dead Crown

Chronique de Dead Crown

Dead Crown  - Dead Crown (Demo)

Tolkien une nouvelle fois mis en musique...



Des one-man band français, il y en a peu. Mais quand on fouille un peu, on peut tout de même en trouver. La preuve avec Dead Crown. Cette entité, menée de main de maître par l'unique membre Fausto depuis sa création en 2009, évolue dans un Black-Metal Ambiant et Épique, rappelant fortement les travaux des Summoning et autres Burzum, sans en être forcément une pâle copie.
Le capitaine de ce vaisseau abyssal n'a pas attendu bien longtemps avant de proposer sa première démo Dead Crown, en décembre 2009, réunissant cinq pièces épiques, sombres et mélodiques.


Si je parlais précédemment des influences de notre cher Fausto, c'est avant tout parce qu'elles sont aisément identifiables. Dès le premier coup d'œil, on sent bien que Dead Crown s'autorise une certaine affiliation avec les légendaires Summoning. Un simple paysage forestiers, digne des plus belles images de Tolkien, plante un décor fidèle au contenu. Les atmosphères seront présentes, c'est certain.

Pour ce qui est d'incorporer un aspect épique, il faut bien reconnaître que Dead Crown y parvient facilement. Débutant sur un "Lord of Chaos" aux sons d'un chant de bataille, cette démo plonge l'auditeur dans une ambiance à la fois aérienne et sombre. Les cinq compositions de ce Dead Crown dévoilent un minimalisme assumé, parfaitement mis en scène par des claviers proéminents et une batterie lointaine, résonnante et paradoxalement plutôt puissante.
L'impact des morceaux comme "La Marche des Ombres", "Dead Man Hand" ou "Eternity" est tel que Dead Crown parvient à faire voyager l'auditeur, justement à la manière d'un Summoning inspiré. Le tout est cependant plus sombre que les autrichiens, ce qui confère à cette démo une approche bien plus noire du style.

Bien que la musique de Dead Crown peut sembler répétitive de prime abord, Fausto ose varier la construction de sa musique sur "Ad Vitam Aeternam", qui se révèle être LA pièce ultime de cette démo. En effet, ce morceau exploite des mélodies enchanteresses et des vocaux sombres et profonds qui auront tôt fait de planter un décor épique à la Tolkien. Un résultat édifiant, vraiment, qui aurait mérité d'être plus poussé sur l'ensemble de la démo.
La suite de Dead Crown laisse libre cours aux pérégrinations musicales de son auteur: "La Marche des Ombres" avec ses guitares grésillantes, ses chœurs profonds et sa sombre atmosphère, "Dead Man Hand", très proche de Summoning avec sa batterie lente et son chant caractéristique, et "Eternity", probablement la pièce la plus ambiante de Dead Crown, qui s'affilie aux travaux de Nortt et même Vinterriket par son atmosphère cristalline.

La production de cette démo, également réalisée par Fausto en véritable maître à penser du projet, semble très minimaliste, même si elle met un point d'honneur à favoriser les claviers. Le résultat colle parfaitement aux attentes du style pour appuyer ce côté atmosphérique qui ressort tant des compositions de Dead Crown.


Au final, une première démo intéressante, qui lance Dead Crown dans le bain du Black underground français. Bien que très proche des ses influences, Fausto insuffle à cette démo une aura particulièrement sombre et planante, à l'image de l'excellent "Ad Vitam Aeternam". L'auditeur sera ainsi facilement transporté dans les immenses plaines bordées de forêts enneigées qui imagent la musique de Dead Crown.
Un bon début donc, espérons seulement qu'à l'avenir Dead Crown saura s'éloigner de ses influences.

(0) Modifier l'article
par kumelia, le 28 février 2010
Voir toutes les chroniques de kumelia


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Ahah ! Il a quand même eu 20/20 chez SoM ! Comment peut-on mettre 20 à un disque ?
Sinon au passage, ouais, c'est vraiment pas mal, bien foutu.

jeu. 4 mars 10- 23:24  
Ha ouais c'est vrai! Faut pas faire attention, les ultra-fans sont prêts à mettre 20, rien que pour faire monter la moyenne de l'album...
Sinon, merci de ton avis Pit!

ven. 5 mars 10- 00:02  


Dead Crown - Infos

Voir la discographie de Dead Crown
Infos de Dead Crown
acheter sur Amazon
Sortie : décembre 2009
Genre : Black Ambiant Et Epique
Label : Autoproduction
Demo

Playlist :
1. Lord of Chaos (05:55)à écouter en premier
2. Ad Vitam Aeternam (04:25)culte !culte !
3. La Marche des Ombres (04:35)
4. Dead Man Hand (04:23)à écouter en premier
5. Eternity (03:56)
écouter : Ecouter l'album



Dead Crown

Albums chroniqués :
Chronique de Frozen Blood
Frozen Blood
2011

Chronique de Dead Crown
Dead Crown
2009

Dead Crown
Dead Crown
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : France




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Oath Bound
Oath Bound
2006

Chronique de Let Mortal Heroes Sing Your Fame
Let Mortal Heroes Sing Your Fame
2001

Summoning
Summoning
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Autriche


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Nattetale
Nattetale
1997

Nortt
Nortt
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Black Metal
Origine : Danemark


Albums chroniqués :
Chronique de Lichtschleier
Lichtschleier
2006

Vinterriket
Vinterriket
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Allemagne