Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Since the day it all came down

Chronique de Since the day it all came down

Insomnium  - Since the day it all came down (Album)

Insomnium revient à la charge!



En 2004, soit deux années après un In the Halls of Awaiting mitigé, les finlandais d'Insomnium reviennent avec leur second album, le bien nommé Since the Day it All Came Down. Sans vraiment faire de bruit par chez nous, ce opus a pourtant lancé pour de bon le son Insomnium que l'on connaît aujourd'hui.
Allons, fermez les yeux et laissez-vous entraîner dans l'univers Since the Day it All Came Down...


Et quoi de mieux qu'une intro aussi ambiante que "Nocturne" pour démarrer ce voyage? Un piano inspiré, des violons, le son de la pluie et une fine couche de claviers pour débuter en douceur avant de rentrer dans le vif du sujet avec l'arrivée des grattes sur "The Day it All Came Down", véritable brulot s'il en est. La machine semble être lancé, le duo des six cordes plantent un décor mélodique bourré de leads alors que Niilo use de ses growls, toujours dans une certaine maîtrise.

Une telle entrée en matière présage de très bonnes choses. En effet, en l'espace de deux années, Insomnium a pour ainsi dire bouffé du lion et sacrément gagné en maturité. Le résultat? Les morceaux gagnent en crédibilité, possèdent une réelle âme et font mouche pour la plupart ("Daughter of the Moon", "Bereavement", "Under the Plaintive Sky"...). L'alliance de parties dites extrêmes (grosses guitares, chant guttural et rythmique soutenue) avec d'autres plus ambiantes (guitares acoustiques, chant murmuré) permet à la musique jouée ici d'écarter tout ennui, et rien que pour ça Insomnium a marqué un véritable virage dans sa carrière.

Paradoxalement, si Since the Day it All Came Down s'avère être une véritable petite bombe de Death-Mélodique scandinave, l'auditeur aura parfois la sensation de se retrouver devant des compositions fades, manquant de ce petit quelque chose qui fait la réussite de "The Day it All Came Down" ou "Death Walked the Earth". Pour preuve, "Closing Words" ou "Disangagement". Heureusement, dans l'ensemble l'opus passe bien et il y a de grandes chances qu'il devienne le disque de chevet de plusieurs auditeurs...


Avec ce second opus, Insomnium semble avoir travaillé sa musique pour l'élever à un niveau nettement supérieur par rapport à ses débuts. Ainsi, les compositions gagnent en potentiel accrocheur, notamment par l'utilisation de mélodies enchanteresses baignées d'un soupçon mélancolique. Le rendu est une nouvelle fois parfaitement à la hauteur, les musiciens réalisent chacun une prestation honorable et cela contribue vraiment à la réussite de Since the Day it All Came Down.
Il manque cependant un poil d'homogénéité entre les tubes ("Daughter of the Moon", "Under the Plaintive Sky", "Death Walked the Earth" ou bien sûr "The Day it All Came Down") et les autres titres, mais dans l'ensemble, cet opus est une réelle bonne surprise!



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Since the day it all came down - Infos

Voir la discographie de Insomnium
Infos de Since the day it all came down
acheter sur Amazon
Sortie : 2004
Genre : Death Metal Melodique
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Nocturne (1:58)listenparoles de Nocturne
2. The Day It All Came Down (4:56)culte !culte !paroles de The Day It All Came Down
3. Daughter of the Moon (6:10)culte !culte !paroles de Daughter of the Moon
4. The Moment of Reckoning (5:46)à écouter en premierparoles de The Moment of Reckoning
5. Bereavement (4:16)culte !culte !paroles de Bereavement
6. Under the Plaintive Sky (4:10)à écouter en premierparoles de Under the Plaintive Sky
7. Resonance (2:30)listenparoles de Resonance
8. Death Walked the Earth (5:09)à écouter en premierparoles de Death Walked the Earth
9. Disengagement (8:39)à écouter en premierparoles de Disengagement
10. Closing Words (4:26)à écouter en premierparoles de Closing Words
11. Song of the Forlorn Son (5:45)culte !culte !paroles de Song of the Forlorn Son
écouter : Ecouter l'album

Insomnium

Insomnium
Insomnium
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Circle
Circle
2013

Chronique de The Beginning of Times
The Beginning of Times
2011

Chronique de Skyforger
Skyforger
2009

Chronique de Chapters
Chapters
2003

Amorphis
Amorphis
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Enter My Silence
Enter My Silence
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande


Albums chroniqués :
Chronique de Beyond
Beyond
2013

Chronique de New World Shadows
New World Shadows
2011

Chronique de The Redshift
The Redshift
2008

Omnium Gatherum
Omnium Gatherum
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Concerts:
Rapports de concerts:

Sonic Syndicate
Sonic Syndicate
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Children of Bodom
Children of Bodom
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Amon Amarth
Amon Amarth
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Doomsday Machine
Doomsday Machine
2005

Chronique de Black Earth
Black Earth
1996

Arch Enemy
Arch Enemy
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: