Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Maiestrit

Chronique de Maiestrit

Negură Bunget  - Maiestrit (Album)

Entre passé et présent



Les Roumains de Negură Bunget ont indéniablement marqué un page dans l'histoire du Metal de leur pays. Depuis leurs débuts, ils n’ont cessé de nous impressionner avec leur Black Metal expérimental, progressif et atmosphérique.
Et si leur interprétation du Black Metal est encore très personnelle aujourd’hui, ils jouissent d’une petite renommée plutôt bénéfique auprès des fans et des amateurs.

Maiestrit est une sorte de nouvel album pour le groupe. Oui, une sorte parce qu’en réalité, il s’agit d’une réinterprétation de Maiastru Sfetnic, 10 ans après. Maiastru Sfetnic était en effet une véritable pièce de Black Metal, sombre, malsain, cru, etc. Il possédait tout de même la patte de Negură Bunget tel que nous le connaissons aujourd’hui, mais il est vrai qu’il montre un groupe hargneux, et vicieux.
Au fil du temps, Negură Bunget a su peaufiner son art. Il a su agrémenter sa musique avec des instruments Folk qui se fondent à la perfection dans les paysages épiques dessinés par les roumains.

Et si Maiastru Sfetnic avait été écrit aujourd’hui ? Ca aurait donné quoi ? Et bien, ça aurait donné Maiestrit tout simplement.
Eh oui, Maiestrit s’impose immanquablement comme la nouvelle pièce de la discographie du groupe, un pont entre le passé et le présent, une rétrospective au gout d’idylle.

On retrouve avec ce nouvel opus un exercice peu évident, mais le rendu final sera largement à la hauteur de nos espérances.
Les fans de la première heure crieront sans doute au massacre, mais on a tout de même bien l’impression d’écouter deux disques bien différents.
On sent un groupe très mature qui incorpore avec magie et discrétion les éléments du Negură Bunget actuel pour en faire ressortir un Black Metal atmosphérique, non dénié de passages frissonnants. Ainsi, on retrouvera une version bien étoffée du premier album que les roumains ont transformé en voyage rétrospectif.
Ce voyage rétrospectif est aussi un voyage dans des mondes à la fois obscures et envoutants.
Les ambiances sont travaillées à merveille et chaque instrument est en parfaite harmonie avec l’autre. La musique de Negură Bunget forme un tout, un tout indissociable qui lui apporte toute sa richesse et sa complexité. Et c'est sans compter les passages acoustiques qui parsèment l'album et qui lui donnent une dimension si particulière.
On notera des titres magnifiques comme Bruiestru qui ne sont autres que des appels à l'évasion.

Il ne sera pas rare de se laisser aller à rêver, tout en étant rappelé à l’ordre par ces éléments si haineux qui proviennent directement des racines Black du groupe à ses débuts. On pourra évidemment faire le rapprochement avec Drudkh lors de passages ‘slow Black’ pesants, lourd mais terriblement efficaces et enchanteurs.
La facilité déconcertante avec la quelle Negură Bunget allie les passages si doux des instruments acoustiques avec les passages agressifs du Black Metal restera un mystère qui ne devra être percé pour conserver son aura. Mais quand même, ça a de qui impressionner... On reconnait bien là tout le talent dont fait preuve le groupe depuis ses débuts, une réputation qui n'est pas volée mais bel et bien méritée !

Avec cet exercice de la réinterprétation, Negură Bunget ne s’attaque pas à une chose facile. Et pourtant, il arrive à redonner un coup de jeune à un album vieux de 10 ans, et ainsi, l’intégrer efficacement à sa discographie. On retrouvera tous les éléments du Negură Bunget actuel, avec bien sûr les éléments plus Black des débuts. Ainsi, Negură Bunget nous présente un album totalement différent et majestueux. On regrettera juste une tendance à s éterniser sur quelques titres, mais au vue du travail effectué, cela reste un détail.
Une fois de plus, des roumains prouvent que la scène de l’Est n’est pas dénuée d’intérêt. Chapeau bas.

(2) Modifier l'article
par Pit, le 7 mars 2010
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 3 commentaires précédents
Je suis tout à fait d'accord. Leur musique est assez spéciale et parfois très décousue. Mais les atmosphères planantes, les passages acoustiques etc. sont vraiment délicieux quand on rentre bien dedans. J'avoue avoir eu un peu de mal aussi au début avec ce groupe, pourtant, je reconnaissais que les compos étaient très travaillées.
mer. 10 mars 10- 11:41  
Oui tu as raison, certains passages sont très réussi. Ce groupe a en tous cas le mérite de proposer une musique singulière et riche, remplie de moments intimistes qui invitent à l'introspection. Je viens de me réécouter 'n Crugu Bradului, et c'est vrai que ce disque ne me laisse pas indifférent. Il faudra que je me penche mieux sur Maiestrit, peut être qu'il y aura un déclic.
mer. 10 mars 10- 13:25  
Je ne saurais dire si c'est le meilleur de la discographie, mais en tout cas, il fait très bien le pont entre le passé bien Black et le présent plus atmosphérique et acoustique. Et le fait de réinterpréter sa propre musique n'est pas quelque chose de facile à mon avis. Le résultat est donc très bon.
mer. 10 mars 10- 13:49  


Maiestrit - Infos

Voir la discographie de Negură Bunget
Infos de Maiestrit

Sortie : 15 mars 2010
Genre : Prog Black Metal Atmo/Ambiant
Label : Prophecy Productions
Playlist :
1. Vremea Locului Sortit (07:38)
2. In-zvicnirea Apusului (12:03)
3. A-vint In Abis (06:14)
4. Al Locului (10:26)
5. Bruiestru (09:45)
6. Plecaciunea Mortii (11:12)
7. A-vint In Abis (acoustic version) (08:22)
8. Plecaciunea Mortii (acoustic version) (09:45)
écouter : Ecouter l'album



Negură Bunget

Albums chroniqués :
Chronique de Maiestrit
Maiestrit
2010

Negură Bunget
Negură Bunget
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Black Metal
Origine : Roumanie

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Fall of Icons
Fall of Icons
2010

Chronique de Closure
Closure
2008

Chronique de The Forlorn
The Forlorn
2006

Ikuinen Kaamos
Ikuinen Kaamos
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Black Metal
Origine : Finlande


Albums chroniqués :
Chronique de Das Seelenbrechen
Das Seelenbrechen
2013

Chronique de After
After
2010

Ihsahn
Ihsahn
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Metal Progressif
Origine : Norvège

Rapports de concerts:


Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège