Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Alive

Chronique de Alive

Meshuggah  - Alive (Album Live)

Decomposition Process



Entrons dans un monde sans vie, où le néant s’apparente à une lueur néfaste et torturante. Meshuggah s’identifie à une schizophrénie que peu peuvent se venter de faire partie. Proposant toujours plus fort dans l’incompréhension, l’hydre à cinq têtes a prouvé en 2008 et son Obzen qu’ils n’étaient pas encore morts, ceux malgré cette discrétion.

Les tarés ont toujours su rester eux-mêmes, malgré les demandes des fans, vis-à-vis de leur musique. Beaucoup d’ingrédients font du groupe suédois un modèle d’innovation et de folie, cela dû à un travail de titan sur la composition instrumentale. L’atmosphère lugubre, froide et arrogante où nous emmènes les mecs d’Umeå provient des bas fonds, des entrailles sombres et délirantes.

Qui aurait-pu croire que 20 ans après l’expérimental, mais prometteur, Psykisk Testbild que Meshuggah serait encore là ?
Acharné et persévérant, la passion de ces suédois leur a permit de franchir un cap dans l’expérimental métallique. Devenu des pionniers en la matière, la venue d’Alive est là pour se poser la question suivante : Est-ce que Meshuggah a plus d’impact en live ?
Ce qu’on pourrait déjà reprocher à ce produit, c’est le nombre de piste. Contrairement à la version DVD où la set list contient une vingtaine de chansons, le disque, lui, n’en contient que douze. Maigre satisfaction pour celles et ceux qui se sont procurés la bête.

Les morceaux ont été sélectionnés suivant les différents concerts que la machine suédoise a effectués depuis la sortie d’ObZen. On se retrouve propulsé à Tokyo, où la popularité n’est plus à faire, ainsi qu’en terre canadienne, à Montréal et à Toronto. La bande à Jens Kidman a parcouru le monde entier pour répandre un monde à leur image : dégradé et chaotique.

Il est certain qu’avec une musique de ce genre, la communication entre le public et le groupe se fait de manière cérébrale. De Rational Gaze en passant par Straws Pulled At Random, la lobotomie jouissive auquel on assiste impuissant pulvérise tout sur son passage. Thomas Haake n’a pas oublié d’être un modèle d’acharnement derrière sa batterie, Fredrik Thordendal est psychotique, effrayant et orchestrant cliniquement son monstre à 8 cordes aux côtés du gigantesque batteur.

Impossible d’inclure Meshuggah dans un moule précis, son œuvre est trop impénétrable pour être limité dans un bac. La sphère mentale des tarés nous remballe la tronche dans un monde totalement nouveau, au ton négative.

Les suédois sont définitivement des mecs talentueux. Le final du disque, Bleed, est là pour terminer en beauté et démonte l’étendu du potentiel des musiciens de ce groupe. Inquiétant et unique en son genre, cela depuis plus de vingt années, Meshuggah fait parti de ceux dont seul la médiocrité insulte. Un braquage sensoriel complètement déroutant, affligeant des coups dans la face imprégnant dans une atmosphère tordue et finement mis en scène.

Un live décomposé qui plaira aux puristes, mais qui pourrait former les novices à l’industrie suédoise.

(0) Modifier l'article
par Choko, le 6 février 2010
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Le CD me semble être une version volontairement light du DVD, il est là juste pour donner envie d'avoir le DVD! Bref, le CD comme le DVD est une totale réussite tant pour la réalisation que pour le choix des morceaux. Live culte, Meshuggah = dieux ! Inclinez vous !
dim. 21 mars 10- 23:14  
Petit clin d'oeuil sympa à l'affiche du film Alien. En effet, la typo de "Alive" est la même que "Alien", la tête de Jens Kidman a la couleur et la forme de l'oeuf d'alien, on retrouve la même lueur verte sur la couverture et sur l'affiche, et la phrase "In space .." est quasiment la même ^^
mer. 7 avril 10- 09:03  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Alive - Infos

Voir la discographie de Meshuggah
Infos de Alive
acheter sur Amazon
Sortie : 5 février 2010
Genre : Metal
Album Live

Playlist :
1. Perpetual Black Second
2. Electric Red
3. Rational Gaze
4. Pravus
5. Lethargica
6. Combustion
7. Straws Pulled At Random
8. New Millenium Cyanide Christ
9. Stengah
10. The Mouth Licking What You've Bled
11. Humiliative
12. Bleed
écouter : Ecouter l'album

Meshuggah

Albums chroniqués :
Chronique de The Violent Sleep Of Reason
The Violent Sleep Of Reason
2016

Chronique de Alive
Alive
2010

Chronique de ObZen
ObZen
2008

Chronique de Catch 33
Catch 33
2005

Meshuggah
Meshuggah
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Plagiarism
Plagiarism
2006

The Dillinger Escape Plan
The Dillinger Escape Plan
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Avant-garde metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Popeye le Road
Popeye le Road
1988

Chronique de Titan
Titan
1986

Titan
Titan
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Heavy Metal
Origine : France


Celtic Frost
Celtic Frost
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suisse


Faith No More
Faith No More
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Avant-garde metal
Origine : États-Unis


Devin Townsend Project
Devin Townsend Project
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Avant-garde metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sideshow Symphonies
Sideshow Symphonies
2005

Chronique de La Masquerade Infernale
La Masquerade Infernale
1997

Arcturus
Arcturus
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Unexpect
Unexpect
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Avant-garde metal
Origine : Canada

Rapports de concerts: