Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Tuonela

Chronique de Tuonela

Amorphis  - Tuonela (Album)

 7 
10

En route pour l'Hadès



Tuonela, un nom bien étrange pour désigner le Royaume des Morts des légendes finlandaises, dont la plupart sont relevés dans le Kanteletar, un recueil de poèmes épiques liés à cette contrée nordique. L'équivalent de l'Hadès des Grecs en quelque sorte. On était alors légitimement en droit de s'attendre à une oeuvre noire et profonde, comme les grottes dans lesquelles disparait le Styx (qui coule à l'envers...). Et en fait, il n'en est rien. Amorphis poursuit sa mue entamée sur l'excellent Elegy trois ans plus tôt, mais de manière radicale.

Ceux qui trouvaient la musique plaisante mais ne pouvait s'accommoder des voix death qui étaient encore très nombreuses peuvent sans problème se risquer sur cette galette à la pochette d'une douceur funèbre. Le style s'est encore affiné, les orientations '70 sont de plus en plus présentes, avec une touche folk bienvenue sur presque chaque titre, qui prend le temps de se développer même si l'on commence à remarquer qu'Amorphis use souvent de la même structure pour introduire un titre, quelques arpèges aux sonorités étranges, un peu orientales, qui laissent place à un riff plus musclé. Les plus réticent aux death pourront passer le début de Greed, dernier morceau à œuvrer quelque peu dans cette voie, comme une réminiscence de Elegy, en plus soft, et surtout, très planant.

Tuonela est une avancée notoire dans le son, avec des relents plus progs chez certaines compositions. On se souvient alors que le groupe avait déjà repris Levitation de Hawkwind sur leur précédent EP, mais on était loin de se douter que cela se répercuterait également sur la musique d'Amorphis. On notera de temps en temps l'intervention d'un saxophone, encore un peu timide, qui vient apporter une touche étrangement mélancolique sur certains titres, dont un Tuonela délicat et si déprimant. Mais ce disque, c'est surtout l'occasion pour Pasi Koskinen de s'affirmer comme un très bon chanteur... de studio, ses prestations scéniques dépendant souvent de son taux d'ébriété... Son chant est agréable, assez expressif et il se sent particulièrement à l'aise sur les titres les plus enlevés ou ceux qui lui permettent de sortir le grand jeu, comme sur Divinity par exemple. Son approche mélodique est également agréable sur les morceaux posés qui demandent de la délicatesse, même s'il manque encore un peu de finesse dans cet exercice.

Cependant, cet album souffre de quelques longueurs et de certaines redites qui le rend assez linéaire. Autant sur les disques précédents les qualités stylistiques étaient variées, parfois luxuriante au sein d'un même opus, autant ici le groupe semble se reposer sur quelques acquis et peine à se renouveler, à apporter des idées neuves. Alors oui, ça sonne folk, les influences très '70 sont sympathiques, mais par moment, on a l'impression qu'Amorphis embraye sur le pilotage automatique pour pallier à un manque d'inspiration. Rien de bien méchant, mais rien qui empêche malheureusement ce Tuonela de s'essouffler sur la longueur.

Amorphis fait un pas de géant du point de vue du style. Difficile de croire que c'est le même groupe qui est responsable du massif Tales From The Thousand Lakes quatre ans plus tôt. Cependant, le groupe commence à clairement afficher ses limites et aura du mal par la suite à se renouveler. Tuonela reste un très bon disque, plutôt idéal pour découvrir le groupe dans sa facette la plus accessible. Mais on a connu voyage au royaume des morts plus angoissant.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Tuonela - Infos

Voir la discographie de Amorphis
Infos de Tuonela
acheter sur Amazon
Sortie : 29 mars 1999
Genre : Metal
Label : Nuclear Blast
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. The Way (04:35)à écouter en premierparoles de The Way
2. Morning Star (03:32)à écouter en premierparoles de Morning Star
3. Nightfall (03:53)paroles de Nightfall
4. Tuonela (04:32)à écouter en premierparoles de Tuonela
5. Greed (04:18)à écouter en premierparoles de Greed
6. Divinity (04:56)culte !culte !paroles de Divinity
7. Shining (04:25)paroles de Shining
8. Withered (05:44)paroles de Withered
9. Rusty Moon (04:55)paroles de Rusty Moon
10. Summer's End (05:38)à écouter en premierparoles de Summer's End
écouter : Ecouter l'album

Amorphis

Albums chroniqués :
Chronique de Circle
Circle
2013

Chronique de The Beginning Of Times
The Beginning Of Times
2011

Chronique de Skyforger
Skyforger
2009

Chronique de Chapters
Chapters
2003

Amorphis
Amorphis
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Hawkwind
Hawkwind
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Vol. 3: (The Subliminal Verses)
Vol. 3: (The Subliminal Verses)
2004

Chronique de Iowa
Iowa
2001

Chronique de Slipknot
Slipknot
1999

Slipknot
Slipknot
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de VII: Sturm Und Drang
VII: Sturm Und Drang
2015

Chronique de Wrath
Wrath
2009

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Lamb Of God
Lamb Of God
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Objectif : Thunes
Objectif : Thunes
2008

Chronique de Objectif : Thunes
Objectif : Thunes
2008

Ultra Vomit
Ultra Vomit
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Catharsis
Catharsis
2018

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de Elegies
Elegies
2005

Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Marilyn Manson
Marilyn Manson
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dagoba
Dagoba
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : France

Rapports de concerts: