Retour  l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Septembre et ses dernières pensées

Chronique de Septembre et ses dernières pensées

Les Discrets  - Septembre et ses dernières pensées (Album)

Pensées apaisantes



Si un groupe porte bien son nom, c’est évidemment Les Discrets ! Existant depuis un bon petit moment, le groupe évolue, se cache et reste tapi dans l’ombre. Mais malheureusement pour lui, avec une musique si belle et émotionnelle, la bande à Fursy sera bien obligée de sortir au grand jour à un moment ou à un autre. Si le split avec Alcest est resté plutôt confidentiel car très limité, ce premier album de la part de nos français, Septembre Et Ses Dernières Pensées risque bien de les propulser sur le devant d’une scène qui est encore réservée à quelques initiés.

Loin des matraquages musicaux habituels du Metal, Les Discrets proposent une musique qui appartient au domaine du rêve et du recueillement.
On avait eu la chance d’avoir un petit avant-goût lors du split avec Alcest, et depuis, on était impatient de se replonger plus en profondeur dans ce monde loin de toute modernité, plein de quiétude, qui était dépeint par le groupe avec un talent hors du commun.
Alors bien sûr, le rapprochement avec le grand frère Alcest est presque inévitable, mais on sent que Les Discrets essayent de créer leur propre univers, et ils y parviennent !
Du début à la fin, on sera transporté par des mélodies pures, éthérées et douces. Chaque note résonne comme le fond d’un rêve, quelque chose d’imperceptible, d’irréel mais qui interpelle l’oreille. Un son que l’on ne voudrait jamais voir s’en aller.
Et c’est ce monde idyllique à la délicieuse odeur de nature, une odeur qui nous est presque inconnue aujourd’hui, qui se dégage de cet opus. Ce monde à la fois céleste et enchanteur est retranscrit avec des émotions fortes. Parfois, on aurait presque envie de pleurer face à la beauté innocente de la musique de Les Discrets. Les larmes nous viennent facilement si l’on prend le temps de se poser, de contempler ces paysages magiques et dénués de toute impureté.

Avec un Post-Rock légèrement influencé par le Metal, Les Discrets n’hésitent pas à incorporer des éléments plus venus du Shoegaze pour en faire ressortir une musique pleine de sensations. Le chant, qui apparaît bien souvent en retrait, vient augmenter ces impressions de rêve, ces impressions de ‘sacré’. Il est planant, onirique et séraphique.
Ce qui distingue inévitablement Les Discrets des autres groupes, c’est évidemment son approche si personnelle de la musique. Car les éléments acoustiques ont bien sûr une place très cohérente ici et ils s’intègrent à merveille dans l’univers innocent du groupe.

Avec Septembre Et Ses Dernières Pensées, Les Discrets nous livrent un disque harmonieux, rêveur et planant. Il fait bon d’entendre ce genre de musique dans un monde où les uns copient sans cesse sur les autres, au risque de scléroser la scène Metal. Avec Les Discrets, on sera transporté loin, très loin, et la redescente dans le monde réel sera terrible. Il ne restera qu’une solution : se replonger dans l’œuvre du groupe !

(0) Modifier l'article
par Pit, le 9 mars 2010
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Cet album est vraiment superbe, toutes les compositions sont fouillées et riches en émotions. On se croit véritablement perdu dans des songes fantastiques. Le chant lasse vers la fin cependant, on dirait celui d'Indochine en moins insupportable heureusement. 8.5/10, une surprise majeure.
lun. 26 avril 10- 21:25  
Ah ça oui ! Vraiment un groupe à suivre de près ! Et comme en témoigne la note, je l'ai trouvé meilleur que le dernier Alcest (qui est pourtant très bon lui aussi)
lun. 26 avril 10- 21:54  


Septembre et ses dernières pensées - Infos

Voir la discographie de Les Discrets
Infos de Septembre et ses dernières pensées

Sortie : 29 mars 2010
Genre : Post-Metal / Ethereal Post-Punk / Shoegaze
Label : Prophecy Productions
Playlist :
1. L'envol des corbeaux (01:26)
2. L'échappée (04:03)
3. Les feuilles de l'olivier (04:36)
4. Song for mountains (05:58)culte !culte !
5. Sur les quais (03:03)
6. Effet de nuit (05:54)
7. Septembre et ses dernières pensées (02:28)
8. Chanson d'automne (07:39)
9. Svipdagr & Freyja (03:58)
10. Une matinée d'hiver (04:06)
écouter : Ecouter l'album



Les Discrets

Les Discrets
Les Discrets
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Avant-garde metal
Origine : France




Groupes en rapport


Alcest
Alcest
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Avant-garde metal
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Amesoeurs
Amesoeurs
2009

Amesoeurs
Amesoeurs
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Avant-garde metal
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Ashes Against the Grain
Ashes Against the Grain
2006

Chronique de The Mantle
The Mantle
2002

Agalloch
Agalloch
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Pagan/Folk
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de The Violent Sleep Of Reason
The Violent Sleep Of Reason
2016

Chronique de Alive
Alive
2010

Chronique de ObZen
ObZen
2008

Chronique de Catch 33
Catch 33
2005

Meshuggah
Meshuggah
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Celtic Frost
Celtic Frost
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suisse


Faith No More
Faith No More
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Avant-garde metal
Origine : États-Unis


Devin Townsend Project
Devin Townsend Project
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Avant-garde metal
Origine : Canada

Rapports de concerts: