Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Razorblade Romance

Chronique de Razorblade Romance

HIM  - Razorblade Romance (Album)

Ceux que veulent les femmes...



... Ville Valo l'a parfaitement compris.

C'est bien gentil de faire ce genre de pochette aguicheuse avec la vision du haut d'un tatouage pour émoustiller la gent féminine, aussi faut-il encore assurer derrière. Hors, depuis Greatest Lovesongs Vol. 666, Valo a parfaitement compris au vu des strings ramassés sur scène que ce qui pouvait faire son succès, c'était de jouer sur l'image. La jaquette est donc clinquante plutôt que d'être tranchante. Sans réelle adéquation avec le nom de l'album. Pas de très bon augure avant de se lancer tête bêche dans un disque qui va tout de suite chercher à marquer sa différence avec son grand frère.

En effet, l'ensemble devient déjà plus soft. Là où Greatest Lovesongs Vol. 666 tendaient vers un gothique encore quelque peu metal, cette facette s'efface de plus en plus au profit d'un rock parfois musclé, mais sans réelle puissance, l'univers gothique laissant quant à lui place à des couleurs plus criardes, devenant un pastiche plus qu'un argument. Selon Terry Pratchett, les elfes emploient le Gueule amour (glamour) pour se donner une apparence séduisante auprès des humains. HIM semble utiliser le même principe, cachant des faiblesses sous des paillettes et en appuyant sur cette dénomination Love Metal dont il reste le seul et l'unique représentant (et on a envie de le remercier de rester solitaire).

Le principe est bien simple : avec des morceaux variant selon les versions (certaines contiennent Your Sweet Six Six Six et Wicked Game jouées de façon plus soft), difficile de s'en sortir aussi autant expliquer que le groupe joue sur l'alternance, un morceau typé heavy se voyant toujours succédé par un titre soft, voire par de nombreux titres soft sur la fin. Ici, ce qui pouvait à peu près fonctionner sur le premier album manque singulièrement de gueule. L'explosion n'arrive presque jamais, à part sur quelques refrains (Right Here In My Arms et dans un genre différent, Gone With The Sin). Du coup, Razorblade Romance devient tout simplement mou du genou et pas franchement romantique non plus, trop pop et sautillant pour vraiment se montrer séducteur. Bon, il est rose et il y a Valo sur la pochette, mais ce n'est pas forcément romantique ! L'homme donne parfois l'impression d'ailleurs de jouer sur la corde sensible en employant un chant qu'il voudrait poignant, mais qui est plus pleurnichard qu'autre chose (Join Me In Death) et qui parvient à faire retomber la pression là où il y aurait eu matière à faire mieux avec plus de décence dans l'interprétation.

Malgré tout, encouragé par quelques clips sexy, cet album sera une réussite commerciale. HIM est un groupe qui cible un public particulier et cela se confirme lors des concerts, où le public est principalement féminin et entièrement dévoué à Valo. Réaction machiste de dire que c'est un album destiné à un seul sexe, mais c'est hélas ce qui s'y apparente le plus. Bref, à partir de Razorblade Romance, HIM va devenir une espèce d'ovni de la scène metal, accaparé à plaire à seulement une partie du public, ouvrant certaines portes et ne pouvant que constater que ses fans se détournent pour des groupes qui n'ont pas peur e faire du pied également aux hommes. Et c'est là que la blague devient drôle.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Razorblade Romance - Infos

Voir la discographie de HIM
Infos de Razorblade Romance
acheter sur Amazon
Sortie : 19 décembre 1999
Genre : Rock Metal
Label : BMG
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Your Sweet Six Six Six (3:56)paroles de Your Sweet Six Six Six
2. Poison Girl (3:51)paroles de Poison Girl
3. Join Me in Death (3:36)paroles de Join Me in Death
4. Right Here in My Arms (4:00)à écouter en premierparoles de Right Here in My Arms
5. Bury Me Deep Inside Your Heart (4:15)paroles de Bury Me Deep Inside Your Heart
6. Wicked Game (4:01)paroles de Wicked Game
7. I Love You (Prelude to Tragedy) (3:29)paroles de I Love You (Prelude to Tragedy)
8. Gone With the Sin (4:21)à écouter en premierparoles de Gone With the Sin
9. Razorblade Kiss (4:18)paroles de Razorblade Kiss
10. Resurrection (3:39)paroles de Resurrection
11. Death Is In Love With Us (2:55)paroles de Death Is In Love With Us
12. Heaven Tonight (3:18)paroles de Heaven Tonight
13. Sigillum Diaboli (3:53)paroles de Sigillum Diaboli
14. One Last Time (5:09)paroles de One Last Time
écouter : Ecouter l'album



HIM

HIM
HIM
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:
  • HIM - 30 mars 10 (Montréal)




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de This Is War
This Is War
2009

Chronique de A Beautiful Lie
A Beautiful Lie
2007

Chronique de 30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
2002

30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Alternine
Alternine
2008

Alternine
Alternine
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Rock Metal
Origine : France