Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de We Are The Void

Chronique de We Are The Void

Dark Tranquillity  - We Are The Void (Album)

Chronique de We Are The Void



Dark Tranquility... Tout amateur de Metal à déjà entendu ce nom là, si ce n'est un album !
Parmi les initiateurs du Death Melodique made in Göteborg, Dark Tranquility s'est forgé une réputation incontestable et s'est placé aux côtés des géants de ce genre qu'est le melo-death. Dès leur second album, "The Gallery", les suédois s'étaient imposés. Au rythme d'un album tous les deux ans, ils n'égaleront jamais leur galette de 1995, mais sortiront tout de même de très bonnes choses, comme Damage Done, quelques années plus tard. Bon, mais trêve de cours d'histoire, allons droit au but, car voici la Bête. Les revoilà, en 2010, avec ce nouvel opus pour nos oreilles en manque de mélodies entraînantes et dévastatrices. Surement une des sorties les plus attendues, "We Are The Void" débarque dans les bacs... avec une pochette douteuse. Mais on ne juge pas un album sur une pochette, nom de Diou ! Allez ! Hop ! Dans la chaîne... Chut...! IL commence...

Les premières notes : une mélodie assez simple aux claviers, accompagnée par une batterie... asthénique ? (On regrette déjà le break de début de "The New Build" (Character)). L'album est lancé. La voix est un peu trop (re)travaillée, mais dégage au final une atmosphère qui n'est pas désagréable. L'album débute donc avec la chanson phare : Shadow In Our Blood, qui se voudrait assez sombre, mais sans y arriver totalement. On trouve des sonorités pratiquement "gothic-halloween" de la part du clavier, et des couplets-refrains vraiment trop peu variés. Un peu ennuyeux à la longue, bien que la chanson ne soit pas non plus à jeter.

Le disque est assez homogène, avec un clavier vraiment très présent (un peu trop?) et à l'instar de Shadow in our Blood, foncièrement répétitif. Des mélodies diluées dans un flot assez mal mixées, prennent finalement un aspect très digital, alors que des notes aériennes viennent se greffer par dessus le tout. La production est vraiment trop propre, et pas assez lourde et tranchante comme on l'aime. Une basse pratiquement inexistante suis linéairement les guitares, trop mises en arrière, tandis que la batterie, trop peu puissante, tiens finalement à peu près la route, balançant même par moments de très bonnes choses, pulsant d'un léger delay dans nos tympans.
En résumé : Un album plus que moyen pour du Dark Tranquility, mais plutôt bon si on le mettait en dehors de sa discographie.
Dans ce cas, Dark Tranquility est-il mort ?
Je ne pense pas. Il comporte tout de même son petit lot de bonnes choses, deux ou trois riffs intéressants, des alliages claviers-guitare -pour le moins très souvent ratés- mais qui ont le mérite d'avoir des plans sympathiques, et une voix claire assez réussie.

Le groupe a ici clairement voulu jouer la carte de quelque chose de moderne. Dans la majorité des chansons, on retrouve une sonorité Death-Göteborg, mais avec un type de son très synthétique. Ce qui a de plutôt bons côtés, lorsque c'est bien utilisé, rendant ainsi une allure un peu SF à un Death monotone et mélancolique.

Enfin, quelques chansons sont vraiment de bonne facture, telles que "The Fatalist" ou "Arkhangelsk". Loin d'être des uppercuts, il y a tout de même quelque chose qui se dégage de ces chansons, quelque chose de froid, de pluvieux, d'acide...
We Are The Void pourrait alors être vu (ou entendu) comme une sorte d'album de transition, pas inoubliable, certes, mais annonçant un nouveau disque au niveau du dessus, se démarquant un peu plus des carcans du style de musique dans lequel ils officiaient jusqu'à maintenant, tel le Phœnix renaissant de ses cendres...

En guise de conclusion, je me contenterais de dire que Dark Tranquility est loin d'être au meilleur de sa forme, et bien que leur dernière galette ait certains côtés qui ne soient pas mauvais, elle est surtout mal-finie et très lassante.



Une chro en (8.6/10)
  Afficher / masquer la traduction automatique
  Voir l'article original



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




We Are The Void - Infos

Voir la discographie de Dark Tranquillity
Infos de We Are The Void
acheter sur Amazon
Sortie : 24 février 2010
Genre : Death Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Shadow In Our Blood (03:46)paroles de Shadow In Our Blood
2. Dream Oblivion (03:50)paroles de Dream Oblivion
3. The Fatalist (04:33)paroles de The Fatalist
4. In My Absence (04:47)paroles de In My Absence
5. The Grandest Accusation (04:55)paroles de The Grandest Accusation
6. At The Point Of Ignition (03:53)paroles de At The Point Of Ignition
7. Her Silent Language (03:33)paroles de Her Silent Language
8. Arkhangelsk (03:56)paroles de Arkhangelsk
9. I Am The Void (03:59)paroles de I Am The Void
10. Surface The Infinite (03:50)paroles de Surface The Infinite
11. Iridium (06:43)listenparoles de Iridium
écouter : Ecouter l'album



Dark Tranquillity

Albums chroniqués :
Chronique de Atoma
Atoma
2016

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de Fiction
Fiction
2007

Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de At War with Reality
At War with Reality
2014

Chronique de Slaughter of the Soul
Slaughter of the Soul
1995

At The Gates
At The Gates
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Soilwork
Soilwork
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Built To Last
Built To Last
2016

Chronique de (r)Evolution
(r)Evolution
2014

Chronique de Infected
Infected
2011

Chronique de Renegade
Renegade
2000

Hammerfall
Hammerfall
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Heavy Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Reinkaos
Reinkaos
2006

Chronique de Storm of the Light's Bane
Storm of the Light's Bane
1995

Chronique de The Somberlain
The Somberlain
1993

Dissection
Dissection
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Suède


Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Unseen
Unseen
2011

Chronique de Unseen
Unseen
2011

The Haunted
The Haunted
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Thrash Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Killswitch Engage
Killswitch Engage
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Cannibal Killers Live
Cannibal Killers Live
2008

Chronique de Start A War
Start A War
2005

Chronique de Shadow Zone
Shadow Zone
2003

Chronique de Machine
Machine
2000

Static-X
Static-X
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis