Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Majesty and Decay

Chronique de Majesty and Decay

Immolation  - Majesty and Decay (Album)

L'art majestueux de la décadence



Immolation fait partie de ces groupes de Death Metal américains qui ont toujours su nous surprendre. Alors que des groupes comme Obituary ou Cannibal Corpse arrivent, par un prodigieux tour de passe-passe, à nous démontrer que le Death Américain a encore de beaux jours devant lui, et ce, malgré une stagnation certaine, Immolation, lui, nous le montre en ayant choisi la voie de l’évolution.
Depuis ses débuts, le groupe n’a cessé d’impressionner ! Et en 2005, la grosse claque où le groupe s’est surpassé avec Harnessing Ruin ! Mais l’album d’après, Shadows In The Light, avait botté encore plus de cul ! Un sens imparable de la mélodie, une brutalité bien marquée, une technicité efficace et non démonstrative, bref, certains s’accordent à dire que ce dernier est l’album de la consécration !

Après un tel bijou, autant dire que le successeur de Shadows In The Light était attendu !
Et le voilà qui arrive, tout frais tout beau ! Il arrive…

Mais autant le dire tout de suite, difficile de faire mieux que l’album précédent. Ce nouvel opus ne lui sera pas supérieur, mais il arrivera sans doute à l’égaler…

On sera d’abord frappé par la puissance sonore qui se dégage de ce Majesty And Decay. La batterie est surpuissante, écrasante, imposante, bref, les qualificatifs ne manquent pas ! Les guitares elles aussi sont très travaillées, même si on regrette légèrement les aspects mélodiques qui faisaient la force de Shadows In The Light. Ils sont ici bien présents, mais peut-être moins nombreux et plus discrets. Les éléments techniques sont toujours utilisés à merveille, sans en mettre plein la vue, mais surtout pour renforcer les ambiances grinçantes et distordues : une sorte de marque de fabrique du groupe qui n’hésite pas à puiser dans les aigus pour obtenir des sons frissonnants et morbides.

Une basse omniprésente vient renforcer cette puissance phénoménale. La puissance rappelle d’ailleurs celle des derniers Nile ou Behemoth. Un son massif, percutant. La technologie a aidé à mettre en valeur la musique du groupe sans en corrompre l’essence, ce qui est un bon point !
Le chant, lui aussi fait partie des marques de fabrique du groupe, rien n’a vraiment changé, le chant n’est pas vraiment varié ni riche, mais ce qui est tout de même hallucinant, c’est la manière avec laquelle on savoure ce chant véhément que l’on connaît déjà depuis des lustres, mais celui-là, non, on ne voudrait pas le voir changer. Il nous convient, il fait partie d’Immolation, et on veut le garder.

Sur le précédent opus, on retrouvait bon nombre de hits comme Passion Kill, Hate’s Plague, ou encore The Weight Of Decotion, tandis que sur Majesty And Decay, c’est surtout des morceaux phares qu’il manque.
Mais attention, ceci n’est qu’un détail. Ce nouveau bébé, est un tsunami qui va broyer les oreilles de ses amateurs ! Même si Shadows In The Light s’impose tout de même comme étant un poil supérieur, Majesty And Decay n’en est pas pour autant mauvais, loin de là, c’est une véritable tuerie, et pourquoi pas l’album Death US de l’année !
Immolation montre une fois de plus que la scène amerloque n’est pas prête à se laisser marcher sur les pieds par les suédois !

(1) Modifier l'article
par Pit, le 6 février 2010
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 6 commentaires précédents
Ah oui? Je trouve que ça fait un moment qu'ils avaient pas fait aussi bien.
mer. 3 mars 10- 15:23  
Shadows In Light a vraiment été une énorme claque pour moi. Mélodieux, haineux et vachement rentre-dedans, c'était un délice !
mer. 3 mars 10- 15:31  
Je plussoie!
mer. 3 mars 10- 18:39  


Majesty and Decay - Infos

Voir la discographie de Immolation
Infos de Majesty and Decay
acheter sur Amazon
Sortie : 9 mars 2010
Genre : Death Metal
Label : Nuclear Blast
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Intro (01:19)paroles de Intro
2. The Purge (03:18)paroles de The Purge
3. A Token of Malice (02:41)paroles de A Token of Malice
4. Majesty and Decay (04:29)paroles de Majesty and Decay
5. Divine Code (03:38)paroles de Divine Code
6. In Human Form (04:04)paroles de In Human Form
7. A Glorious Epoch (04:37)paroles de A Glorious Epoch
8. Intro (02:04)paroles de Intro
9. A Thunderous Consequence (03:58)paroles de A Thunderous Consequence
10. The Rapture of Ghosts (05:19)paroles de The Rapture of Ghosts
11. Power and Shame (03:44)paroles de Power and Shame
12. The Comfort of Cowards (05:52)paroles de The Comfort of Cowards
écouter : Ecouter l'album

Immolation

Albums chroniqués :
Chronique de Providence
Providence
2011

Chronique de Majesty and Decay
Majesty and Decay
2010

Chronique de Failures for Gods
Failures for Gods
1999

Immolation
Immolation
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Frozen In Time
Frozen In Time
2005

Chronique de World Demise
World Demise
1994

Chronique de Cause Of Death
Cause Of Death
1990

Chronique de Slowly We Rot
Slowly We Rot
1989

Obituary
Obituary
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Death
Death
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis