Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Wishmaster

Chronique de Wishmaster

Nightwish  - Wishmaster (Album)

 8 
10

Comme si Oceanborn n'aurait été qu'une paranthèse...



Oceanborn aura permis à Nightwish d'être sous les projecteurs à l'échelle européenne, de quoi donner de l'ambition à n'importe quel groupe normalement constitué. Aussi, Tuomas Holopainen peaufine ses nouveaux morceaux et le résultat est ce Wishmaster qui tranche complètement avec Oceanborn.

Si l'opus précédent était très compact et heavy à souhait, Wishmaster se montre bien plus facile d'accès et ce dès le premier morceau, le délicat She's My Sin (dont les paroles ont du être réécrite pour des raisons évidentes à l'origine). Comparé à la puissance d'un Stargazers, on peut être étonné qu'un tel morceau ouvre l'album. Une chose est sûre, le clavier est maître et dirige les opérations. A la guitare, Emppu Vuorinen devient de plus en plus un faire valoir de la musique du claviériste qui affine ici son style, au point où Wishmaster ressemble plus à la suite d'un Angells Fall First qu'à un Oceanborn qui prend des allures de parenthèse stylistique.

Wishmaster est de ce fait bien plus varié. on peut même dire qu'il s'éparpille. Les six premiers morceaux ont une couleur entre le heavy metal d'Oceanborn avec un son plus propre (The Kinslayer, Wanderlust, Wishmaster) et une approche plus light, comme She's My Sin ou Come Cover Me. La voix de Tarja Turunen se place bien, véhicule plus d'émotions que par le passé, elle peut enfin s'exprimer réellement. Là, on est bluffé par l'étendue vocale de la jeune femme. On se rend compte que la marque de fabrique du groupe, au-delà des compositions de Tuomas, c'est elle, elle que l'on mettra toujours en avant. On s'en rend d'autant plus compte sur la ballade Two For Tragedy où sa voix est bien trop puissante pour la musique et le résultat est franchement décevant tandis qu'elle est absolument implacable sur Kinslayer.

La seconde moitié perd énormément en puissance et la plupart des morceaux les moins intéressants y figurent. D'ailleurs, cela deviendra presque une marque de fabrique, cet essoufflement passé la première partie d'un album. Ainsi, Bare Grace Misery et Crownless ne laisseront pas un souvenir impérissable tandis que Deep Silence Complete remonte le niveau grace à une approche émotionnelle plus présente. Dead Boy's Poem, la seconde ballade de l'album, ne répète pas l'erreur de Two For Tragedy et propose une montée en puissance troublante sur sa fin, à donner la chair de poule quand l'ensemble devient de plus en enlevé et que Tarja pousse sa voix. Gros impact émotionnel. Et la version originale de l'album s'achève sur un Fantasmic qui renvoie à la première moitié de l'album, avec un tempo rapide et des variations d'harmonies qui n'ont rien d'hasardeuses. Divisée en trois parties, on navigue entre des envolées passionnées et variations plus mélodiques, jusqu'à l'explosion finale qui achève le disque sur une bonne note.

En définitive, Wishmaster est un album qui a des faiblesses. Le groupe semble se chercher et tourne visiblement le dos à la fougue heavy d'un Oceanborn. Plutôt bon dans l'ensemble, il n'a pas ce côté monolithique et fort et possède un petit ventre mou. Mais avec cet album, Nightwish assoit définitivement sa notoriété et se place comme l'un des chefs de file du metal finlandais.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Wishmaster - Infos

Voir la discographie de Nightwish
Infos de Wishmaster
acheter sur Amazon
Sortie : 29 mai 2000
Genre : Symphonique Lyrique
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. She Is My Sin (04:46)à écouter en premierparoles de She Is My Sin
2. The Kinslayer (03:59)à écouter en premierparoles de The Kinslayer
3. Come Cover Me (04:34)à écouter en premierparoles de Come Cover Me
4. Wanderlust (04:51)paroles de Wanderlust
5. Two For Tragedy (03:50)paroles de Two For Tragedy
6. Wishmaster (04:24)à écouter en premierlistenparoles de Wishmaster
7. Bare Grace Misery (03:41)paroles de Bare Grace Misery
8. Crownless (04:29)paroles de Crownless
9. Deep Silent Complete (03:58)paroles de Deep Silent Complete
10. Dead Boy's Poem (06:47)à écouter en premierparoles de Dead Boy's Poem
11. FantasMic (08:18)à écouter en premierparoles de FantasMic
12. Sleepwalker (bonus)paroles de Sleepwalker (bonus)
écouter : Ecouter l'album



Nightwish

Albums chroniqués :
Chronique de Imaginaerum
Imaginaerum
2011

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Once
Once
2004

Nightwish
Nightwish
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Darkest White
Darkest White
2013

Chronique de Rubicon
Rubicon
2010

Chronique de Beyond The Veil
Beyond The Veil
1999

Chronique de Widow weeds
Widow weeds
1998

Tristania
Tristania
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Gothique Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Last Curtain Call
Last Curtain Call
2011

Chronique de Musique
Musique
2000

Chronique de Aégis
Aégis
1998

Chronique de Aégis
Aégis
1998

Theatre Of Tragedy
Theatre Of Tragedy
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Gothique Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Epica
Epica
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Unforgiving
The Unforgiving
2011

Chronique de Mother Earth
Mother Earth
2001

Chronique de The Dance
The Dance
1998

Chronique de Enter
Enter
1997

Within Temptation
Within Temptation
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts: