Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Mystic Places of Dawn

Chronique de Mystic Places of Dawn

Septicflesh  - Mystic Places of Dawn (Album)



A force d'abnégation, d'acharnement et de talent, les grecs de Septicflesh auront acquis une digne renommé dont Summerian Deamons (2003), Communion (2008) et The Great Mass (2011) seront les témoignages vivants les plus méritoires. Bénéficiant d'une aura quasi mystique faisant, peu ou prou, l'unanimité auprès d'un vaste auditoire conquis, et forçant le respect d'une assistance moins acquise à sa cause, certains de ses albums seront même devenus des objets de culte dont la rareté précieuse est avérée. La version originale de Mystic Places of Dawn, premier véritable album de cette formation sortie en 1991 et produit par Magus Wampyr Daoloth (Rottig Christ, Nekromantia...), est, par exemple, devenu une des icones introuvables emblématique de cette religion. Une première réédition voit le jour dans la première moitié des années 2000 sous l'impulsion d'Holy Records. En cette année 2013, une nouvelle version de ce graal culturel sort sous l'égide du label Season Of Mist.

D'emblée, comment ne pas comprendre l'engouement autour d'une telle œuvre? Comment, en effet, dénigrer ce manifeste qui n'accouche certes pas encore tout à fait du style définitif de Septicflesh, mais qui en propose déjà une version très satisfaisante dans laquelle on peut percevoir quelques unes des superbes particularités de ce que sera bientôt l'identité artistique si atypique de cette formation hellène? Et ainsi, à la fois très brutale, très vifs et très directe, mais aussi très travaillée, apaisés et très atmosphérique, ce disque empreint de cette majesté cérémonielles exhalant ces parfums délicieusement antiques dont Seth Siro Anton et ses complices ont le secret, nous séduit avec aisance. La prouesse de cette solennité poignante est d'autant plus remarquable qu'à l'époque cette grandiloquence est distillée avec une rare subtilité, dont d'aucuns feraient bien de s'inspirer, sans le renfort tonitruant d'orchestres philarmonico-symphonique. En résumé Septicflesh construit ici ces morceaux aux ambiances riches alternant des passages plus lents et plus épais somptueux avec l'âpreté vive et dévastatrice d'épisodes plus intenses.

Pour en finir avec les spécificités de ce groupe, évoquons aussi les talents de son chanteur dont les interventions gutturales sont magnifiques. Fréquemment mis en exergue pour ces vertus musicale, sa capacité à créer des atmosphères splendides, ou pour son emphase mesurée et intelligente, il est fort regrettable d'omettre aussi souvent les qualités de ce vocaliste.

Quoi qu'il en soit, illustrant parfaitement toutes ces valeurs, citons les splendides Mystic Places of Dawn, Pale Beauty of the Beast, Return to Carthage, Crescent Moon ou encore, par exemple, Chasing the Chimera. L'instrumental Mythos (Pt 1 Elegy – Pt 2 Time Unbounded), quant à lui, affiche déjà quelques velléités supplémentaires cette volonté symphonique.

En outres de toutes ces bonnes impressions, il ne faudrait cependant pas oublier que cette réédition de Mystic Places of Dawn est le reflet d'une autre époque et qu'à ce titre il garde, malgré l'ouvrage effectué sur l'œuvre initiale, un son plus brut et plus primitif que celui dont use aujourd'hui le groupe. D'aucuns pourraient donc être un peu déstabilisés

Que dire de plus sinon qu'une fois encore, tout comme la version précédente, cet opus est agrémenté du mini cd Temple of the Lost Race sortis en 1991. Peut-être faudrait-il évoquer sa pochette étrange et malsaine qui ne saurait contenter tous le monde. Avouons tout de même que ce défaut, mineur en comparaisons de tous les mérites de cet opus, ne saurait vraiment entraver notre plaisir.

Monumental premier pas, ce Mystic Places of Dawn, nous propose une vision tout à fait admirable du Death Metal Symphonique et Gothique de Septicflesh. Manquant encore un peu de maturité, de simplicité et d'efficacité, il échoue de peu a atteindre les honneurs ultimes d'un panthéon promis à ce groupe grec.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Mystic Places of Dawn - Infos

Voir la discographie de Septicflesh
Infos de Mystic Places of Dawn
acheter sur Amazon
Photo
Réédition 2003-2004. Holy Records.
Photo
Réédition 2013. Season Of Mist.
Photo
Septicflesh - Mystic Places of Dawn


Sortie : 1994
Genre : Death, Black Mélodique
Label : Holy Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Mystic Places of Dawn (6:14)listenparoles de Mystic Places of Dawn
2. Pale Beauty of the Past (5:59)paroles de Pale Beauty of the Past
3. Return to Carthage (3:40)paroles de Return to Carthage
4. Crescent Moon (8:27)paroles de Crescent Moon
5. Chasing the Chimera (4:52)paroles de Chasing the Chimera
6. The Underwater Garden (6:52)paroles de The Underwater Garden
7. Behind the Iron Mask (3:12)paroles de Behind the Iron Mask
8. (Morpheus) the Dreamlord (7:00)paroles de (Morpheus) the Dreamlord
9. Mythos - Part I: Elegy - Part II: Time Unbounded (8:45)paroles de Mythos - Part I: Elegy - Part II: Time Unbounded
écouter : Ecouter l'album



Septicflesh

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Chaostar
Chaostar
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Ambiant/Atmo
Origine : Grèce


Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Death
Death
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis