Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Everything Remains As It Never Was

Chronique de Everything Remains As It Never Was

Eluveitie  - Everything Remains As It Never Was (Album)

Quand paganisme rime avec opportunisme



En 2006 paraissait un album surprenant du nom de Spirit. Les auteurs de ce disque ? Un jeune groupe Suisse (ou plutôt devrais-je dire Helvète…). Leur patronyme Eluveitie signifie en effet ‘Je suis l’Helvète’. Cet album, paru comme un petit coup de pied dans la fourmilière du Pagan Folk a eu son petit effet sur les foules de Metalleux en soif de groupes originaux et intéressants. Mais lorsque Slania vit le jour deux ans plus tard, une partie de la fan-base du groupe a été légèrement déçue. Et depuis ce même Slania, il ne faut pas moins d’un an au groupe pour composer un album. Ainsi en 2009 son successeur est déjà dans les bacs, et un nouvel opus est déjà prévu pour début 2010. Everything Remains (As It Never Was), tel est le titre du futur bébé des Suisses se situe dans la droite lignée de Slania et de Evocation I - The Arcane Dominion.

C’est après une superbe intro que le groupe nous embarque dans son univers qui voudrait redonner un second souffle aux musiques folkloriques en y intégrant du Metal. Rien de vraiment original à ça me direz-vous, de nombreux groupes l’ont déjà fait… Certes, mais Eluveitie mise sur une production hyper-moderne et puissante, le tout avec des éléments issus du Death Metal Mélodique pour ajouter un maximum d’impact dans les compositions.
Alors que le groupe souhaite rendre hommage à ses ancêtres, on se demande bien comment le choix a pu se porter sur une production si moderne, à des kilomètres du véritable esprit ancestral. On remarquera même une certaine influence suédoise dans les parties Death, ce qui rappelle encore plus les aspects modernes de groupes comme In Flames ou Soilwork. Mais on ne retrouve pas que cela dans les guitares, mais aussi dans le chant qui reste Death, mais sans être brutal ou caverneux.

Alors oui, les compositions sont pertinentes, les mélodies sont bien trouvées et efficaces, les riffs sont plutôt bons, les éléments folks sont enchanteurs car de toute beauté, mais on sent clairement qu’il manque un petit quelque chose pour faire vraiment décoller l’auditeur. La musique est intéressante mais sans plus. Le rendu reste assez fade et sans âme, même si en revanche, on ne peut pas nier le talent de ce jeune groupe. Les morceaux sont très homogènes, et peut-être même un peu trop. On n’arrive pas vraiment à distinguer un morceau d’un autre tant leur construction reste la même, avec les mêmes sonorités, les mêmes ambiances festives, etc.

On notera tout de même le titre Isara ou Setlon qui sont assez beaux car entièrement folk. Ou encore Quoth The Ravenqueen qui propose un duo chant Death / chant féminin assez réussi, mêlé à toutes ces ambiances folk. Le chant féminin ne tombe pas dans le piège du chant lyrique gothique, et il se rapproche du coup de groupes comme Soulgrind, ce qui n’est pas rien…

Avec ce nouvel opus, Eluveitie a fait très vite puisqu’il est finalisé à peine six mois après la sortie de son prédécesseur. Il aurait été bon de laisser mûrir un peu certains titres pour accrocher réellement l’auditeur. Le rendu final en serait certainement ressorti plus mature et plus intègre. Ceux qui s’attendent à un pur disque de Pagan/Folk à la Moonsorrow ou Finntroll seront sans doute déçus puisque Everything Remains (As It Never Was) est en fait un disque avant tout de Death Mélodique moderne dans lequel les éléments folk sont là pour décorer (ou pour faire vendre ?)
Mais le disque reste parfait pour descendre quelques bières entre potes…

(1) Modifier l'article
par Pit, le 5 décembre 2009
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Voir les 10 commentaires précédents
(je sais que le dl illégal c'est pas bien :D, mais fallait absolument que je me le dégote en avant première pour ma copine qui est fan, l'amour m'a aveuglé^^)
mer. 9 déc. 09- 15:34  
L'excuse...
mar. 9 févr. 10- 17:43  
waaa33 c'est la meilleur album waaww c maniféque
sam. 3 avril 10- 00:21  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Everything Remains As It Never Was - Infos

Voir la discographie de Eluveitie
Infos de Everything Remains As It Never Was
acheter sur Amazon
Sortie : 19 février 2010
Genre : Mélodique Death Folk Metal
Label : Nuclear Blast
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Otherworld (1:57)paroles de Otherworld
2. Everything Remains As It Never Was (4:25)paroles de Everything Remains As It Never Was
3. Thousandfold (3:20)culte !culte !paroles de Thousandfold
4. Nil (3:43)paroles de Nil
5. The Essence Of Ashes (3:59)paroles de The Essence Of Ashes
6. Isara (2:44)paroles de Isara
7. Kingdom Come Undone (3:22)paroles de Kingdom Come Undone
8. Quoth The Raven (4:42)à écouter en premierparoles de Quoth The Raven
9. (do)minion (5:07)à écouter en premierparoles de (do)minion
10. Setlon (2:36)paroles de Setlon
11. Sempiternal Embers (4:52)paroles de Sempiternal Embers
12. Lugdūnon (4:01)paroles de Lugdūnon
13. The Liminal Passage (2:15)paroles de The Liminal Passage
écouter : Ecouter l'album

Eluveitie

Eluveitie
Eluveitie
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Pagan/Folk
Origine : Suisse

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Soilwork
Soilwork
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Moonsorrow
Moonsorrow
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Ur Jordens Djup
Ur Jordens Djup
2007

Chronique de Nattfödd
Nattfödd
2004

Finntroll
Finntroll
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts: