Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Traitors

Chronique de Traitors

Misery Index  - Traitors (Album)



Il est communément admis que le Death Metal n’est rien d’autre qu’une musique bruitiste où la brutalité stérile n’appelle à rien d’autre qu’à toujours plus de bestialité. De cette cacophonie de riffs ineptes insupportables où les vociférations désagréables de chanteurs incapables viennent abrutir l’esprit impénétrable de jeunes écervelés, et où des batteurs inaptes se contentent de marteler le plus rapidement possible des malheureuses peaux, nait l’engeance « artistique », si tant est qu’on puisse appeler cela de l’art, la plus atroce. Conjugué à une impuissance puérile à développer une imagerie et un propos adulte et mature, les groupes se complaisent dans le marasme d’une médiocrité assez consternante. Une fois ces quelques « vérités » assez caricaturales écrites, force est de constater, pour les esprits les moins hermétiques, que si le Death Metal peut se décrire ainsi, il le fait surtout pour ceux qui n’en comprennent pas les méandres les plus subtils. Car en vérité il existe différents niveau de compréhension de cette musique, et il en existe surtout de nombreuses ramifications diverses dont chaque particularité définisse, aussi précisément que la créativité de musiciens libres le permet, les contours.

Ainsi le Death Grind aux parfums Hardcore de Misery Index est recherché. Ses musiciens, et notamment son batteur, sont d’incroyables techniciens. Ses textes intelligents et son imagerie travaillée est celle d’artistes engagés et concernés par les dysfonctionnements d’un monde, et d’une société qu’il dénonce. Et ce Traitors est sans contexte une vraie réussite. Ces quelques lignes succinctes, d’une cruelle exactitude, pourraient suffire à éveiller les appétits des plus curieux. Ajouter encore que ce disque est dans l’exacte continuité de son prédécesseur Discordia, en, peut-être, un peu moins agressif, finirais sans doute à convaincre les plus réticents. Mais ce ne serait certainement pas suffisant pour décrire les plaisirs immenses et subtils qu’il offre. En effet nos quatre de Baltimore après le préambule nerveux et tendu d’un We Never Come in Peace instrumental, nous offre toute la puissance d’un excellent Theocracy aux riffs remarquables et au parties plus mélodiques mémorables. Partisan of Griefs, dans une atmosphère générale plus lourde, vient délicieusement nous accabler avant qu’un exceptionnel Traitors, et son superbe refrain scandé, ne nous achève littéralement. Si le groupe excelle dans ces titres où s’entremêlent, au gré d’une ingéniosité incroyable, l’intensité, la violence, l’efficacité de parties typiquement Death et Grind, à la mélodie d’autres plus précisément mid-tempo Hardcore, Misery Index sait aussi s’épanouir dans l’expression plus directement Grind de titres efficaces (Ruling Class Canceled, le très bon The Arbiter, American Idolatry). De la vitesse, de l’agressivité, de la musicalité, des rythmes variés, en des titres hybrides adroitement composés suffiraient amplement à l’exemplarité de cette œuvre, mais Misery Index ne saurait s’en contenter, et avant un final furieux, il nous offre les délices d’un lent et accablant Thrown Into the Sun dépressif.

Avec ce Traitors, Misery Index confirme indéniablement tout l’étendu de son talent. Véritable condensé habile de Death Grind Hardcore nuancé, il s’inscrit comme une des très bonnes références du genre.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Un bien bon album, en effet!
mar. 8 déc. 09- 19:04  


Traitors - Infos

Voir la discographie de Misery Index
Infos de Traitors
acheter sur Amazon
Sortie : 6 octobre 2008
Genre : Death Metal
Playlist :
1. We Never Come In Peace (01:59)listen
2. Theocracy (04:30)
3. Partisans Of Grief (03:36)
4. Traitors (02:23)listen
5. Ghosts Of Catalonia (05:00)
6. Occupation (04:43)
7. Ruling Class Cancelled (02:07)
8. The Arbiter (02:02)
9. American Idolatry (02:19)
10. Thrown Into The Sun (03:58)
11. Black Sites (04:44)
écouter : Ecouter l'album

Misery Index

Albums chroniqués :
Chronique de Heirs to Thievery
Heirs to Thievery
2010

Chronique de Traitors
Traitors
2008

Misery Index
Misery Index
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Death
Death
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis


Mithridatic
Mithridatic
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts: