Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Slaughter Prophecy

Chronique de Slaughter Prophecy

Sacred Steel  - Slaughter Prophecy (Album)



Dans un fugace instant de lucidité, et alors qu'ils s'étaient jusqu'alors contenté d'exprimer leur créativité dans un traditionalisme Heavy Speed Metal mélodique saxon assez convenu, les allemands de Sacred Steel avaient su transcender leur imaginaire afin de nous proposer un Bloodlust plutôt intéressant. Sans velléités aucunes d'entamer une quelconque révolution mais ayant tout de même le mérite de proposer une vision maitrisé et acceptable de ce genre musical, ce disque avait, en effet, su nous convaincre. Rien ne laissait donc présager, en cette année 2002, que leur nouvel effort, Slaughter Prophecy, allait déroger à ce classicisme artistique. Restait juste à savoir si le quintette allait parvenir à maintenir la bonne tenue de leur dernière livraison ou s'ils allaient replonger dans leurs travers d'antan.

Slaughter Prophecy, premier titre de ce manifeste, provoque d'emblée une surprenante et délicieuse stupéfaction qui ne pourra apaiser répondre à cette interrogation. Apre et sauvage, ce morceau aux atours très particuliers pour ces adeptes de traditionalisme, est, en effet, totalement déroutant. Sur des guitares promptes à se servir d'une agressivité qui n'est pas sans nous rappeler celle du Thrash Metal, des voix, tantôt gutturales Death Black et tantôt Heavy suraigus, viennent nous bousculer pour un résultat étonnant. Superbement étonnant même. Ce titre, en un mélange que l'on pourrait grossièrement définir comme la rencontre improbable entre l'univers tourmenté des autrichiens de Belphegor et celui plus théâtral des américains de King Diamond, vaut, à lui seul, l'écoute de ce disque. La comparaison avec l'art des musiciens viennois pourrait paraitre saugrenue s'il ne régnait pas dans cette chanson un aspect dérangeant, vicieux et pervers. Une piste remarquable donc.

Par la suite, malheureusement, même si cette obscure agressivité s'exprimera encore en de rare occasion (The Rite of Sacrifice, Pagan Heart, Faces of the Antichrist, Let the Witches Burn), elle le fera de manière trop succincte et pas suffisamment assumé pour pleinement nous séduire.

Reste alors, outre ces moments de plaisirs déjà évoqués, un fond connu qui nous donnera certes du plaisir mais qui sera bien moins intense que celui né de l'écoute de ces pistes audacieuses et véhémentes. En résulte une légère déception que les bons et vifs Sacred Bloody Steel et Crush The Holy Save The Damned ou encore, par exemple, que le lancinant Lay Me To My Grave ne parviendront pas à enrayer. Pas plus d'ailleurs que le sempiternel morceau progressif, aux longueurs péniblement infinies, venant clore cette fresque (Invocation Of The Nameless One).

Si l'œuvre précédente de ces allemands constituait un moment crucial de la carrière de ces musiciens puisqu'ils parvenaient, enfin, à y produire un art un tant soit peu digne d'intérêt, ce Slaughter en constitue un autre puisqu'il s'affirme comme le premier pas de ce quintette sur le sentier d'une transition plaisante. La suite de cette mutation promet d'être séduisante pour peu que ces allemands assument pleinement leurs envies en poursuivant leur route sur ce nouveau chemin. Néanmoins il n'est pas certain qu'ils consentent à le faire puisque ce faisant il leur faudrait alors, sans doute, abandonné une partie de ces caractéristiques définissant leur style autrefois. Renoncer à une partie de soit est toujours difficile. Renoncer pour mieux renaître serait pourtant, dans le cas présent, et eu égard à l'aspect convenu et désespérément conservatiste de son identité artistique d'antan, une nécessité.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Slaughter Prophecy - Infos

Voir la discographie de Sacred Steel
Infos de Slaughter Prophecy
acheter sur Amazon
Sortie : 2002
Genre : Power Metal
Label : Massacre Records
Playlist :
1. The Immortals Curses (0:15)
2. Slaughter Prophecy (3:33)
3. Sacred Bloody Steel (3:40)
4. The Rites of sacrifice (3:59)
5. Raise the Metal Fist (4:45)
6. Pagan Heart (3:12)
7. Faces of the Antichrist (4:03)
8. Lay Me to My Grave (5:46)
9. Crush the Holy,Save the Damned (3:32)
10. Let the Witches Burn (3:52)
11. Invocation of the Nameless Ones (9:16)
écouter : Ecouter l'album



Sacred Steel

Sacred Steel
Sacred Steel
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Power Metal
Origine : Allemagne




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Sacrifice
Sacrifice
2013

Chronique de Into The Labyrinth
Into The Labyrinth
2009

Chronique de Killing Ground
Killing Ground
2001

Chronique de Metalhead
Metalhead
1999

Saxon
Saxon
Voir la page du groupe
Création : 1976
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Slaughter
Slaughter
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Death Metal
Origine : Canada


Albums chroniqués :
Chronique de Legions of Violence
Legions of Violence
2008

Prophecy
Prophecy
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil


Belphegor
Belphegor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Autriche

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Them
Them
1988

Chronique de Abigail
Abigail
1987

Chronique de Fatal Portrait
Fatal Portrait
1986

King Diamond
King Diamond
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Heavy Metal
Origine : Danemark

Rapports de concerts:

Sacrifice
Sacrifice
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Thrash Metal
Origine : Canada


Witches
Witches
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Thrash Metal
Origine : France


Grave
Grave
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: