Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Liberation = Termination

Chronique de Liberation = Termination

Mors Principium Est  - Liberation = Termination (Album)

Death-mélo à la sauce finlandaise...



Depuis le succès fulgurant de formations comme In Flames, Dark Tranquillity et consorts, un nombre impressionnant de groupes se sont jetés corps et âmes dans ce fameux death-mélo qui plaît tant. Certains d'entre eux repompent sans vergogne, avec plus ou moins d'habileté, tandis que d'autres cherchent à apporter leur pierre à l'édifice. Mors Principium Est fait partie de cette seconde catégorie. Ces Finlandais ont en effet de sérieux atouts à faire valoir, et ce n'est pas ce Liberation = Termination, troisième opus du groupe, qui me contredira...


Tout d'abord, si vous n'êtes vraiment pas fan de death-mélo, Mors Principium Est n'est pas fait pour vous. En revanche, si ce style vous branche, sachez que ce Liberation = Termination pourra très certainement devenir votre disque de chevet pendant quelques temps... Car ici, la maîtrise est de rigueur. Maîtrise instrumentale tout d'abord (riffs incisifs et bien trouvés, rythmique bêton, arrangements ultimes...), mais aussi au niveau de la composition. Ces Finlandais sont vraiment doués pour pondre des morceaux à la fois complexes et accrocheurs, même si on est loin d'un Meshuggah en ce qui concerne la complexité...

Le point fort de cet album réside incontestablement dans l'élaboration d'ambiances vraiment bien foutues ("Finality", "Sinners Defeat", "Cleansing Rain"), à la fois sombres, tragiques et incroyablement puissantes. Autre bon point ici, la variété des morceaux. En effet, le passage de "The Oppressed Will Rise" à "The Animal Within" est surprenant mais tout à fait réussi: le premier envoyant le boulet sur des riffs rapides et énergiques tandis que le second opte pour une orientation plus cyber-metal! Et le tout dans un déluge de rage et de puissance! Autres morceaux intéressants, les deux instrumentaux "Forgotten" et "Lost Beyond Retrieval", véritables démonstrations d'un groupe au sommet de sa forme.

Pour en revenir à la partie plus "death-mélo", sachez que Mors Principium Est ne s'encombre pas d'un quelconque chant clair: Ville Viljanen assurant à la fois growls et chant écorché et guttural, alternant ces différentes facettes au gré des morceaux.
Autre chose, les refrains. Moins accrocheurs qu'un Soilwork, il n'en reste pas moins intéressants. Basés avant tout sur les riffs de gratte (tout comme le reste de leur musique d'ailleurs), ils sont incroyablement puissants et sauvages, à la façon des vieux Dark Tranquillity. Cette influence se fait pourtant moins palpable que par le passé, preuve que le combo trace sa voie en affinant son style albums après albums...

Des morceaux comme "Finality" ou "Cleansing Rain" brillent par leur qualité et leur inspiration: bourrés de solis et de changements de rythmes, ils rendraient accro n'importe quel metalhead! Mais Mors Principium Est ne s'arrête pas là, puisqu'ils nous assènent d'ultimes coups avec "Sinners Defeat" et ses claviers majestueux, et "It Is Done", sauvage et plus brut que le reste. Le mix dessert parfaitement la brutalité de la musique des Finlandais, misant avant tout sur les grattes et la section rythmique. Le chant n'est pas spécialement mis en retrait, disons plutôt qu'il paraît moins massif que les instruments...
Alors bien sûr, vous me direz que Mors Principium Est n'invente rien, et vous aurez raison. Mais le combo affine son style, n'hésitant pas à y inclure quelques touches cyber, un brin de chant féminin, tout en restant cohérent.


Mors Principium Est confirme bien ce vieil adage: le troisième album est celui de la maturité. Maturité acquise malgré le départ de son principal compositeur Jori Haukio, par la force de morceaux inspirés, variés mais toujours puissants. Ce Liberation = Termination est un véritable déluge de hits comme savait le faire Dark Tranquillity à ses débuts, mais en plus moderne. La principale prise de risque (l'orientation cyber) s'avère être très concluante, et prouve bien que Mors Principium Est est un groupe talentueux qui n'a pas à rougir face aux grosses pointures suédoises.
Pas grand chose à jeter sur cet opus, c'est une bonne surprise.

(0) Modifier l'article
par kumelia, le 11 novembre 2009
Voir toutes les chroniques de kumelia


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Liberation = Termination - Infos

Voir la discographie de Mors Principium Est
Infos de Liberation = Termination

Sortie : 27 mars 2007
Genre : Death Metal Mélodique
Label : Listenable Records
Playlist :
1. Orsus (00:25)
2. The Oppressed Will Rise (03:19)listen
3. The Animal Within (03:30)
4. Finality (03:18)
5. Cleansing Rain (04:20)listen
6. Forgotten (01:43)
7. Sinners Defeat (05:26)
8. The Distance Between (04:17)listen
9. It Is Done (02:49)
10. Terminal Liberation (04:16)
11. Lost Beyond Retrieval (06:44)
écouter : Ecouter l'album



Mors Principium Est

Albums chroniqués :
Chronique de Liberation = Termination
Liberation = Termination
2007

Mors Principium Est
Mors Principium Est
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande




Groupes en rapport


In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Atoma
Atoma
2016

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de Fiction
Fiction
2007

Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Depressed Mode
Depressed Mode
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Doom Metal
Origine : Finlande


Albums chroniqués :
Chronique de Signs of Existence
Signs of Existence
2008

Chronique de Orbit Dance
Orbit Dance
2006

MyGrain
MyGrain
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Violent Sleep Of Reason
The Violent Sleep Of Reason
2016

Chronique de Alive
Alive
2010

Chronique de ObZen
ObZen
2008

Chronique de Catch 33
Catch 33
2005

Meshuggah
Meshuggah
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Soilwork
Soilwork
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: