Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Sons Of Northern Darkness

Chronique de Sons Of Northern Darkness

Immortal  - Sons Of Northern Darkness (Album)

 8 
10

Chef d'oeuvre après chef d'oeuvre



Sons Of Northern Darkness est la dernière galette d'Immortal sortie en 2002, juste avant le split du groupe. Une chose est sure, Immortal n'aura pas fait dans la demi-mesure pour clore sa légende étant donné que Sons Of Northern Darkness est une tuerie. Seul Emperor aura eu les burnes de s'arrêter après un dernier album d'aussi bonne facture (sauf que pour Emperor, c'est apparemment bel et bien fini pour les albums, mais sait-on-jamais...) Iscariah s'occupe de la basse efficacement, Abbath ne s'occupe plus que de la guitare et des vocaux (vocaux qui, soit dit en passant, sont plus accessibles que dans At The Heart Of Winter par exemple) et Horgh, comme toujours, excelle dans le martelage de fut. C'est d'ailleurs peut être son meilleur disque, l'album étant globalement plus violent que ses deux prédécesseurs, sa place est un peu plus importante.

Cet opus est une sorte de bilan dans la discographie d'Immortal, un very best-of qui laissera les fans sur le cul et les autres... pareille. Il est plus violent et plus rapide que At The Heart Of Winter, voir One By One très rythmée (comme dit plus haut, la batterie y est pour beaucoup dans la violence de certains titres, les blast beats se font bien plus présent) ce qui rappelle légèrement certains titres de Battles In The North (oui légèrement, parce que Battles In The North est a des années lumières plus violent que Sons Of, on ne peut pas parler de retour aux sources), les passages et breaks épiques sont toutefois très présents et toujours aussi efficaces (voir Within The Dark Mind ou Tyrants) et les riff puissant et Heavy sont toujours la.

Vu l'unicité de l'album, un petit zoom morceau par morceau s'impose.

One By One est un morceau magnifique, que ce soit pour ouvrir l'album (d'une façon brutale et directe) ou pour servir de véritable hymne à Immortal, les riff sont de très bonne facture et le coté guerrier omniprésent correspond toujours aussi bien à Immortal. Sons Of Northern Darkness est un excellent morceau, rien à dire dessus. Tyrants est probablement le morceau le plus Heavy de l'album avec Beyond The North Waves, et également le plus accessible, mais aussi très certainement l'un des deux ou trois meilleurs. L'ambiance guerrière et nordique (comme toujours !) est à tomber, et le break se paie même le luxe de rappeler ceux de At The Heart Of Winter, ce qui est un beau compliment. Demonium est le morceau le plus faible de l'album, il est en dessous pour son coté Death Metal, moins magistral et plus brutal. Il rappellera légèrement certains passages du mal-aimé (et pourtant très bon) Blizzard Beasts. Un morceau simplement bon donc.

La seconde partie de l'album, la plus épique et la plus longue est également plus homogène. Within The Dark Mind rappelle, sur certains cotés, At The Heart Of Winter, c'est un morceau de très bonne qualité qui a tous les éléments d'un bon morceau Immortal seconde période : structure intéressante, riff excellent, break épique, batterie qui s'adapte merveilleusement à l'ensemble... Une perle de plus donc.
In My Kingdom Cold est un peu plus violent et Speed (comme les deux premiers morceaux de l'album ou comme Demonium) mais possède également des passages plus Heavy. Un excellent morceau et un hymne de plus aux contrées glacées de Blashyrkh.
Antarctica mainten... oooohhhhh, la revoila, cette sensation si propre à At The Heart Of Winter de rentrer dans un bain d'eau glacé !
En grande partie grâce à l'intro bien glaciale, le morceau évoque de grand paysage arctique et imposant. Pour finir, la sensation de bain d'eau glacé ne nous quitte plus avec Beyond The North Waves, l'un des morceaux les plus froids (dans le bon sens du terme pour nous autres fans) d'Immortal, son intro et outro étant marqués par un bruit de ruisseau (glacé, Of Course) qui coule. Ce morceau est également le plus Heavy avec Tyrants.

Sons Of Northern Darkness bénéficie d'un son puissant, les vocaux sont plus accessibles, la batterie est un condensé de ce que Horgh fait le mieux : Vieux Heavy et Blast Beats, les guitares provoquent des frissons (que ce soit pour le son froid comme pour les riff mortels notez), et la basse est, comme souvent avec la basse dans le Metal, irréprochable mais discrète.

Sons Of Northern Darkness ne vaudra jamais At The Heart Of Winter, c'est un fait. Mais il demeure un excellent album, est loin d'être ridicule si on veux le comparer avec le fameux At The Heart (même si la supériorité de ce dernier est indéniable (bon, j'arrête d'insister)), et est tout simplement considéré comme un must dans la discographie d'Immortal.

Les Plus :

- Coté froid omniprésent
- Epique et guerrier
- Varié
- Bourré de hymnes
- Le timbre d'Abbath très particulier
- Horgh au top de sa forme
- C'est du pur Immortal !

Les Moins :

-Souffre de la comparaison avec At The Heart Of Winter. Mais chef d'oeuvre tout de même !

(0) Modifier l'article
par Int, le 25 avril 2008
Voir toutes les chroniques de Int


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Sons Of Northern Darkness - Infos

Voir la discographie de Immortal
Infos de Sons Of Northern Darkness
acheter sur Amazon
Sortie : 2002
Genre : Black Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. One By One (5:00)à écouter en premierparoles de One By One
2. Sons Of Northern Darkness (4:47)paroles de Sons Of Northern Darkness
3. Tyrants (6:18)à écouter en premierparoles de Tyrants
4. Demonium (3:57)paroles de Demonium
5. Within The Dark Mind (7:31)paroles de Within The Dark Mind
6. In My Kingdom Cold (7:17)paroles de In My Kingdom Cold
7. Antarctica (7:12)paroles de Antarctica
8. Beyond The North Waves (8:06)paroles de Beyond The North Waves
écouter : Ecouter l'album



Immortal

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède


Marduk
Marduk
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Darkthrone
Darkthrone
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège