Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Nihiliste(s)

Chronique de Nihiliste(s)

Celeste  - Nihiliste(s) (Album)

 8 
10

Premier carnage

Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.


Il n'est guère compliqué de comprendre la nature de Celeste, malgré un nom prêtant aux premiers abords à la confusion de part son esthétique lumineuse. En effet, sobrement, mais clairement, appelé Nihiliste(s), ce premier véritable album des Lyonnais n'a de Celeste que l'opaque noirceur d'une nuit sans étoiles.

Continuant sa route maladive et laissant la gangrène pourrir davantage son esprit nauséeux, l'entité du quatuor Français passe le pessimisme pour sombrer dans le nihilisme le plus total. Démarrant son orgie de violence démentielle en trombe dès la deuxième seconde de l'album, Johan hurle ses paroles comme un dément tandis que les musiciens, comme galvanisés perpétuellement par la folie qu'eux même distillent, assènent l'auditeur d'accords apocalyptiques et de martèlements écrasants.
La recette de Celeste marche terriblement bien, et pourtant ses ingrédients sont simples : Rien que l'ensemble traditionnel Guitare / Basse / Batterie, et un chant déchiré couvrant le tout. Mais, en plus du son énorme et du mixage excellent dont disposent les Lyonnais, si la recette fonctionne si bien, c'est surtout à cause de la vigueur diabolique des musiciens, véritables hérauts de la calamité, qui enchaînent les morceaux efficacement et embarquent l'auditeur dans ce ballet pestilentiel où nulle paroi n'est présente pour s'accrocher et s'enfuir.
La musique de Celeste n'a pas d'espoir, aucun, et pourtant, derrière ce voile de désespoir se cache l'ironie de la démence. La musique, même désespérée, persévère dans son acte d'autodestruction et parfois se laisse aller à quelques accalmies malsaines, par exemple dans « Mais va vendre ton dédain », ou de tragiques appels à la lumière, comme dans la superbe « Pour maintenir encore une fois la distance », qui s'engouffre finalement de nouveau dans sa perdition. Jusqu'au boutiste, Celeste continuera son hurlement acharné devant la mort même, et tentera dans la dernière piste un ultime assaut, avant de sombrer pour de bon dans les ténèbres.

Celeste a décidément de quoi faire vibrer la scène Française et, bien que Nihiliste(s) ne soit pas foncièrement l'album le plus abouti du combo, démontre parfaitement la capacité de ses membres à sombrer l'auditeur dans un chaos sonore destructeur. Espérons donc qu'ils n'abandonneront pas tout espoir de réaliser de la musique, surtout lorsque cet à ce niveau.



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Nihiliste(s) - Infos

Voir la discographie de Celeste
Infos de Nihiliste(s)

Sortie : 9 avril 2008
Genre : Black Metal
Playlist :
1. On pendra les femmes et les enfants en premier (03:01)
2. Au feu le savoir (04:45)
3. Mais va vendre ton dedain (03:49)
4. Abandonner tout espoir à vingt ans (02:50)
5. Pour maintenir encore une fois la distance (08:09)
6. A jamais dénudée (02:45)
7. Tu regardes trop fort, tu penses trop fort, tu parles trop fort (06:02)
8. Mais encore faut-il pouvoir renier tout un programme (03:53)
9. De sevices en amitiés (03:26)
10. Comme s'il suffisait de lever le doigt pour refaire (06:06)
écouter : Ecouter l'album



Celeste


Albums chroniqués :
Chronique de Morte(s) Nee(s)
Morte(s) Nee(s)
2010

Chronique de Nihiliste(s)
Nihiliste(s)
2008

Celeste
Celeste
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Black Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède


Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Concerts:
Rapports de concerts: