Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Hurt, The Divine, The Light

Chronique de The Hurt, The Divine, The Light

Betraying the Martyrs  - The Hurt, The Divine, The Light (EP (Maxi))

La lumière divine



Quand on nous annonce un disque d’un groupe de Metal Chrétien, il est difficile de ne pas avoir d’a priori.
Alors que le premier EP de Betraying The Martyrs est sur le point de sortir, c’est l’occasion de laisser de côté tout type de préjugé.

Pour ce premier essai, les français ont tenté le tout pour le tout et nous sortent un disque angulaire pour leur carrière future.
Avec une musique qui puise ses influences un peu partout, on retrouve un Death mélodique suédois impeccable, un Hardcore puissant et ultra-rapide, etc. Mais ce n’est pas tout, car si on creuse un peu, on peut palper par-ci par-là quelques éléments issus du Black, notamment dans le chant.
Une importance sur les ambiances exécutées au clavier peut aussi nous rappeler les heures de gloire de certains Dimmu Borgir ou Cradle Of Filth.

D’un point de vue strictement musical, Betraying The Martyrs sait où il va et chaque note est percutante et les arrangements sont très réussis. Les alternances entre chant clair et chant Black/Death sont plutôt efficaces. Sauf que parfois, les alternances sont trop fréquentes et du coup l’auditeur ne sait jamais vraiment où il en est.
Les ambiances au clavier sont très présentes et viennent vraiment contraster avec les guitares saturées et incisives. Mais le mélange des genres peut parfois paraître un peu excessif. Ce sont surtout les longues nappes symphoniques qui ne collent pas vraiment avec le reste de la musique violente et moderne. Mais il faut tout de même reconnaître que par moments, ces même nappes de clavier sont intéressantes et apportent un petit plus. Mais il faut savoir doser pour ne pas tomber dans l’abus.
Car oui, Betraying The Martyrs peut avoir tendance à en faire trop. Trop de diversités de chants, trop d’influences musicales, bref, il manque au groupe sa petite marque de fabrique personnelle.

Mais il faut quand même reconnaître certains passages très agréables qui ne sont pas sans rappeler certains Soilwork ou encore In Flames. On peut aussi parfois penser à Aborted pour des passages plus brutaux et plus violent. Car même si c’est Dieu qui anime cette horde de jeunes pleins de bonne volonté, il ne faut pas oublier que leur musique se veut moderne, violente et parfois vraiment agressive. C’est peut-être aussi pour atténuer ce côté que le clavier pointe un peu trop souvent le bout de son nez, allez savoir…

Certains pourront apprécier le chant clair qui est vraiment émotionnel et qui n’est pas non plus qu’une simple copie des groupes cités un peu plus haut. Ce type de chant est vraiment le bienvenu dans la musique du jeune combo car il apporte une touche de sensibilité qui colle un peu plus à l’image que le groupe veut donner.

Pour finir, il n’y a pas à en douter, les concerts que donne le groupe doivent être assez puissants, et comme en général une partie des bénéfices contribue au développement de certaines associations ou organisations, il n’y a plus à hésiter.

Au final, ce premier EP de Betraying The Martyrs possède quelques défauts dû peut-être à un manque de maturité. On sent que le combo se cherche encore, et lorsqu’il aura trouvé sa propre personnalité, il pourra aller loin, très loin.
On peut aussi attendre une production un peu plus puissante pour faire ressortir au mieux la musique du groupe qui se doit d’être intense et musclé.

(2) Modifier l'article
par Pit, le 3 novembre 2009
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Ah, les fameux Betraying the Smarties. Si seulement leur musique avait quelque chose d'original, qui marque l'oreille, ils fermeraient bien des gueules...
ven. 6 nov. 09- 19:44  


The Hurt, The Divine, The Light - Infos

Voir la discographie de Betraying the Martyrs
Infos de The Hurt, The Divine, The Light

Sortie : 18 novembre 2009
Genre : Deathcore Mélodique Chrétien
Label : Autoproduction
EP (Maxi)

Playlist :
1. Out Of Egypt (4:06)
2. The Covenant (3:39)listen
3. The Righteous With The Wicked (4:40)listen
4. The Hurt, The Divine, The Light (4:38)listen
5. Being Your Servant (2:54)listen
écouter : Ecouter l'album

Betraying the Martyrs

Betraying the Martyrs
Betraying the Martyrs
Voir la page du groupe
Création : 2008
Genre : Hardcore
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


As They Burn
As They Burn
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Mark of the Blade
Mark of the Blade
2016

Whitechapel
Whitechapel
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

The Black Dahlia Murder
The Black Dahlia Murder
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Melodic Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

All Shall Perish
All Shall Perish
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Veil Of Maya
Veil Of Maya
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Cradle of Filth
Cradle of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Soilwork
Soilwork
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Aborted
Aborted
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Death Metal
Origine : Belgique

Rapports de concerts: