Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Say Hello To Tragedy

Chronique de Say Hello To Tragedy

Caliban  - Say Hello To Tragedy (Album)

Et le Metalcore subsiste...



Le Metalcore est-il mort? Bien que nombreux metalheads le souhaiteraient, ce n'est pas encore le cas... La preuve avec la sortie de Say Hello to Tragedy, septième opus des Allemands de Caliban, soit la réponse européenne aux Throwdown, Unearth et consorts, dont il n'a plus à rougir avec ses douze années d'existence. Et oui, déjà douze ans que Caliban nous envoie son Metalcore burné, certes peu original mais très efficace. Et ce nouvel opus ne changera pas la donne...


Avis à celui qui lit ces lignes: si le Metalcore te rebute, inutile de poursuivre la lecture, car ici, il n'est question que de ça! Pour les autres, curieux, fans ou tout simplement arrivés par erreur ici (si si, ça arrive!), attendez-vous à une bonne dose de riffs accrocheurs, une rythmique malmenant enceintes et oreilles voisines, ainsi qu'une alternance chant clair-hurlement... Bienvenue dans le pays de Caliban!

Ceux qui ont déjà posé une oreille sur cette formation savent qu'à défaut d'être originale, elle envoie le boulet: Say Hello to Tragedy confirme une nouvelle fois cette règle. Proche de Killswitch Engage sur certains titres, une petite pincée de Sonic Syndicate pour quelques parties au chant clair, puis la patte Caliban sur tout le reste et c'est parti.

Tout commence avec un "24 Years" qui vous plaque face contre terre, véritable brûlot massif et déchaîné, dans lequel la double-pédale se marie avec des riffs bien épais. Morceau accrocheur, assez bourrin pour le style, les Allemands sont en grande forme et débutent cet album de la meilleure des façons! Et ça continue ensuite: rythmique étonnante, riffs accrocheurs, refrains efficaces, breaks rageurs, toute la panoplie du Metalcore burné est de sortie...
Le chant écorché d'Andreas laisse éclater la rage du combo, jusqu'à ce que le chant clair prenne le relais sur les refrains, bien que légèrement mis en retrait (comprenez par là que le chant écorché est plus souvent utilisé). Du classique, mais Caliban se démène et propose des morceaux vraiment intéressants, notamment sur la première partie de l'opus avec des titres comme "Love Song", "Caliban's Revenge", "End This Sickness"... Du lourd donc, mais le groupe sait aussi revenir à un son plus calme avec le réussi "Walk Like The Dead" et le nettement moins bon "All I Gave".

La seconde partie de l'album se veut bien moins attirante que la première: c'est simple, à partir de "Unleash Your Voice" jusqu'à la fin, le groupe nous sert rien de moins que du remplissage... Aucun de ces morceaux ne possèdent la petite touche accrocheuse, que du Metalcore bas de gamme, parfaitement exécuté, mais sans aucune âme... Heureusement que le groupe démarre ce Say Hello to Tragedy avec quelques bonnes tueries, sinon ce serait un flop total...
En parlant du niveau technique des gaillards, sachez qu'il n'y a franchement rien à en redire. Tout comme la prod', parfaitement à la hauteur pour aider les morceaux à nous torpiller le bulbe sans pitié...
Dernier point à noter: l'artwork. Je doute que ce Say Hello to Tragedy restera dans les mémoires grâce à sa pochette! Enfin bon, on est là pour la musique...


Un septième opus intéressant, qui ne révolutionnera certainement pas le style, mais qui possède quelques bons morceaux ("24 Years", "Caliban's Revenge", "The Degenation Of Humanity" ou encore "Walk Like The Dead"). Une première partie d'album vraiment accrocheuse et bien foutue, mais l'affaire se gâte en seconde partie, avec un sacré trou d'inspiration qui pue le remplissage.
Caliban poursuit son chemin, balance un son à deux visages: à la fois couillu et bien plus calme selon les morceaux. Du Metalcore pur jus donc, mais bien ficelé, et particulièrement bien exécuté.
5.8/10 pour les huit premiers morceaux qui valent le coup, 5.8/10 pour certains refrains qui me trottent encore en tête en ce moment-même, et 5.8/10 pour le riff de "Degenation Of Humanity".



Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Say Hello To Tragedy - Infos

Voir la discographie de Caliban
Infos de Say Hello To Tragedy
acheter sur Amazon
Sortie : 21 août 2009
Genre : Metalcore
Label : Century Media Records
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. 24 Years (03:47)listenparoles de 24 Years
2. Love Song (03:27)paroles de Love Song
3. Caliban's Revenge (03:59)listenparoles de Caliban's Revenge
4. End This Sickness (04:16)paroles de End This Sickness
5. Walk Like The Dead (04:15)paroles de Walk Like The Dead
6. No One Is Safe (03:41)paroles de No One Is Safe
7. Liar (04:39)paroles de Liar
8. The Denegation Of Humanity (04:05)paroles de The Denegation Of Humanity
9. Unleash Your Voice (03:35)paroles de Unleash Your Voice
10. All I Gave (05:24)paroles de All I Gave
11. In The Name Of Progression (04:46)paroles de In The Name Of Progression
12. Coma (03:47)paroles de Coma
écouter : Ecouter l'album

Caliban

Albums chroniqués :
Chronique de Elements
Elements
2018

Chronique de Ghost Empire
Ghost Empire
2014

Chronique de Say Hello To Tragedy
Say Hello To Tragedy
2009

Caliban
Caliban
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metalcore
Origine : Allemagne

Concerts:



Groupes en rapport


Heaven Shall Burn
Heaven Shall Burn
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metalcore
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Powerless Rise
The Powerless Rise
2010

Chronique de An Ocean Between Us
An Ocean Between Us
2007

As I Lay Dying
As I Lay Dying
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Fall of Ideals
The Fall of Ideals
2006

All That Remains
All That Remains
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The March
The March
2008

Unearth
Unearth
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Killswitch Engage
Killswitch Engage
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Sonic Syndicate
Sonic Syndicate
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: