Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de The Pulse Of Awakening

Chronique de The Pulse Of Awakening

Sybreed  - The Pulse Of Awakening (Album)

Depeche Mode + Fear Factory = Sybreed



Déjà trois albums pour Sybreed ?! Le petit combo suisse a fait un parcours enthousiasment et le travail n’est pas étranger à cette réussite. Tout d’abord, le premier brûlot en 2004, Slave Design et sa pochette annonçant la couleur, un cyborg mi-homme mi-machine, mais ils allaient vraiment décoller avec le second opus, Antares, sorti fin 2007 chez Listenable Records. Le label français a trouvé le bon filon après le départ des suisses de chez Godhead.

Le son glacial et les influences multiples de Sybreed auront eu raison de plus d’un. Comment réagir face à cette musique électronique lorgnant dans le new wave et le brutal de par ces compositions death épicées de black ? Un concentré de sonorités nordique, surtout dans la production, très moderne, mettant chaque instrument à leur avantage. On sent que Sybreed s’est nourrit de Fear Factory ou autre Soilwork pour ce mur de son, tout cela va de même pour Depeche Mode ou The Cure si l’on entend cette voix. Bref, Sybreed est assez indéfinissable en fin de compte, le groupe ayant parfaitement réussi à se créer son monde.

Un monde cybernétique, lumineux mais tellement froid. Contradictoire, ce doux mélange se veut à la fois extrême et tellement abordable.

Dès les premières notes de Nomenklatura, on comprend que les suisses ont franchis une étape. Un son plus intense, où les contretemps de Kevin, nouveau venu derrière les fûts, sont carrés et précis, soutenu par une guitare très lourde. Les défauts retrouvés dans le passé sont à peu près tous réglés, sauf si vous ne supportez toujours pas la voix claire de Benjamin. Une chose est sûre, c’est que ce chant s’impose, fait bel effet, quoi qu’un peu troublant dès les premières écoutes du CD. Le chant clair du jeune genevois se veut plus exigeant que par le passé, travaillé et très ambiancé. C’est d’ailleurs sur Killjoy que l’on ressent le plus le travail effectué par le chanteur, agréable, tout cela arrangé par ces atmosphères futuristes dérangeants.

L’harmonie est pressentie sur cet album, envoutant et douloureux, Pulse Of Awakening soupire sous ce déluge de riffs, tous aussi balayés par le coup de poignet de Drop. Passant de titre limite black (I am Ultraviolence) à indus (Electronegative), Sybreed choque de par ses prises de risques. A l’aise, les suisses ne se sont pas prit la tête et à fourni ce qu’il y a de mieux … Il faut par contre signaler que même si le chant clair est présent, agréable… Il ne faudra a pas oublier de penser à pousser la gueulante, timide de bout en tout, ce qui aurait été très bien venue. Peut-être que Sybreed se cherche …

En tout cas, une seule chose est sûre, c’est que The Pulse Of Awakening est un très bon album. Chargé d’émotions en tout genre, en intensité également, ce nouvel album fera des ravis et aura la possibilité d’être protégé sur scène par les suisses avec In Flames

(2) Modifier l'article
par Choko, le 21 novembre 2009
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




The Pulse Of Awakening - Infos

Voir la discographie de Sybreed
Infos de The Pulse Of Awakening

Sortie : 9 novembre 2009
Genre : Indus
Label : Listenable Records
Playlist :
1. Nomenklatura (4:46)
2. A.E.O.N (5:03)
3. Doomsday Party (4:19)
4. Human Black Box (5:10)
5. KillJoy (4:50)
6. I Am Ultraviolence (4:03)
7. Electronegative (4:40)à écouter en premier
8. In the Cold Light (3:16)
9. Lucifer Effect (6:36)
10. Love Like Blood (4:46)
11. Meridian A.D. (5:59)
12. From Zero to Nothing (19:15)
13. Flesh Doll for Sale
écouter : Ecouter l'album



Sybreed

Sybreed
Sybreed
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Indus
Origine : Suisse

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Mechanize
Mechanize
2010

Chronique de Transgression
Transgression
2005

Chronique de Archetype
Archetype
2004

Chronique de Digimortal
Digimortal
2001

Fear Factory
Fear Factory
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Indus
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Zuul FX
Zuul FX
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Thrash Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Violent Sleep Of Reason
The Violent Sleep Of Reason
2016

Chronique de Alive
Alive
2010

Chronique de ObZen
ObZen
2008

Chronique de Catch 33
Catch 33
2005

Meshuggah
Meshuggah
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Soilwork
Soilwork
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: