Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Design Your Universe

Chronique de Design Your Universe

Epica  - Design Your Universe (Album)

Découverte d'un monde nouveau



Epica est le genre de groupe sans qui le Metal Gothic Symphonique ne serait sans doute pas ce qu’il est aujourd’hui.
Après le départ de Tarja de Nightwish, après l’orientation pop de Within Temptation, après la stagnation, album après album de Sirenia et ce, malgré le changement constant de chanteuse, on était en droit de se poser des questions sur l’avenir de ce genre qui n’a rarement conquis plus de monde qu’un public féminin ou adolescent.

Et pourtant, Epica a ce petit quelque chose qui fait qu’il peut encore être considéré comme un groupe de talent.
Après The Divine Conspiracy, suivi du live The Classical Conspiracy, on voit que le groupe mené par la jolie Simone ne chôme pas, et il ne cesse de vouloir parfaire son art !

Et ce n’est pas ce nouvel album qui viendra démontrer le contraire. Design Your Universe est le nom de leur de ce nouveau périple entre enfer et paradis.

Après quelques notes et quelques orchestrations, on reconnaît aisément le son caractéristique qui a forgé la réputation des hollandais depuis The Phantom Agony.
Même si ce premier disque est sans aucun doute le plus sombre de la discographie du groupe, il est impressionnant de constater à quel point le groupe a su évoluer tout en conservant son identité, celle qui a permis au groupe d’émerger en 2003.

Si certains groupes s’orientent vers une musique plus commerciale, plus pop, force est de noter qu’Epica au contraire, renforce ses penchants extrêmes qui étaient depuis longtemps visible mais trop inexploités. Ainsi, le groupe renforce les passages dialogués où s’entremêlent chants lyriques de Simone avec les growls de Mark. Si on ajoute à cela les guitares rapides, saturées et lourdes, on se rapproche petit à petit de pointures du Metal Extrême Symphonique comme Therion. Et pour illustrer ces propos, rien de tel que de poser une oreille attentive à Martyr Of The Free World ou Kingdom Of Heaven qui alterne avec brio des passages plus posés voire atmosphériques avec des passages typiquement plus inspirés du Death Metal.
Quelques éléments sonnent plus heavy, comme Burn To A Cinder et ses soli forts agréables ou encore Semblance Of Liberty, d’autres sont beaucoup plus calmes comme Tides Of Time qui donnent envie de s’envoler pour voyager et découvrir la beauté du monde vu du haut (allez savoir, c’est ce que j’ai ressenti, et pourtant, je n’ai rien consommé d’illicite !)

La présence des orchestrations magnifiques sont dignes de groupes comme Hollenthon, et celles-ci renforcent les ambiances et ne sont pas utilisées à outrance au contraire de certains groupes de Black mais aussi de Gothic. Car ici, même si parfois on pourrait s’en passer, elles sont tout de même intéressantes et viennent ajouter à la complexité de l’œuvre, qui est d’ailleurs en parfaite adéquation avec le chant de Simone qui semble encore plus profond que d’habitude.
Et on assiste aussi parfois à un dialogue guitares/orchestre comme sur Kingdom Of Heaven qui est un morceau phare de l’album, avec ses passages de guitares acoustiques, ses ambiances chaleureuses, ses soli excellents, etc.
Certains chœurs masculins viennent agrémenter les compositions tout au long de l’album, ajoutant une dimension épique non négligeable, tout comme certains passages narratifs.

Mais enfin ne nous emballons pas, si Epica signe là une œuvre très riche, très forte et mise en valeur par une production conséquente, le groupe innove peu, certains passages sont très très prévisibles, et si certaines surprises sont bonnes, l’impression de déjà entendu sera tout de même très présente. Mais Epica ne fait pas encore dans l’autoplagiat constant donc cette galette devrait ravir tous les fans du groupe, et si vous ne connaissez pas encore le phénomène Epica, il est grand tant de s’y mettre, et cet album devrait être une bonne porte d’entrée. Et si vous ne trouvez pas votre bonheur pendant ces 1 heure 15 de musique, il n’y a plus grand-chose à faire…

(2) Modifier l'article
par Pit, le 6 octobre 2009
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Design Your Universe - Infos

Voir la discographie de Epica
Infos de Design Your Universe
acheter sur Amazon
Sortie : 16 octobre 2009
Genre : Power Metal Symphonique
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Samadhi (Prelude) (01:27)paroles de Samadhi (Prelude)
2. Resign To Surrender (A New Age Dawns Part IV) (06:19)paroles de Resign To Surrender (A New Age Dawns Part IV)
3. Unleashed (05:48)listenparoles de Unleashed
4. Martyr Of The Free World (05:03)paroles de Martyr Of The Free World
5. Our Destiny (06:00)paroles de Our Destiny
6. Kingdom Of Heaven (A New Age Dawns Part V) (13:35)paroles de Kingdom Of Heaven (A New Age Dawns Part V)
7. The Price Of Freedom (Interlude) (01:14)paroles de The Price Of Freedom (Interlude)
8. Burn To A Cinder (05:41)paroles de Burn To A Cinder
9. Tides Of Time (05:34)paroles de Tides Of Time
10. Deconstruct (04:14)paroles de Deconstruct
11. Semblance Of Liberty (05:42)paroles de Semblance Of Liberty
12. White Waters (04:44)paroles de White Waters
13. Design Your Universe (A New Age Dawns Part VI) (09:29)paroles de Design Your Universe (A New Age Dawns Part VI)
écouter : Ecouter l'album



Epica

Epica
Epica
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Concerts:
Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Exordium
Exordium
2003

Chronique de Decipher
Decipher
2001

Chronique de Prison of Desire
Prison of Desire
2000

After Forever
After Forever
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas


Albums chroniqués :
Chronique de The Unforgiving
The Unforgiving
2011

Chronique de Mother Earth
Mother Earth
2001

Chronique de The Dance
The Dance
1998

Chronique de Enter
Enter
1997

Within Temptation
Within Temptation
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Imaginaerum
Imaginaerum
2011

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Once
Once
2004

Nightwish
Nightwish
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de What Lies Beneath
What Lies Beneath
2010

Chronique de My Winter Storm
My Winter Storm
2007

Chronique de My Winter Storm
My Winter Storm
2007

Tarja
Tarja
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Sirenia
Sirenia
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Metal symphonique
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sirius B
Sirius B
2004

Chronique de Lemuria
Lemuria
2004

Chronique de Live in Midgard
Live in Midgard
2002

Chronique de Secret of The Runes
Secret of The Runes
2001

Therion
Therion
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Metal symphonique
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Martyr
Martyr
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Death Metal
Origine : Canada


Albums chroniqués :
Chronique de Opus Magnum
Opus Magnum
2008

Hollenthon
Hollenthon
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal symphonique
Origine : Autriche