Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Hatebreed

Chronique de Hatebreed

Hatebreed  - Hatebreed (Album)

Baisse de régime



Très actif sur la scène hardcore depuis 1994, Hatebreed n'a cessé de se faire connaitre grâce à ses prestations énergiques et des sorties souvent saluées par le public. Suivis d'un succès plus que considérable dans le monde suite à la sortie de Rise Of Brutality (2003) et Supremacy (2006), les coreux en ont profités pour sortir un DVD ainsi qu'un album de reprises. Jamey Jasta nous a ensuite prévenu que ce serait un retour à la période Perseverence (2002), suite au retour de Wayne Lozinak qui remplace le colosse Sean Martin à la guitare. On ne peut pas dire que Martin et ses chœurs gutturaux ne manqueront pas aux fans, puisqu'il figurait parmis les piliers du groupe. Mais le grand gaillard, respecté par ses camarades, a décidé de faire son chemin tout en restant proche du combo.

Hatebreed, un groupe présent donc, mais ne serait-il pas trop présent d'ailleurs ?
Il faut dire que Hatebreed soigne son image, ses sorties et surtout sa production: une nouvelle fois assurée par Zeuss (non pas le vieux grec) ...
Passons directement la question de l'originalité; Jasta et sa bande font ce qu'ils font de mieux depuis plus de 15 ans, casser, briser, piétiner et livre un brulot typiquement dans la veine des prédécesseurs.
La néo-arrivée de Lozinak est bénéfique, apportant soli et riffs pouvant trancher les dents d'un castor en érection.
Jamey Jasta gueule, s'égosille, on pourrait trouver des milliers de synonymes pour dire à quel point le ricain se casse la voix tel un Patrick Bruel des grandes soirées '80s au Zénith.

A noter que le groupe a trouvé judicieux d'envoyer une chanson instrumentale au front, calmant les plus énervés pouvant se ressourcer et ainsi continuer la bataille.
Rien n'y fait, Hatebreed est un monstre épais, gras et dégoulinant (sincère ?) de puissance, mélangeant son hardcore épicé à un mur de son retentissant. Avec une batterie toujours aussi énergique tel un Usain Bolt au 100m ou un lapin Duracell, cette galette ne déborde pas de surprises en nombres.
Ce n'est pas la longueur du disque qui changera le statut de "bourrin" des bœufs du Connecticut (39 minutes seulement) qui voit le groupe jouer la sécurité avec cet album éponyme.

Un manque flagrant d'originalité, tout de même, pour un Hatebreed qui commence à s'essouffler et qui devrait penser à son avenir.
Malgré tout, il plaira au moins exigeant, décevra à moitié les plus voués et dégoutera les fans de la période pré-Perseverence qui voit l'un des plus brillant avenir du hardcore choisir le côté obscur ...

Ce qui est sûr: le lion n'est pas mort ce soir ... malgré tout.

(1) Modifier l'article
par Choko, le 26 septembre 2009
Voir toutes les chroniques de Choko


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 6 
10
NanoRoux
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Pour ma part, je n'ai pas aimé l'album. Je l'ai même éteint avant la fin parce que ça me gavait, ce que j'avais pas fait depuis un bout de temps.
Je suis pas rentré dans les morceaux, et n'ai pas vraiment essayé (mais j'essaierais si je vais les voir en concert le mois prochain), mais je n'en ai eu aucune envie :D(cela dit, les premiers morceaux m'ont bien fait headbangué, donc je mets quand même 6, et réessaierais de l'écouter plus tard).

dim. 4 oct. 09- 13:44  
Euh... 6/10, c'est bon... Avec un tel avis, j'aurai mis un 4 ou un 4.5
voire moins.

dim. 4 oct. 09- 13:49  
Non, j'ai précisé que j'ai bien aimé les premiers. Je pensais mettre 5.5 mais de toute façon je ne l'ai qu'à peine écouté, donc ne peux pas vraiment le voter précisément. De toute façon je pense qu'il vaut quand même mieux que la moyenne des albums metal qu'on toruve sur le marché, donc plus de 5.
Après, 5.5 ou 6, c'est juste en arrondissant parce que je note approximativement.

dim. 4 oct. 09- 17:19  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Hatebreed - Infos

Voir la discographie de Hatebreed
Infos de Hatebreed
acheter sur Amazon
Sortie : 5 octobre 2009
Genre : Hardcore
Label : E1 Music
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Become the Fuse (2:27)culte !culte !paroles de Become the Fuse
2. Not My Master (3:14)culte !culte !paroles de Not My Master
3. Between Hell and a Heartbeat (2:54)à écouter en premierparoles de Between Hell and a Heartbeat
4. In Ashes They Shall Reap (3:21)culte !culte !paroles de In Ashes They Shall Reap
5. Hands of a Dying Man (2:48)paroles de Hands of a Dying Man
6. Everyone Bleeds Now (2:56)culte !culte !paroles de Everyone Bleeds Now
7. No Halos for the Heartless (2:57)culte !culte !paroles de No Halos for the Heartless
8. Through the Thorns (3:24)paroles de Through the Thorns
9. Every Lasting Scar (3:14)paroles de Every Lasting Scar
10. As Damaged as Me (2:21)paroles de As Damaged as Me
11. Words Become Untruth (2:33)paroles de Words Become Untruth
12. Undiminished (4:19)paroles de Undiminished
13. Merciless Tide (2:41)paroles de Merciless Tide
14. Pollution of the Soul (2:45)culte !culte !paroles de Pollution of the Soul
15. Escape (New Diehard Edit) (4:01)paroles de Escape (New Diehard Edit)
écouter : Ecouter l'album



Hatebreed

Albums chroniqués :
Chronique de Hatebreed
Hatebreed
2009

Chronique de Supremacy
Supremacy
2006

Chronique de The Rise Of Brutality
The Rise Of Brutality
2003

Chronique de Perseverance
Perseverance
2002

Hatebreed
Hatebreed
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Χρόνος/Khrónos
Χρόνος/Khrónos
2015

Chronique de Just Live
Just Live
2010

Chronique de Héros Assassin
Héros Assassin
2009

Chronique de Trinité
Trinité
2007

The ARRS
The ARRS
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The March
The March
2008

Unearth
Unearth
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Underoath
Underoath
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Earth Crisis
Earth Crisis
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Behind the Blackest Tears
Behind the Blackest Tears
2010

Kingdom Of Sorrow
Kingdom Of Sorrow
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: