Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Wormwood

Chronique de Wormwood

Marduk  - Wormwood (Album)

Bande-son de l'Apocalypse



Si Rom 5:12 n’a pas spécialement fait l’unanimité dans la sphère du Metal extrême, ce nouveau méfait, Wormwood, risque fort d’être un pavé incontournable dans la discographie déjà conséquente des suédois.

Si le line-up semble ne pas avoir subit trop de changements, le son lui est presque radicalement différent !

Lors des premières notes, on découvre un Marduk avec un nouveau visage, un Marduk qui a pris la décision de s’orienter vers un son différent de ce qui a précédemment fait ses heures de gloires. Car si ce nouveau visage sonne comme un retour aux sources, il va en fait bien plus loin !
D’ailleurs, on sent ici la forte influence de Funeral Mist car ce Wormwood semble se promener dans les eaux troubles laissées par le sillon de Maranatha, dernier album de Funeral Mist, projet de Mortuus, également chanteur de Marduk !

Heureusement, Marduk ne fait pas qu’un simple copier-coller mais il propose tout simplement une musique dans laquelle Mortuus peut laisser exploser tout son potentiel !
Si l’on ajoute à cela le talent des musiciens, on obtient des ambiances macabres, haineuses, et sans retour !
C’est en tout cas ce que démontre l’apocalyptique Funeral Dawn, le suffocant Unclosing To Curse, le ravageur To Redirect Perdition ou encore le destructeur This Fleshy Void.
Tant d’hymnes à la destruction sur lesquels on retrouve la marque du Malin, la haine de l’humanité, cette haine qui nous fait suffoquer tout au long du disque qui nous étouffe et nous assomme.

Et Mortuus ! Mortuus ! Oui, si Marduk a su aujourd’hui ne pas refaire certaines erreurs, c’est sans aucun doute grâce à lui ! Son chant est un des plus extrêmes de la scène Black Metal (avec Attila), son panel d’émotions négatives est tout simplement hallucinant, et même s’il ne le laissait pas encore trop voire sur Plague Angel ou sur Rom 5:12, ici, il est tout simplement dans son élément pour mettre sa voix au profit d’un disque qui risque de devenir capital pour les suédois !

Car si le maître à penser de cette machine de guerre est Morgan Håkansson, on ne peut nier une cohésion plus évidente et plus bénéfique aujourd’hui.
Les aspects purement martiaux ont peu à peu laissé place à une éthique se rapprochant inexorablement du ‘true’ Black Metal.
En effet, on notera que le son est bien moins explosif et nucléaire que par le passé au profit d’un accent judicieusement mis sur les ambiances. Les riffs sont parfois plus répétitifs mais hypnotiques, les samples sont moins présents mais plus judicieux, les chœurs sont moins violents mais plus religieux. Des plans mélodiques se fondent à merveille au milieu de riffs puissants et malsains.
En bref, difficile de reconnaître tout de suite qu’il s’agit de Marduk tant le changement est fort mais bénéfique.

De petites innovations discrètes sont aussi un point fort de ce nouveau disque comme l’intro de As A Garment qui induit l’auditeur en erreur quant au contenu réel du morceau. Car si l’intro est calme et hypnotique, le morceau n’en demeure pas moins l’un des plus ravageur de Wormwood, avec ses petits solos et ses breaks atmosphériques, ce qui est relativement nouveau pour Marduk. Mais comme quoi il est presque indispensable d’intégrer des breaks dans sa musique pour mieux faire ressortir la brutalité qui en découle, et ça, Marduk l’a bien compris !
Marduk l’a compris et la production met fortement en valeur chaque note ce qui permet à ce nouveau disque d’être extrêmement puissant et de s’imposer comme le meilleur album de la période Mortuus.

Pour conclure, on peut dire que Wormwood est tout simplement un chef d’œuvre comme on n’en attendait plus de la part de ce groupe qui avait un peu tendances à se répéter ces derniers temps.
Avec une nouvelle direction, Marduk aura su comment orienter sa musique, comment exploiter ses instruments, comment valoriser son son, comment puiser dans le malsain tout ce que l’on peut y puiser, bref avec cet album, Marduk a énormément gagné en maturité !
On remercie évidemment la prestation de Mortuus qui est une fois de plus à saluer !
Avec ce disque, le monde est prêt pour la fin du monde : l’Apocalypse a trouvé sa bande-son !

(1) Modifier l'article
par Pit, le 21 septembre 2009
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Wormwood - Infos

Voir la discographie de Marduk
Infos de Wormwood

Sortie : 24 septembre 2009
Genre : Black Metal
Label : Blooddawn Productions
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Nowhere, No-One, Nothing (03:09)paroles de Nowhere, No-One, Nothing
2. Funeral Dawn (05:51)paroles de Funeral Dawn
3. This Fleshly Void (02:58)paroles de This Fleshly Void
4. Unclosing The Curse (02:16)paroles de Unclosing The Curse
5. Into Utter Madness (04:58)paroles de Into Utter Madness
6. Phosphorous Redeemer (05:09)paroles de Phosphorous Redeemer
7. To Redirect Perdition (06:38)paroles de To Redirect Perdition
8. Whorecrown (05:27)paroles de Whorecrown
9. Chorus Of Cracking Necks (03:49)paroles de Chorus Of Cracking Necks
10. As A Garment (04:17)paroles de As A Garment
écouter : Ecouter l'album

Marduk

Marduk
Marduk
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Angelus Exuro pro Eternus
Angelus Exuro pro Eternus
2009

Dark Funeral
Dark Funeral
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède