Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Seeing Red

Chronique de Seeing Red

Crossing Rubicon  - Seeing Red (Album)

 8 
10

CROSSING RUBICON voit rouge !



Cela faisait un petit moment qu'on n'avait pas eu de nouvelles de CROSSING RUBICON, précisément depuis février 2016 et la parution de leur excellent premier album No Less Than Everything. Leur hard rock racé et inspiré nous avait bien plu. Mais, faute à quelques changements de line-up et au développement d'un autre projet (plus orienté Heavy Metal) du couple Scott "Anarchy" Wawrzyniak et Jeanne "Anarchy" Sagan, PIERCING IMMORTALITY, lancé en 2016, il nous aura fallu être patient pour entendre la suite des aventures discographiques de ce combo prometteur. L'attente a pris fin en juillet 2019 avec la sortie de Seeing Red sur le label américain Imminence Records.

D'entrée, CROSSING RUBICON annonce la couleur, ce sera rouge ! "We will rise" montre une agressivité nouvelle plus proche d'un Heavy Metal que du Hard Rock entendu sur le premier album. Le "I will remain" enfonce le clou avec son rythme galopant et son refrain véloce, où la voix de Scott "Anarchy" Wawrzyniak est doublé par une ligne de chant plus hargneuse. La frontière devient alors ténue entre les projets CROSSING RUBICON et PIERCING IMMORTALITY, comme elle peut parfois l'être entre un SLIPKNOT et un STONE SOUR. A partir de "Army of one", on revient à des sonorités Hard Rock plus classiques pour CROSSING RUBICON, avec des titres un peu plus mid-tempo et des chœurs grandiloquents, souvent utilisés sur le premier opus. Pas mal de titres vont désormais s'inscrire dans cette veine : "We own the night", le mélancolique "On wax wings", "Coldest of wars" ou "225", quand d'autres s'évertuent à entretenir une tendance plus féroce comme "Culture of silence" (néanmoins apaisé par un refrain plus mélodique), le bien nommé "Seeing red" ou encore "Embrace the pain".

Les titres sont agréablement variés, et c'est heureux car le groupe construit un album copieux , avec des titres longs, souvent autour des cinq minutes. CROSSING RUBICON a beaucoup d'idées, cela fonctionne souvent, mais pas toujours. L'incongru "Active agression" et son rap metal un peu désuet n'est pas franchement convaincant, même si son final vaut quand même le détour. On ne peut pas gagner à tous les coups ! Avec Scotty Anarchy, le combo dispose d'une vraie signature vocale. S'il a toujours ce petit côté Klaus Meine (SCORPIONS) évident, il se rapproche, sur les titres les plus enlevés, d'un Rob Halford (tout comme la musique se rapproche ce JUDAS PRIEST). La participation au chant de la bassiste Jeanne Sagan est beaucoup plus importante que sur le premier disque. Ce mélange des deux voix est réussi et apporte un supplément d'âme au groupe. Le travail des guitaristes (Patrick Humphrey et Zach Lambert ) est également à saluer. Plusieurs titres sont drivés par d'excellents riffs lead comme " We own the night", "Culture of silence" ou l'épatant "Viva la revolucion". Ces deux là savent nous flatter nos oreilles, c'est certain ! Chant et guitares prennent souvent le pas sur une section basse-batterie plutôt discrète, qui manque de puissance dans le mix. Le travail de la paire rythmique Jeane Sagan – Mike Clemente) est pourtant intéressant mais il aurait mérité d'être beaucoup mieux mis en valeur.

Seeing Red pourra surprendre un peu à la première écoute. Différent de l'effort précédent, moins immédiat, il se révèle au fil des écoutes. CROSSING RUBICON compte toujours de nombreux points forts: des lignes de chant bien travaillées, des mélodies entraînantes et des riffs accrocheurs. Tout n'est pas parfait, notamment au niveau de la production, mais la performance reste très bonne et l'album mérite amplement une petite place dans votre discothèque cloutée.

Les - : un mix un peu frustrant. Un titre rap metal incongru et pas convaincant.

Les + : le chant. Une flopée de très bons riffs. Une vraie qualité d'écriture.






Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
 8 
10
Gandalflegris
 



Chronique précédente

Tout


Commentaires




Seeing Red - Infos

Voir la discographie de Crossing Rubicon
Infos de Seeing Red

Sortie : 9 août 2019
Genre : Hard Rock / Heavy Metal
Label : Imminence Records
Playlist :
1. We will rise (05:15)à écouter en premier
2. I will remain (03:51)à écouter en premier
3. Army of one (05:37)à écouter en premier
4. We own the night (05:07)à écouter en premier
5. On wax wings (04:51)à écouter en premier
6. Culture of silence (05:57)
7. Seeing red (04:23)à écouter en premier
8. Coldest of wars (03:14)à écouter en premier
9. Active agression (04:14)
10. Embrace the pain (04:44)
11. Viva la revolucion (04:21)à écouter en premier
12. 225 (06:41)
écouter : Ecouter l'album

Crossing Rubicon

Albums chroniqués :
Chronique de Seeing Red
Seeing Red
2019

Chronique de No less than everything
No less than everything
2016

Crossing Rubicon
Crossing Rubicon
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis




Groupes en rapport


Mötley Crüe
Mötley Crüe
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Vol. 3: (The Subliminal Verses)
Vol. 3: (The Subliminal Verses)
2004

Chronique de Iowa
Iowa
2001

Chronique de Slipknot
Slipknot
1999

Slipknot
Slipknot
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Winter Songs
Winter Songs
2009

Chronique de Winter Songs
Winter Songs
2009

Halford
Halford
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: