Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Awakening

Chronique de Awakening

Sacred Reich  - Awakening (Album)

Pas si mal !



On est toujours content de retrouver des vieux potes. Et c'est particulièrement vrai avec les gars de SACRED REICH. Ceux ont donné quelques belles lettres de noblesse au thrash (Ignorance en 1987, le EP Surf Nicaragua et The American Way en 1990, avant de doucement rentrer dans les rangs au cours des années 90 (Independant en 1993, et Heal en 1997), puis de se séparer en 2000. A l'époque, leurs derniers albums s'étaient un peu faits éreinter par la critique, alors qu'ils n'étaient pas si mauvais ! Je les avais moi-même acheté à leurs sorties avant de les revendre…et de le regretter assez vite, car, malgré leurs défauts, les albums de SACRED REICH ont toujours un côté attachant et sympathique. D'ailleurs, ces deux albums sont devenus assez difficiles à trouver et tu as encore plus les boules de les avoir largués ! L'histoire est un éternel recommencement. Depuis 2006, le groupe s'est reformé, d'abord pour des concerts sporadiques, puis de vraies tournées, un album live et donc, enfin, un nouvel album studio, Awakening, paru en août sur leur label historique Metal Blade Records. Comme ses prédécesseurs, ce cru 2019 du gang de Phoenix est également souvent villipendé depuis sa sortie. Et pourtant…il n'est pas si mal !

Le premier titre éponyme laisse dubitatif. C'est pataud, poussif, et le poids des ans semblent se faire sentir sur nos vieux thrashers. Ce titre a été choisi comme single….le réveil est difficile ! C'est un peu mieux sur "Divide & conquer", plus accrocheur malgré un refrain un peu répétitif. Et "Salvation" répond enfin à toutes nos attentes. On retrouve le SACRED REICH qu'on aime avec des parties rythmiques puissantes et un excellent solo. Derrière les indéboulonnables Phil Rind (chant – basse) et Wiley Arnett (guitare), on retrouve Dave McClain, un ancien de la maison (présent de 1991 à 1997, avant d'intégrer MACHINE HEAD jusqu'en 2018) et un petit jeune de 23 ans à la guitare, Joey Radziwill (qui ne doit pas être dépaysé puisqu'il joue avec son père dans DICHOTOMIZE).

"Manifest reaity" et "Killing machine" s'en sortent également très bien, surtout le premier cité d'ailleurs. On n'en dira pas autant de "Death valley" qui rejoint le rang des bizarreries auxquelles SACRED REICH nous a habitués (remember "31 flavors sur The American Way). Ce titre bien éloigné du thrash est ennuyeux au possible et ces 5 minutes semblent une éternité. Le speed "Revolution" et le groovy "Something to believe" terminent sur une meilleure impression. Et oui "terminent" car c'est déjà fini…après seulement 8 titres et à peine une trentaine de minutes. Bon…z'êtes pas trop foulés les garçons là !

Awakening est plutôt inégal vous l'aurez compris. L'inspiration fait parfois défaut et le bon côtoie l'anecdotique. En outre, le retour de Dave McClain ne fait pas d'étincelles. Mais il y a quand même quelques bonnes chansons, avec des textes toujours engagés, mais plus optimistes que par le passé. La pochette old school surfe sur l'effet nostalgie des premiers opus, mais c'est bien des deux derniers que ce nouvel effort se rapproche. On se gardera donc bien de s'en débarrasser trop vite, sous peine de le regretter une nouvelle fois !

Les - : 8 titres et 30 minutes de musique après 23 ans d'absence, un peu fainéants quand même…surtout que tout n'est pas du meilleur niveau.

Les + : le plaisir de retrouver un groupe qu'on apprécie. Une poignée d'excellents titres.




Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :  
Gandalflegris  



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires




Awakening - Infos

Voir la discographie de Sacred Reich
Infos de Awakening

Sortie : 23 août 2019
Genre : Thrash
Label : Metal Blade Records
Playlist :
1. Awakening (04:08)
2. Divide & conquer (03:40)
3. Salvation (03:59)à écouter en premier
4. Manifest reality (04:44)à écouter en premier
5. Killing machine (03:18)à écouter en premier
6. Death valley (05:22)
7. Revolution (02:48)à écouter en premier
8. Something to believe (03:24)à écouter en premier
écouter : Ecouter l'album

Sacred Reich

Albums chroniqués :
Chronique de Awakening
Awakening
2019

Sacred Reich
Sacred Reich
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Concerts:
Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Catharsis
Catharsis
2018

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de The Blackening
The Blackening
2007

Chronique de Elegies
Elegies
2005

Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slayer
Slayer
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Seven Years...
Seven Years...
2009

Chronique de Beyond the Mirrors
Beyond the Mirrors
2008

Broken Mirrors
Broken Mirrors
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Machine Messiah
Machine Messiah
2017

Chronique de Kairos
Kairos
2011

Chronique de A-Lex
A-Lex
2009

Chronique de Dante XXI
Dante XXI
2006

Sepultura
Sepultura
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Thrash Metal
Origine : Brésil

Rapports de concerts:

Testament
Testament
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: