Retour à l'accueil
Chronique
Chroniques :: Chronique de Goi, Rode, Goi!

Chronique de Goi, Rode, Goi!

Arkona  - Goi, Rode, Goi! (Album)

Terres ancestrales



Après le superbe DVD Night Of Veles qui montrait un groupe au plus haut de sa forme et passionné par sa musique, Arkona revient peu de temps après pour nous présenter son nouveau bébé, Goi, Rode, Goi !

Venu des contrées russes, le groupe ne jouit pas encore vraiment d’une renommée très populaire pour qui ne s’intéresse que de loin au Pagan/Folk. Mais avec un contrat chez Napalm en poche, le groupe pourra sans aucun doute rayonner sur l’Europe, et peut-être même jusqu’à faire de l’ombre à des groupes comme Korpiklaani qui ne se renouvellent jamais.
Et ce contrat est une bien bonne aubaine car en plus de bénéficier d’une visibilité plus vaste dans le monde, la Miss Masha nous présente sans aucun doute un de ses meilleurs disques.

C’est au son des vagues agitées que commence ce nouvel album. Très vite, des tempos plus Death voire Thrash viennent se greffer et se mêler à des éléments folkloriques. Des guitares incisives et puissantes forment la base Metal de la musique d’Arkona. Des instruments folkloriques riches et variés viennent donner cet aspect Pagan/Folk très agréable. Lorsque les aspects Metal et Folk sont combinés avec l’alchimie dont Arkona a le secret, on obtient une musique émotionnelle qui nous transporte dans un monde où les valeurs ancestrales régissent une vie proche de la nature et où les croyances mystiques ont tout leur charme. Un monde loin de toute technologie abusive, un monde loin de la modernité corruptrice tout simplement.

C’est en tout cas dans les paroles que se manifeste ce néo-paganisme intègre et sincère auquel se livre la horde russe. Et quand il est mis en musique, il en ressort une essence à la fois festive et dansante comme sur Yarilo, mais on peut aussi avoir droit à des passages aux ambiances plus posées et introspectives, des ambiances que l’on retrouve avec joie chez des groupes comme Hellveto ou Kroda par exemple.
Des morceaux plus progressifs comme Na Moey Zemle viennent s’imposer comme de véritables pièces épiques, longues et qui peuvent faire penser à certains disques de Graveland ou de Drudkh. Et quand on sait que des musiciens de Manegarm, Obtest, Menhir, Skyforger et Heidevolk y ont participé, on sent toute la cohésion qui unit cette scène Pagan, avec des groupes de l’Est qui plus est. Et c’est justement cette cohésion qui se fait ressentir entre les musiciens sur les différents titres qui parsèment ce nouvel album. Une cohésion qui nous amène à une production précise et très professionnelle.
Au final, il en ressort un son très compact et efficace dans lequel les instruments folkloriques et les instruments typiquement Metal viennent donner le meilleur d’eux même pour ne former plus qu’un tout. Et c’est sans parler de la richesse du chant qui est à la fois varié et puissant, brutal et émotionnel quand il le faut, bref, un véritable travail est fait à ce niveau-là pour donner à l’album tout l’impact qu’il mérite.

Avec Goi, Rode, Goi, Arkona signe là un album qui devrait rapidement s’imposer comme la pierre angulaire d’une discographie déjà imposante pour un groupe qui n'a que 7 ans d'existence, mais en devenir. Arkona est un groupe avec qui il faudra désormais compter. Même si l’ensemble reste un peu trop linéaire par moment, on trouve vraiment de belles surprises dans ce disque intègre et ambitieux.

(0) Modifier l'article
par Pit, le 3 novembre 2009
Voir toutes les chroniques de Pit


Chroniquer cet album

Avis des chroniqueurs :
 



Chronique précédente

Tout

Chronique suivante


Commentaires


Mmmh, je ne suis pas de ton avis Pit, pour moi cet album fait bien pâle figure par rapport à ce que le groupe a pu faire anterieurement. Il se révèle moins accrocheur, moins inspiré.
mer. 4 nov. 09- 20:41  


Goi, Rode, Goi! - Infos

Voir la discographie de Arkona
Infos de Goi, Rode, Goi!
acheter sur Amazon
Sortie : 28 octobre 2009
Genre : Folk Metal
Playlist :
voir paroles : Voir les paroles
1. Goi, Rode, Goi!listenparoles de Goi, Rode, Goi!
2. Tropoiu Nevedannoi (On The Unknown Trail )paroles de Tropoiu Nevedannoi (On The Unknown Trail )
3. Nevidal (The Wonder)paroles de Nevidal (The Wonder)
4. Na Moey Zemle (In My Land)paroles de Na Moey Zemle (In My Land)
5. Pritcha (The Parable)paroles de Pritcha (The Parable)
6. V Tsepiakh Drevney Tainy (In Chains Of Ancient Mystery)paroles de V Tsepiakh Drevney Tainy (In Chains Of Ancient Mystery)
7. Yariloparoles de Yarilo
8. Liki Bessmertnykh Bogov (Faces Of Immortal Gods)paroles de Liki Bessmertnykh Bogov (Faces Of Immortal Gods)
9. Kolo Navi (Kolo Of Nav)paroles de Kolo Navi (Kolo Of Nav)
10. Korochunparoles de Korochun
11. Pamiat (The Memory)paroles de Pamiat (The Memory)
12. Kupaletsparoles de Kupalets
13. Arkonaparoles de Arkona
14. Nebo Hmuroe, Tuchi Mrachniye (Sullen Sky Lurid Clouds)paroles de Nebo Hmuroe, Tuchi Mrachniye (Sullen Sky Lurid Clouds)
écouter : Ecouter l'album



Arkona

Albums chroniqués :
Chronique de Slovo
Slovo
2011

Chronique de Goi, Rode, Goi!
Goi, Rode, Goi!
2009

Chronique de Ot Serdtsa K Nebu
Ot Serdtsa K Nebu
2007

Chronique de Vo Slavu Velikim
Vo Slavu Velikim
2005

Arkona
Arkona
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Pagan/Folk
Origine : Russie

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Abinchova
Abinchova
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Pagan/Folk
Origine : Suisse


Korpiklaani
Korpiklaani
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Od południa na północ...
Od południa na północ...
2009

Hellveto
Hellveto
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Avant-garde metal
Origine : Pologne


Albums chroniqués :
Chronique de Spears of Heaven
Spears of Heaven
2009

Graveland
Graveland
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Black Metal
Origine : Pologne



Heidevolk
Heidevolk
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Pagan/Folk
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts: